Mise à jour : 14 Décembre 2023
Information patient
  • ESCITALOPRAM BIOGARAN
Famille du médicament : Antidépresseur

Ce médicament est un générique de SEROPLEX.

Dans quel cas le médicament ESCITALOPRAM BIOGARAN est-il prescrit ?

Ce médicament est un antidépresseur de la famille des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine.

Il est utilisé dans le traitement :
  • des états dépressifs,

  • de certaines manifestations de l'anxiété (anxiété généralisée, phobie sociale...),

  • des attaques de panique,

  • des troubles obsessionnels compulsifs.

Présentations du médicament ESCITALOPRAM BIOGARAN

ESCITALOPRAM BIOGARAN 5 mg : comprimé (blanc) ; boîte de 14
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 2,34 €.
ESCITALOPRAM BIOGARAN 5 mg : comprimé (blanc) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 4,33 €.
ESCITALOPRAM BIOGARAN 10 mg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 4,63 €.
ESCITALOPRAM BIOGARAN 15 mg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 4,63 €.
ESCITALOPRAM BIOGARAN 20 mg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 4,63 €.

Composition du médicament ESCITALOPRAM BIOGARAN

p cpp cp
Escitalopram5 mg10 mg
p cpp cp
Escitalopram15 mg20 mg
Excipients : Cellulose microcristalline, Cellulose microcristalline silicifiée, Croscarmellose sel de Na, Hypromellose, Macrogol 400, Magnésium stéarate, Opadry blanc Y-1-7000, Talc, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament ESCITALOPRAM BIOGARAN

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • anomalie de l'électrocardiogramme favorisant les torsades de pointes ;

  • en association avec les IMAO et les médicaments susceptibles de provoquer des torsades de pointes.

Attention

L'utilisation des antidépresseurs est déconseillée avant l'âge de 18 ans. Des études ont en effet montré que l'utilisation d'un antidépresseur peut augmenter le risque de suicide chez les adolescents souffrant de dépression. Chez les enfants et adolescents de moins de 18 ans, ce traitement est par conséquent réservé à certains cas graves et nécessite une surveillance médicale particulière et la vigilance de l'entourage.

Tous les traitements antidépresseurs sont susceptibles d'induire un épisode maniaque chez les personnes prédisposées : en cas d'euphorie, d'excitation inhabituelle ou de comportement anormal survenant sous traitement, une consultation médicale rapide est nécessaire.

Des troubles du rythme cardiaque ont été observés sous traitement, en particulier en cas d'hypokaliémie, d'insuffisance cardiaque non contrôlée, d'infarctus du myocarde récent ou de ralentissement important du cœur. Signalez sans tarder à votre médecin la survenue de battements du cœur rapides ou irréguliers, de malaises ou d'étourdissements. Un électrocardiogramme (ECG) pourra vous être prescrit pour s'assurer de l'absence d'anomalie.

Des précautions sont nécessaires en cas d'épilepsie (même ancienne), de maladie coronarienne, de diabète, de glaucome à angle fermé et de prédisposition aux hémorragies.

Bien qu'aucune interaction nette n'ait été constatée avec l'alcool, évitez la prise de boissons alcoolisées, comme avec tout médicament psychotrope.

Attention : conducteurSi vous devez conduire ou utiliser une machine dangereuse, assurez-vous préalablement que ce médicament n'altère pas votre vigilance.

Interactions du médicament ESCITALOPRAM BIOGARAN avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé avec :
  • les IMAO non sélectifs (MARSILID) : des délais précis doivent être respectés entre la fin d'un traitement par IMAO et le début de ce traitement, et inversement ;

  • les médicaments susceptibles de provoquer des torsades de pointes : risque de troubles du rythme cardiaque.

Sauf nécessité absolue, il ne doit pas être associé également avec les médicaments contenant du moclobémide (MOCLAMINE), du linézolide (ZYVOXID disponible uniquement à l'hôpital) ou de la sélégiline (DÉPRÉNYL et ses génériques).

L'association avec un antimigraineux de la famille des triptans, un médicament contenant du lithium, du tramadol ou un produit de phytothérapie contenant du millepertuis augmente le risque d'apparition d'un syndrome sérotoninergique (voir Effets indésirables possibles).

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un AINS (tel que l'ibuprofène ou le naproxène), de l'aspirine, un anticoagulant oral, un antidépresseur imipraminique, un neuroleptique, un médicament contenant de la méfloquine, du bupropion, de l'oméprazole, de la fluvoxamine, de la cimétidine, de la ticlopidine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Les antidépresseurs ne doivent être utilisés pendant la grossesse que s'ils sont strictement nécessaires. Un traitement non médicamenteux (psychothérapie) doit être privilégié. Il est néanmoins envisageable d'utiliser l'escitalopram chez la femme enceinte. Si le traitement est poursuivi jusqu'à l'accouchement, une surveillance renforcée du nouveau-né peut être recommandée. En effet, une insuffisance respiratoire, des difficultés à s'alimenter ou une agitation peuvent parfois survenir dans les premiers jours de vie chez les nouveau-nés de mères traitées jusqu'à l'accouchement par un inhibiteur de la recapture de la sérotonine.

Allaitement :

Ce médicament passe faiblement dans le lait maternel. L'allaitement est déconseillé pendant le traitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament ESCITALOPRAM BIOGARAN

Ce médicament est pris en une fois, à n'importe quel moment de la journée, pendant ou entre les repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte de plus de 18 ans :

    • État dépressif, anxiété, troubles obsessionnels compulsifs : 10 à 20 mg par jour ;

    • Attaque de panique : la posologie initiale est de 5 mg par jour. Elle peut être ensuite augmentée jusqu'à 20 mg par jour.

La posologie est généralement plus faible en cas d'insuffisance hépatique et chez la personne de plus de 65 ans.

Conseils

L'efficacité des antidépresseurs n'est généralement pas immédiate. Un délai pouvant atteindre plusieurs semaines est parfois nécessaire pour que les effets bénéfiques se fassent sentir. Les effets indésirables éventuels apparaissant en début de traitement ne doivent pas vous conduire à l'arrêter prématurément.

Chez la personne souffrant de dépression, un état anxieux peut apparaître ou s'aggraver en début de traitement ; un anxiolytique est parfois prescrit de manière temporaire par le médecin pour prévenir ou traiter ces manifestations.

Lorsque les symptômes de la dépression ont disparu, le traitement doit absolument être poursuivi pendant la durée prescrite afin de consolider la guérison. Un arrêt prématuré exposerait à une rechute. La durée d'un traitement antidépresseur est rarement inférieure à 6 mois.

Des troubles, parfois d'intensité sévère, peuvent apparaître à l'arrêt du traitement antidépresseur : anxiété, culpabilité, cauchemars, vertiges, tremblements. Il est préférable d'arrêter le traitement progressivement en diminuant la posologie ou en espaçant les prises pour éviter ces effets indésirables observés en particulier en cas d'interruption brutale.

Effets indésirables possibles du médicament ESCITALOPRAM BIOGARAN

Les effets indésirables surviennent surtout au cours des premières semaines de traitement et s'estompent habituellement ensuite.

Très fréquents : nausées, maux de tête.

Fréquents : modification de l'appétit, prise de poids, diarrhée, constipation, vomissements, bouche sèche, bâillements, anxiété, rêves anormaux, insomnie, somnolence, tremblements, sensation de vertiges, fourmillements des extrémités, transpiration excessive, fièvre, fatigue, sinusite, douleurs musculaires ou articulaires, baisse de la libido, trouble de l'érection ou de l'éjaculation.

Peu fréquents : modification du goût, perte de poids, grincement intempestif des dents, bourdonnement d'oreilles, chute de cheveux, agitation, nervosité, attaque de panique, confusion des idées, éruption cutanée, démangeaisons, urticaire, troubles des règles, troubles visuels, malaise, accélération du cœur.

Plus rarement : mouvements anormaux, agressivité, hallucinations, convulsions, hypotension orthostatique, difficulté à uriner, écoulement de lait par le mamelon, priapisme, réaction allergique, baisse du taux de sodium dans le sang, trouble du rythme cardiaque (voir Attention).

Les antidépresseurs inhibiteurs de la recapture de la sérotonine peuvent également provoquer :
  • une agitation désagréable et un besoin irrépressible de bouger (impossibilité à rester assis ou debout tranquillement). Si ces troubles surviennent, contactez votre médecin ;

  • des saignements tels que des bleus, des saignements de nez, des hémorragies génitales ou digestives ;

  • de rares cas de syndrome sérotoninergique dont les principales manifestations sont : tremblements, confusion, agitation, exagération des réflexes, rigidité musculaire, vertiges, fièvre inexpliquée, sueurs. L'apparition de plusieurs de ces symptômes impose un avis médical.

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Les plus récents
Les plus récents Les plus suivis Les mieux votés
Pataudenge Il y a 7 mois 1 commentaire associé

Bonjour

Je viens de modifier mon traitement anti-dépresseur... Peux t'on associer Escitalopram et Antalnox 550 mg ? (que je prend tous les matins depuis plus de 20 ans pour lutter contre une chondrocalcynose)... J'ai 67 ans...

D'ordinaire active, est-il normal que je ressente une très grande fatigue et lassitude, je baille en permanence... L'impression d'avoir les batteries à plat sans parvenir à récupérer... Merci beaucoup de votre attention

Modérateur Il y a 7 mois 0 commentaire associé

Bonjour

L'association d'escitalopram et du naproxène (ANTALNOX) n'est pas contre-indiquée.

Les symptômes que vous décrivez ont déjà été rapportés par les patients prenant les antidépresseurs de cette famille. Parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien. Vous pouvez aussi déclarer vous-même ces effets indésirables potentiels sur le site signalement.social-sante.gouv.fr

Paulagt Il y a 8 mois 0 commentaire associé

Bonjour

jai pris mon traitement ce matin mais au bout d'une 1/2 heure j'ai vomis c'est la première fois que ça me fait ça je pense plus à une gastro 

dois-je reprendre mon escitalopram vu que j'ai vomis 

merci pour la réponse 

Chawki40 Il y a 8 mois 1 commentaire associé

Peut on prendre Escitalopram 10mg alors qu'on est sous traitement a vie sous Xarelto 15mg depuis plus de 16 mois apres une embolie pulmonaire?

Modérateur Il y a 8 mois 0 commentaire associé

Bonjour

Oui, il n'y a pas de problème connu à associer ces produits.

EDBY Il y a 9 mois 2 commentaires associés

il semble que ce medicament ne peut etre pris avec du kardegic, quels sont les risques

 

EDBY Il y a 9 mois 1 commentaire associé

pourquoi est il demande d informer le medecin si on prend des anti coagulants et anti douleur ?

 

Modérateur Médecine générale Il y a 9 mois 0 commentaire associé

L'aspirine à faible dose n'est pas un anticoagulant (mais un antiagrégant) ni un antidouleur.

EDBY Il y a 9 mois 1 commentaire associé

Bonjour ,une question en rapport aux interactions avec Kardegic,EFFERALGAN,sedatif pc, et café:

peut on prendre le Kardegic,de l'efferalgan,du sedatif pc ,et du café avec escitalopram

Modérateur Médecine générale Il y a 9 mois 0 commentaire associé

Bonjour

Ces médicaments ne présentent pas d'interactions connue entre eux ni avec le café.

Marine63 Il y a 11 mois 1 commentaire associé

Bonjour,

J'ai un

e question par rapport aux interactions médicamenteuses :

Peut-on continuer de prendre des médicaments tels que laroxyl (8gouttes), mebeverine/duspatalin, ou encore cachets pour menstruation comme antadys, Doliprane, Dafalgan?

Merci

Modérateur Médecine générale Il y a 11 mois 0 commentaire associé

Bonjour

Si vous voulez parler d'interactions avec l'escitalopram, oui, vous pouvez lui associer ces médicaments.

Saucisse Il y a un an 2 commentaires associés

Bonjour,

A-t-on une valeur moins subjective, par exemple un pourcentage, qui correspond aux termes "fréquents", "peu fréquents", "plus rarement" des effets secondaires du médicament ? J'entends par là par exemple, est-ce que "peu fréquent" correspond à 1 personne sur 10 ? sur 100 ? sur 1000 ?

Modérateur Il y a un an 1 commentaire associé

Bonjour

Voici le sens de ces termes : 

très fréquent (≥ 1/10) ; fréquent (≥ 1/100 à < 1/10) ; peu fréquent (≥ 1/1000 à < 1/100) ; rare (≥ 1/10 000 à < 1/1000) ; très rare (< 1/10 000)

En pratique, un effet indésirable fréquent touche entre une personne sur 100 et une sur 10 (entre 1 et 10% des utilisateurs)

Saucisse Il y a un an 0 commentaire associé

Merci

VPas Il y a un an 1 commentaire associé

Bonjour, mon fils de 18 ans a pris Escitaloprom 5mg pendant 3 mois puis est passé à 10mg. Son état psychologique s'est considérablement amélioré mais nous avons dû stopper le traitement car il devenait incontinent. Cet effet secondaire n'est pas répertorié dans la notice aussi ai-je tenu à vous le signaler. Dès arrêt du traitement, les envies intempestives et incontrolables d'uriner se sont arrêtées. 

Modérateur Il y a un an 0 commentaire associé

Bonjour

Il est important de signaler cet effet indésirable sur le site : (Lien non autorisé) Je ne peux le faire pour vous car il faudra détailler la situation.

Pantoufle Il y a 2 ans 1 commentaire associé

Bonjour

je redémarre une période d esitalopram. Je constate cette fois ci que je ressens quasiment tous les effets secondaires 

modification de l'appétit, nausée, bouche sèche, bâillements, anxiété, rêves anormaux, insomnie, somnolence, tremblements, sensation de vertiges, fourmillements des extrémités, fatigue, baisse de la libido, palpitation.

je vais le signaler sur le site ...

est il possible de prendre par exemple un Doliprane pour calmer ces effets secondaires ? 
le plus gênant reste les palpitations et l insomnie/somnolence.

Je ne sais pas quoi faire pour le calmer ... (je ne veux pas faire de mélange de médicament ...) 

bonne journée 

Modérateur Il y a 2 ans 0 commentaire associé

Bonjour

Je ne peux pas faire de réponse personnalisée, mais le doliprane n'interagit pas avec ces médicaments.

choup57 Il y a 2 ans 1 commentaire associé

bonjour, je prends du escitalopram 15 mg et je voudrais savoir si je peux en même temps prendre GABA de Solgar. merci beaucoup,

Modérateur Il y a 2 ans 0 commentaire associé

Bonjour

Il n'y a pas d'interaction connue entre ces produits.

Lukasfever Il y a 2 ans 1 commentaire associé

Bonjour,

je prends du Seroplex 5 mg depuis plusieurs mois. Bien que bénéfique au départ j'ai l'impression de subir de plus en plus les effets secondaires. Je souhaite donc arreter progressivement. Pouvez-vous me dire comment faire ? Un jour sur deux ? Effets de sevrage ? Merci.

Modérateur Médecine générale Il y a 2 ans 0 commentaire associé

Bonjour

Nous ne donnons pas d'avis personnalisé sur ce forum.

D'une façon générale, l'arrêt d'une faible dose de SEROPLEX ne nécessite pas de précautions particulières : vous pouvez arrêter d'un coup ou progressivement, comme vous le souhaitez. N'oubliez pas de déclarer ces effets indésirables sur le site https://signalement.social-sante.gouv.fr/psig_ihm_utilisateurs/index.html#/accueil

Nathrico Il y a 3 ans 1 commentaire associé
Bonjour, voilà cela fait 4 jours que je prends 10mg escitalopram le matin et sensations de chaleur sur le cou et épaules. Que dois je faire ? Le continuer ou l'arrêter ?
Modérateur Médecine générale Il y a 3 ans 0 commentaire associé
Bonjour, Votre question s'apparente à une demande d'avis personnalisé. Un tel avis suppose de connaître les détails de votre dossier médical et de pouvoir dialoguer avec vous. Ce n'est donc pas envisageable sur un forum, j'en suis désolé. Consultez ou téléconsultez votre médecin. Vous pouvez déclarer cet effet indésirable potentiel sur le site signalement.social-sante.gouv.fr
franckyval Il y a 3 ans 1 commentaire associé
je suis en sevrage alcool avec valium,mon medecin me prescris escitalopram 10mg,que va t'il marriver jai tres peur
Modérateur Médecine générale Il y a 3 ans 0 commentaire associé
Bonjour Désolé, je n'en ai aucune idée, l'avenir est toujours difficile à prévoir. Tous ces médicaments posent infiniment moins de problème que l'alcool.
Dad1966 Il y a 3 ans 1 commentaire associé
bonjour, J'ai été six mois sous Mirtazapine 10, 1 le soir que j'ai toujours pris de moitié ,mais les crises de panique étaient tjrs présentes ,alors j'ai commencé à prendre une moitié le soir et une moitié le matin ce qui pouvait à peu près aller .Je prenais aussi du Vératran 5 quatre / jour ( voir jusqu'à 6). Il y a quelques jours j'ai consulté mon médecin qui m'a changé de traitement: ESCITALOPRAM 10 /1 le matin et PRAZEPAM /3 /jour. Hors , aujourd'hui,j'ai commencé le traitement dit ce matin , et il m'est apparu,panique,confusion,tremblements,palpitations. J'ai appelé mon docteur que je n'ai pas eu directement mais par le biais de la secrétaire,qui a trouvé cela normal et me dit de continuer le traitement. Je m'inquiète et j'ai mes peurs qui reviennent et suis reparti sur l'ancien traitement. Pour vous , est-ce que cette réaction au traitement est normale et dois-je vraiment poursuivre le nouveau traitement ? Bien à vous , Cordialement
Modérateur Médecine générale Il y a 3 ans 0 commentaire associé
Bonjour Votre question s'apparente à une demande d'avis personnalisé. Un tel avis suppose de connaître le détails de votre dossier médical et n'est donc pas envisageable sur un forum, j'en suis désolé. Je ne peux pas remplacer votre médecin.
charlybn Il y a 3 ans 1 commentaire associé
Bonjour, cela fait 2 ans que je suis sous AD avec d’abord paroxetine ensuite duloxetine et enfin escitalopram. J’ai arrêter escitalopram sous avis de psy il y a 1moi et demi à cause de ses effets indésirables trop intense ( picotement, paresthésie, étourdissement) j’ai donc réaliser un sevrage en prenant 10mg 1j/2 pendant 1 semaine puis arrêt, cependant depuis j’ai arrêter complètement donc 1mois et demi et bien j’ai encore des effets de sevrage qui sont présent malgré qu’ils ont légèrement diminuer, je sais donc pas quoi faire entre recommencer mon sevrage plus progressivement ou bien attendre encore jusqu’à ils disparaissent ?
Modérateur Médecine générale Il y a 3 ans 0 commentaire associé
Bonjour, Votre question s'apparente à une demande d'avis personnalisé. Un tel avis suppose de connaître le détails de votre dossier médical et n'est donc pas envisageable sur un forum, j'en suis désolé. Consultez ou téléconsultez votre médecin.
Voir plus de commentaires
Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster