Mise à jour : 23 avril 2024
Publicité
Information patient
  • IZIXATE
Famille du médicament : Immunosuppresseur

Dans quel cas le médicament IZIXATE est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des antimétabolites. Il inhibe la croissance des cellules de l'organisme en bloquant l'action de l'acide folique, une vitamine du groupe B indispensable à la synthèse de l'ADN. Dans les cancers, cet effet est recherché pour combattre la prolifération cellulaire anormale. Dans certaines maladies inflammatoires chroniques, son efficacité serait liée à une action anti-inflammatoire ou de suppression des réactions du système immunitaire.

Il est utilisé dans le traitement de fond :
  • de la polyarthrite rhumatoïde grave de l'adulte,

  • de certaines maladies inflammatoires articulaires de l'enfant,

  • du psoriasis grave et du rhumatisme psoriasique de l'adulte,

  • de la maladie de Crohn, seul ou en association aux corticoïdes, chez les adultes intolérants à l'azathioprine ou à la 6-mercaptopurine.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament IZIXATE

IZIXATE 7,5 mg/0,15 ml : solution injectable ; stylo injecteur contenant une seringue préremplie avec aiguille
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 10,24 €.
IZIXATE 10 mg/0,2 ml : solution injectable ; stylo injecteur contenant une seringue préremplie avec aiguille
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 10,96 €.
IZIXATE 12,5 mg/0,25 ml : solution injectable ; stylo injecteur contenant une seringue préremplie avec aiguille
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 10,96 €.
IZIXATE 15 mg/0,3 ml : solution injectable ; stylo injecteur contenant une seringue préremplie avec aiguille
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 12,60 €.
IZIXATE 17,5 mg/0,35 ml : solution injectable ; stylo injecteur contenant une seringue préremplie avec aiguille
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 12,60 €.
IZIXATE 20 mg/0,4 ml : solution injectable ; stylo injecteur contenant une seringue préremplie avec aiguille
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 14,03 €.
IZIXATE 22,5 mg/0,45 ml : solution injectable ; stylo injecteur contenant une seringue préremplie avec aiguille
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 14,03 €.
IZIXATE 25 mg/0,5 ml : solution injectable ; stylo injecteur contenant une seringue préremplie avec aiguille
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 16,34 €.
IZIXATE 27,5 mg/0,55 ml : solution injectable ; stylo injecteur contenant une seringue préremplie avec aiguille
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 16,34 €.
IZIXATE 30 mg/0,6 ml : solution injectable ; stylo injecteur contenant une seringue préremplie avec aiguille
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 16,34 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament IZIXATE

p stylop stylop stylo
Méthotrexate7,5 mg10 mg12,5 mg
p stylop stylop stylo
Méthotrexate15 mg17,5 mg20 mg
p stylop stylo
Méthotrexate22,5 mg25 mg
p stylop stylo
Méthotrexate27,5 mg30 mg
Excipients : Eau ppi, Sodium chlorure, Sodium hydroxyde

Contre-indications du médicament IZIXATE

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • insuffisance rénale grave,

  • insuffisance hépatique grave,

  • alcoolisme,

  • anomalie sanguine (baisse des globules rouges, des globules blancs et des plaquettes),

  • infection chronique grave (tuberculose, infection par le VIH...),

  • ulcère de la bouche, de l'estomac ou du duodénum,

  • vaccination avec un vaccin vivant (notamment fièvre jaune),

  • grossesse,

  • allaitement.

Attention

Ce médicament s'administre une fois par semaine, en aucun cas tous les jours. Des injections trop fréquentes exposent à un risque de toxicité potentiellement grave.

Un bilan comprenant notamment une radiographie des poumons, des analyses de sang (numération formule sanguine, dosage des transaminases...) et des urines est nécessaire avant de débuter le traitement ou de reprendre le traitement après une période d'arrêt. Des visites de suivi sont indispensables en raison des possibles effets indésirables graves du méthotrexate. Faites régulièrement les prises de sang prescrites par votre médecin. Elles permettent de s'assurer de l'absence de toxicité pour le foie, les reins ou les cellules du sang.

Certains symptômes peuvent être le signe d'une complication. Lors des consultations pour le suivi du traitement, pensez à signaler à votre médecin tout trouble nouvellement apparu. Contactez rapidement votre médecin en cas :
  • de toux persistante, d'essoufflement, de fièvre ou d'inflammation de la gorge ;

  • de fatigue inhabituelle, de coloration jaune de la peau ou des yeux ;

  • d'éruption cutanée étendue, de formation de cloques sur la peau, de gonflement du visage (lèvre, paupière...) ou d'une autre région du corps ;

  • de diarrhées, de lésion buccale, de brûlures d'estomac importantes, de selles noires ou nauséabondes ;

  • de bleus, de saignements inexpliqués (nez, gencives...), de présence de sang dans les urines.

Des précautions sont nécessaires chez la personne âgée et en cas de déshydratation (suite à des vomissements ou une diarrhées par exemple) ou d'infections chroniques (telles que zona, tuberculose, hépatite B ou C).

Le méthotrexate peut affecter la production du sperme et des ovules, et en cas de grossesse, provoquer une fausse couche ou de graves anomalies chez l'enfant à naître. Les patients traités par méthotrexate (femme ou homme) doivent suivre une contraception ou s'abstenir de rapports sexuels non protégés au cours du traitement et pendant les 6 mois suivant son arrêt chez la femme ou pendant les 3 mois suivant son arrêt chez l'homme.

La consommation de boissons alcoolisées et de boissons contenant de la caféine (café, certains sodas, thé noir) doit être évitée ou très réduite pendant le traitement.

Attention : conducteurConducteur : ce médicament peut provoquer des étourdissements ou une baisse de la vigilance.

Interactions du médicament IZIXATE avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé avec les médicaments contenant de l'acitrétine, du probénécide ou du triméthoprime.

En cas de vaccination, l'utilisation d'un vaccin vivant est également contre-indiquée pendant le traitement.

Informez également votre médecin si vous prenez de l'aspirine, des AINS (tels que l'ibuprofène), un antiulcéreux (tels que l'oméprazole, le lansoprazole, le pantoprazole, l'ésoméprazole), un antibiotique (pénicillines, sulfamides, tétracycline, chloramphénicol....), un diurétique, un antidiabétique oral, un médicament pouvant avoir un effet sur le foie (tels que le léflunomide, l'azathioprine, la sulfasalazine) ou de la théophylline.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament peut être responsable de malformations chez l'enfant à naître. Il est contre-indiqué pendant la grossesse. Chez la femme en âge de procréer, une contraception efficace est nécessaire pendant toute la durée du traitement et durant les 6 mois qui suivent son arrêt.

Allaitement :

L'utilisation de ce médicament contre-indique l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament IZIXATE

Le stylo est prérempli et à usage unique. Le médecin peut vous proposer de pratiquer vous-même les injections. Dans ce cas, des explications précises par le médecin sont indispensables.

La solution doit être injectée par voie sous-cutanée, si possible dans le haut des cuisses et dans le ventre (à distance du nombril) en cas d'auto-injection ou dans le bras en cas d'injection par une autre personne.

Les injections doivent être faites toujours le même jour de la semaine. Choisissez avec votre médecin le jour qui vous convient le mieux.

Posologie usuelle :

1 injection par semaine. Le traitement est débuté à faible dose puis augmenté progressivement en fonction de la tolérance du traitement.

La durée du traitement est généralement de plusieurs mois. Elle est strictement individuelle.

Conseils

La solution ne doit pas être en contact avec la peau ou les muqueuses. En cas de contact accidentel, rincer immédiatement et abondamment à l'eau.

L'effet de ce médicament n'est pas immédiat : il est maximal après un délai de 4 à 8 semaines dans la polyarthrite rhumatoïde, de 2 à 6 semaines dans le psoriasis et de 8 à 12 semaines dans la maladie de Crohn.

Une supplémentation en acide folique peut être recommandée par votre médecin. Elle doit être prise tous les jours de la semaine, sauf le jour de l'injection de méthotrexate.

Effets indésirables possibles du médicament IZIXATE

Très fréquents (plus de 10 % des cas) : nausées, vomissements, douleur abdominale, inflammation de la muqueuse de la bouche ou de la gorge (plaies dans la bouche), digestion difficile, perte d'appétit, augmentation des transaminases.

Fréquents (1 à 10 % des cas) : diarrhées, maux de tête, fatigue excessive, somnolence, éruption ou rougeur cutanée, démangeaisons, baisse des globules rouges (anémie), des globules blancs (diminution de la résistance aux infections) et des plaquettes. Toux sèche, douleur thoracique et essoufflement pouvant être le signe d'une atteinte pulmonaire.

Peu fréquents (moins de 1 % des cas) : mal de gorge, vomissements, étourdissement, convulsions, dépression, confusion, ulcère et hémorragie de l'estomac ou duodénum, aggravation du diabète, atteinte hépatique, douleur musculaire ou articulaire, ostéoporose, inflammation de la vessie ou du vagin, jaunisse, urticaire, chute des cheveux, augmentation de la sensibilité aux rayons ultraviolets, zona, lésions douloureuses de psoriasis, retard de cicatrisation, réaction allergique, réaction cutanée grave.

Rares : sautes d'humeur, troubles graves de la vision, augmentation de la coloration des ongles, acné, bleus, taches rouges sur la peau, inflammation de la membrane qui enveloppe le cœur (péricarde), hypotension, accident thromboembolique, insuffisance rénale, diminution du volume des urines.

Très rares : insomnie, fourmillement des extrémités, goût métallique, arrêt des règles, baisse de la libido, baisse du nombre de spermatozoïdes dans le sperme, impuissance, infertilité, gynécomastie, dysfonctionnement important de la moelle osseuse, inflammation des méninges, infection cérébrale grave (pouvant se traduire par l'apparition d'une faiblesse musculaire, de troubles de la vision, des troubles de la mémoire et de l'orientation ou des modifications de la personnalité).

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Publicité

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Publicité
Voir les actualités liées
Publicité
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster