eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr
Information patient
Mise à jour : Jeudi 19 Novembre 2020
Famille du médicament :

Anti-inflammatoire intestinal

Dans quel cas le médicament ENTOCORT est-il prescrit ?

Ce médicament est un anti-inflammatoire qui appartient à la famille des corticoïdes de synthèse (dérivés chimiques de la cortisone naturelle). Les propriétés de la cortisone sont nombreuses, mais ce produit est surtout utilisé pour son effet anti-inflammatoire local puissant. Il présente, à efficacité égale, moins d'effets indésirables que la cortisone naturelle. Une propriété particulière du budésonide est de ne passer qu'en faible proportion dans le sang, et d'être détruit à 90 % lors de son passage dans le foie. Son action est donc essentiellement locale, dans l'intestin, et les répercussions habituelles des corticoïdes sur le reste de l'organisme sont modérées.

Il est utilisé dans le traitement de la maladie de Crohn, lorsque sa localisation ne permet pas un traitement corticoïde par voie rectale.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ENTOCORT

ENTOCORT 3 mg : gélule contenant des microgranules gastrorésistants (gris clair et rose) ; flacon de 45
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 42,89 €.
ENTOCORT 3 mg : gélule contenant des microgranules gastrorésistants (gris clair et rose) ; flacon de 90
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 85,36 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ENTOCORT

p gél
Budésonide micronisé3 mg
Saccharose+
Excipients : Acétyltributyl citrate, Amidon de maïs, Éthylcellulose, Eudragit L 30D, Fer noir oxyde, Fer rouge oxyde, Gélatine, Microgranules neutres, Polysorbate 80, Saccharose, Siméticone, Talc, Titane dioxyde, Triéthyle citrate

Contre-indications du médicament ENTOCORT

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • infection ou mycose non contrôlées par un traitement adapté ;

  • maladie virale en évolution (hépatite, herpès ou zona) ;

  • psychose non contrôlée par un traitement.

Attention

Ce médicament ne doit jamais être employé ou réemployé en dehors d'une prescription médicale.

Si vous avez un diabète, vous risquez de le déséquilibrer si vous modifiez la quantité ou le rythme de la prise de corticoïdes sans avis médical.

Les personnes ayant des antécédents de tuberculose, d'ulcère de l'estomac ou du duodénum, les personnes souffrant d'insuffisance rénale, d'insuffisance hépatique, d'hypertension artérielle, d'ostéoporose, de myasthénie grave doivent faire l'objet d'une prise en charge médicale particulière.

La prise prolongée d'un corticoïde diminue les défenses immunitaires : la vaccination avec un vaccin contenant des germes vivants atténués ne peut être pratiquée qu'avec l'accord de votre médecin. Vous devez également éviter le contact avec des personnes atteintes de varicelle ou de rougeole.

L'arrêt du traitement doit être progressif pour permettre aux glandes surrénales de reprendre la synthèse de cortisone naturelle. Un arrêt brutal expose par ailleurs à une rechute de la maladie traitée.

En cas de voyage en région tropicale, un examen des selles doit être effectué au retour pour s'assurer de l'absence d'infection intestinale, que ce médicament pourrait aggraver.

Attention : sportifSportif : ce médicament contient une substance susceptible de rendre positifs certains tests antidopage.

Interactions du médicament ENTOCORT avec d'autres substances

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un diurétique ou un médicament contenant une des substances suivantes : kétoconazole, itraconazole, ritonavir, rifampicine.

En cas de vaccination, l'utilisation d'un vaccin vivant est déconseillée.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Les études actuellement disponibles n'ont pas mis en évidence de problème particulier lors de l'utilisation de corticoïdes pendant le premier trimestre de la grossesse.

Lorsque le traitement est administré de façon prolongée pendant la grossesse, une surveillance médicale du nouveau-né peut être nécessaire.

Allaitement :

Les données actuellement disponibles ne permettent pas de savoir si ce médicament passe dans le lait maternel : l'allaitement est déconseillé.

Mode d'emploi et posologie du médicament ENTOCORT

Ce médicament doit être pris le matin avec un verre d'eau, un peu avant le petit déjeuner.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 3 gélules le matin, en une prise, pendant 8 semaines. Si besoin, le traitement peut être poursuivi à la dose de 2 gélules par jour le matin, pendant une durée maximale de 9 mois.

Le traitement doit être arrêté progressivement en suivant les indications du médecin.

Conseils

Bien que l'effet de ce corticoïde sur l'organisme soit faible (en dehors de l'intestin) les précautions habituelles observées lors d'un traitement prolongé par la cortisone sont à discuter avec votre médecin, notamment :
  • la diminution de la consommation de sel,

  • la prise de potassium (prescrite par le médecin),

  • un régime riche en protéines et en calcium, pauvre en glucides.

Effets indésirables possibles du médicament ENTOCORT

Du fait du faible passage dans le sang de ce médicament, ses effets indésirables sont moins marqués qu'avec les autres corticoïdes oraux : syndrome de Cushing, ostéoporose, faiblesse musculaire, retard de cicatrisation, glaucome, cataracte.

Les autres effets indésirables décrits rapportés les suivants : digestion difficile, crampes, tremblements, palpitations, vision floue, éruption cutanée, démangeaisons, troubles des règles chez la femme, hypokaliémie et troubles du comportement tels que nervosité, insomnie et changements de l'humeur.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Document utile1
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Contact webmaster