Gamme de médicament ESPERAL

disulfirame
Information patient
  • ESPÉRAL
Mise à jour : Mardi 19 Octobre 2021
Famille du médicament :

Médicament du sevrage alcoolique

Dans quel cas le médicament ESPÉRAL est-il prescrit ?

Ce médicament diminue la dépendance à l'alcool. Il provoque des troubles pénibles lors de la prise d'alcool (effet antabuse) : bouffées de chaleur, nausées, vomissements, accélération du rythme cardiaque, sensation de malaise. L'association alcool-troubles pénibles entraîne un dégoût de l'alcool chez le grand buveur, qui est ainsi amené à modifier son comportement.

Il est utilisé dans l'aide à la désintoxication alcoolique.

Présentations du médicament ESPÉRAL

ESPÉRAL : comprimé (beige) ; boîte de 20
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 1,80 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ESPÉRAL

p cp
Disulfirame500 mg
Excipients : Carmellose sodique, Cellulose microcristalline, Magnésium stéarate, Povidone

Contre-indications du médicament ESPÉRAL

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • insuffisance hépatique ou insuffisance respiratoire grave,

  • insuffisance rénale,

  • diabète,

  • épilepsie,

  • certains troubles mentaux,

  • maladie cardiovasculaire,

  • prise de boissons alcoolisées depuis moins de 24 heures.

Attention

L'absorption de tout produit contenant de l'alcool (y compris médicament ou aliment) doit être évitée pendant le traitement : risque de déclenchement intempestif de troubles pénibles (effet antabuse). Cet effet peut survenir jusqu'à 2 semaines après l'arrêt du traitement.

Ce médicament peut être responsable d'une toxicité hépatique. Des examens sanguins (dosage des transaminases) sont prescrits régulièrement pour s'assurer de l'absence d'anomalie. En cas de fatigue persistante, de nausées, de vomissements, de douleurs abdominales ou jaunisse, contactez votre médecin.

Des précautions sont nécessaires en cas d'allergie (eczéma) due au nickel.

Attention : conducteurCompte-tenu de ses effets indésirables potentiels, ce médicament peut, chez certaines personnes, ne pas être compatible avec la conduite automobile ou le maniement de machines dangereuses. Assurez-vous à l'occasion des premières prises que vous supportez bien ce médicament avant de conduire ou d'utiliser une machine.

Interactions du médicament ESPÉRAL avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec d'autres médicaments, notamment :
  • l'isoniazide : risque de troubles du comportement et de la coordination ;

  • la phénytoïne : risque d'intoxication ;

  • le métronidazole : risque de confusion des idées ;

  • les anticoagulants oraux : risque d'hémorragie.

Signalez tout autre traitement en cours à votre médecin ou à votre pharmacien.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament est déconseillé pendant la grossesse ou l'allaitement, sauf avis médical contraire.

Mode d'emploi et posologie du médicament ESPÉRAL

Les comprimés doivent être avalés avec un peu d'eau.

Posologie usuelle :

1 comprimé, le matin au petit déjeuner.

Conseils

Ce médicament n'est qu'un élément de l'aide que peut recevoir le grand buveur : le rôle du médecin ou des associations d'anciens buveurs est capital.

Effets indésirables possibles du médicament ESPÉRAL

Très fréquents (plus de 10 % des cas) : maux de tête, fatigue.

Fréquents (1 à 10 % des cas) : somnolence, goût métallique dans la bouche.

Peu fréquents (moins de 1 % des cas) : troubles de la sensibilité.

Fréquence indéterminée : nausées, vomissements, douleurs d'estomac, diarrhées, mauvaise haleine, odeur anormale des selles, perte de mémoire, confusion des idées, troubles de la vision, convulsions, augmentation de la tension artérielle, allergie cutanée, hépatite (voir Attention).

En cas d'association à l'alcool : collapsus cardiovasculaire, troubles du rythme cardiaque, angine de poitrine, infarctus du myocarde.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Les plus récents
Les plus récents Les plus suivis Les mieux votés
Fan74000 Il y a 6 ans 0 commentaire associé
Bonjour, un nouveau médicament est prescriptible le selincro qui réduirait les prises d alcool petit à petit sans effet secondaire
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Fan74000 Il y a 7 ans 0 commentaire associé
Bonjour, Savez vous à partir de quel dosage journalier la capacité 'fluidifiant du sang' de l'Aspegic est maximale (traitement d'une légère ostéonécrose). Merci de votre éclairage
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Fan74000 Il y a 7 ans 0 commentaire associé
j'ai des problèmes cardio vasculaire et hypertension ,on m'a placé un sten et je prends PLAVIX 75 ainsi que du KARDEGIC 75, j'ai toujours des rougeurs sur le visage et des saignements des gencives.? Est-ce pas à cause d'un de ces 2 médicaments ?
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Fan74000 Il y a 7 ans 0 commentaire associé
Bonjour, je vois mon alcoologue dans une semaine et je compte lui demander de l'Espéral ; le Baclofen je ne peux pas à cause d'un traitement psychiatrique. Les AA je supporte plus... J'aurais aimé savoir combien de temps était prescrit l'Espéral en rêgle générale (en suivant bien la prescription) et si ça a marché pour certains après (abstinence continue après l'arrêt du traitement). Merci d'avance !
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+38 -0
Fan74000 Il y a 8 ans 0 commentaire associé
Miguel, sous esperal, alcool : 000000, je n'ai jamais l'association des 2, mais je sais, de source sûre, qu'on est dans un mauvais état, voir grave :!!!!!!! du coup ça ne me donne un peu moins envie. bon courage.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Il y a 8 ans 0 commentaire associé
Bonjour laitfraise85, La prise d'alcool en même temps que la prise d'Esperal peut déclencher des effets secondaires, dits antabuses, très désagréables, voire dangereux.... Si vous vous sentez au bord de craquer, rediscutez-en rapidement avec le médecin qui vous 'la prescrit... Bon courage pour cette démarche difficile !
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Fan74000 Il y a 8 ans 0 commentaire associé
bonjour cela fait 2 jours que je prend de Esperal mais je ne le supporte pas et tjr envie de boire surtout soir si je bois qu'est-ce qu'il risque de m'arriver merci d'avance je pense qu'une cure serait bien mieux pour moi
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Fan74000 Il y a 8 ans 0 commentaire associé
Christelle : Si tu prends (comme moi) de l'Espéral : NE TOUCHE PAS D'ALCOOL Les effets antibuse perdurent deux semaines à partir de l'arrêt de la prise. ESPERAL est radical, mais ne résoud pas les Pbs qui portent à boire (le perrier-citron non plus d'ailleurs). Je préconise l'arrêt Espéral, prise antidépresseur, à jeun 15 jours et changement de trai-train quotidien. Bises - thierry...
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+7 -0
Fan74000 Il y a 8 ans 0 commentaire associé
Je viens de démarrer un traitement par ESPERAL 500mg 1cp/j + AOTAL 333mg 3*2cp/j + TRANXENE 10 mg...Je suis inquiet des réactions de la prise d'alcool sous traitement ESPERAL. Je suis pas à l'abri d'une faiblesse, je le sens, je le sais...qu'arrive t-il alors?
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+1 -0
Fan74000 Il y a 9 ans 0 commentaire associé
re boujour. pour être franche avec vous, c'est pas la première fois que j'essaye d'arrêter de boire. mais à chaque fois, je remets mon nez dedans. mais j’espère que cette fois ça sera la bonne. bon courage à vous tous. à bientôt
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Fan74000 Il y a 9 ans 0 commentaire associé
bonjour à tous. j'envoie ce message pour vous dire que moi j'ai repris mon traitement Esperal depuis le 29 octobre. maintenant ça fait 1 mois et une semaine. je sais que si je venais à arrêter mon traitement je reprendrais l'alcool. pour moi, prendre Esperal c'est comme une sécurité. je me dis que boire avec Esperal c'est très dangereux pour la santé alors ça ne me dit rien de boire.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+13 -0
Fan74000 Il y a 10 ans 0 commentaire associé
je prends du baclofène. j'en suis à 18 comp/jour. tjs pas abstinent. aidez-moi si vous m'envoyez un message précisez le sujet alcool. merci
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+28 -0
Fan74000 Il y a 10 ans 0 commentaire associé
Bonjour, je souhaite apporter une remarque, par rapport à l’arrêt de l'Esperal SANS l'accord du médecin, "c'est une sonnette d'alarme" ; car la personne se "sens forte... comme guérie" ! et donc pense pouvoir disons "maîtriser" un petit verre ; d'où cet arrêt de bonne intention, certes, mais qui HÉLAS la ramènera la rechute ; en sachant que cette maîtrise n'est pas contrôlable !
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+13 -0
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster