eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr

Gamme de médicament ESPERAL

disulfirame
Information patient
Mise à jour : Jeudi 19 Novembre 2020
Famille du médicament :

Médicament du sevrage alcoolique

Dans quel cas le médicament ESPÉRAL est-il prescrit ?

Ce médicament diminue la dépendance à l'alcool. Il provoque des troubles pénibles lors de la prise d'alcool (effet antabuse) : bouffées de chaleur, nausées, vomissements, accélération du rythme cardiaque, sensation de malaise. L'association alcool-troubles pénibles entraîne un dégoût de l'alcool chez le grand buveur, qui est ainsi amené à modifier son comportement.

Il est utilisé dans l'aide à la désintoxication alcoolique.

Présentations du médicament ESPÉRAL

ESPÉRAL : comprimé (beige) ; boîte de 20
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 1,80 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ESPÉRAL

p cp
Disulfirame500 mg
Excipients : Carmellose sodique, Cellulose microcristalline, Magnésium stéarate, Povidone

Contre-indications du médicament ESPÉRAL

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • insuffisance hépatique ou insuffisance respiratoire grave,

  • insuffisance rénale,

  • diabète,

  • épilepsie,

  • certains troubles mentaux,

  • maladie cardiovasculaire,

  • prise de boissons alcoolisées depuis moins de 24 heures.

Attention

L'absorption de tout produit contenant de l'alcool (y compris médicament ou aliment) doit être évitée pendant le traitement : risque de déclenchement intempestif de troubles pénibles (effet antabuse). Cet effet peut survenir jusqu'à 2 semaines après l'arrêt du traitement.

Ce médicament peut être responsable d'une toxicité hépatique. Des examens sanguins (dosage des transaminases) sont prescrits régulièrement pour s'assurer de l'absence d'anomalie. En cas de fatigue persistante, de nausées, de vomissements, de douleurs abdominales ou jaunisse, contactez votre médecin.

Des précautions sont nécessaires en cas d'allergie (eczéma) due au nickel.

Attention : conducteurCompte-tenu de ses effets indésirables potentiels, ce médicament peut, chez certaines personnes, ne pas être compatible avec la conduite automobile ou le maniement de machines dangereuses. Assurez-vous à l'occasion des premières prises que vous supportez bien ce médicament avant de conduire ou d'utiliser une machine.

Interactions du médicament ESPÉRAL avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec d'autres médicaments, notamment :
  • l'isoniazide : risque de troubles du comportement et de la coordination ;

  • la phénytoïne : risque d'intoxication ;

  • le métronidazole : risque de confusion des idées ;

  • les anticoagulants oraux : risque d'hémorragie.

Signalez tout autre traitement en cours à votre médecin ou à votre pharmacien.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament est déconseillé pendant la grossesse ou l'allaitement, sauf avis médical contraire.

Mode d'emploi et posologie du médicament ESPÉRAL

Les comprimés doivent être avalés avec un peu d'eau.

Posologie usuelle :

1 comprimé, le matin au petit déjeuner.

Conseils

Ce médicament n'est qu'un élément de l'aide que peut recevoir le grand buveur : le rôle du médecin ou des associations d'anciens buveurs est capital.

Effets indésirables possibles du médicament ESPÉRAL

Très fréquents (plus de 10 % des cas) : maux de tête, fatigue.

Fréquents (1 à 10 % des cas) : somnolence, goût métallique dans la bouche.

Peu fréquents (moins de 1 % des cas) : troubles de la sensibilité.

Fréquence indéterminée : nausées, vomissements, douleurs d'estomac, diarrhées, mauvaise haleine, odeur anormale des selles, perte de mémoire, confusion des idées, troubles de la vision, convulsions, augmentation de la tension artérielle, allergie cutanée, hépatite (voir Attention).

En cas d'association à l'alcool : collapsus cardiovasculaire, troubles du rythme cardiaque, angine de poitrine, infarctus du myocarde.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster