Information patient
  • DIPROSTÈNE
Mise à jour : Mardi 22 juin 2021
Famille du médicament :

Dérivé de la cortisone

Dans quel cas le médicament DIPROSTÈNE est-il prescrit ?

C'est un anti-inflammatoire stéroïdien qui appartient à la famille des corticoïdes de synthèse (dérivés chimiques de la cortisone naturelle). Les propriétés de la cortisone sont nombreuses, mais ce produit est surtout utilisé pour son effet anti-inflammatoire puissant et prolongé. Il présente, à efficacité égale, moins d'effets indésirables que la cortisone naturelle. Ce médicament a une action immédiate et un effet qui dure environ 3 semaines.

Il est utilisé dans le traitement de la rhinite allergique saisonnière, en dernier recours en cas d'échec des traitements habituels.

Il est également utilisé en traitement local (irrigation ou infiltrations) dans les cas suivants :
  • inflammation des articulations, des tendons et des ligaments, poussées douloureuses d'arthrose ;

  • maladie de Dupuytren, syndrome du canal carpien ;

  • certaines sinusites ;

  • cicatrice chéloïde.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament DIPROSTÈNE

DIPROSTÈNE : suspension injectable ; seringue préremplie de 1 ml avec 2 aiguilles
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 4,29 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament DIPROSTÈNE

p seringue
Bétaméthasone dipropionate6,43 mg
Bétaméthasone phosphate disodique2,63 mg
Alcool benzylique+
Excipients : Acide chlorhydrique, Acide édétique sel de Na, Alcool benzylique, Carmellose sodique, Eau ppi, Macrogol 4000, Phosphate disodique anhydre, P-hydroxybenzoate de méthyle, P-hydroxybenzoate de propyle, Polysorbate 80, Sodium, Sodium chlorure

Contre-indications du médicament DIPROSTÈNE

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • infection non contrôlée par un traitement adapté,

  • maladies virales en évolution (hépatite, zona ou herpès),

  • psychose non contrôlée par un traitement,

  • prédisposition aux hémorragies (traitement anticoagulant, hémophilie).

Ces contre-indications peuvent s'appliquer ou ne pas s'appliquer en fonction de la façon dont le médicament est utilisé (injection IM, infiltration, injection unique ou répétée).

Attention

L'injection de ce médicament ne doit être pratiquée que sous contrôle médical.

En fonction du type d'injection (intramusculaire, infiltrations, injection unique ou répétée...), les personnes ayant des antécédents de tuberculose, d'ulcère de l'estomac ou du duodénum, les personnes souffrant d'insuffisance rénale ou hépatique, de colite ulcéreuse, de diabète, d'hypertension artérielle, d'ostéoporose, de myasthénie grave peuvent faire l'objet d'une prise en charge médicale particulière.

La prise prolongée d'un corticoïde diminue les défenses immunitaires : la vaccination avec un vaccin contenant des germes vivants atténués ne peut être pratiquée qu'avec l'accord de votre médecin. Vous devez également éviter le contact avec des personnes atteintes de varicelle ou de rougeole.

Attention : sportifSportif : ce médicament contient une substance susceptible de rendre positifs certains tests antidopage.

Interactions du médicament DIPROSTÈNE avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec les médicaments qui donnent des torsades de pointes.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez :
  • un médicament susceptible de faire baisser la kaliémie (amphotéricine B, certains diurétiques, laxatifs stimulants) ;

  • un antihypertenseur ;

  • un antidiabétique ;

  • un digitalique ;

  • un anticoagulant ;

  • de l'aspirine ou un AINS ;

  • un médicament inducteur enzymatique ou un médicament contenant de l'isoniazide.

En cas de vaccination, l'utilisation d'un vaccin vivant est déconseillée.

En cas d'injection locale unique ou répétée à faible dose, le risque d'interactions médicamenteuses est nul.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Les études scientifiques actuellement disponibles n'ont pas mis en évidence de problème particulier lors de l'utilisation ponctuelle de ce médicament chez la femme enceinte. Seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel en cas d'utilisation prolongée.

Allaitement :

En cas d'injections multiples ou répétées, il peut être nécessaire d'interrompre l'allaitement : prenez l'avis de votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament DIPROSTÈNE

L'injection est réalisée par voie intramusculaire.

Les infiltrations sont réalisées par le médecin dans la zone à traiter ou à proximité.

Posologie usuelle :

Rhinite allergique : 1 injection pendant la période où se manifeste l'allergie, à renouveler 1 fois.

En infiltration : 0,25 à 2 ml selon l'affection à traiter ; l'injection peut être renouvelée selon l'évolution.

Conseils

Afin de compenser une baisse du taux de potassium dans le sang lors d'un traitement prolongé, le médecin peut être amené à prescrire du potassium.

Effets indésirables possibles du médicament DIPROSTÈNE

Liés à la voie d'administration : infection, calcification, atrophie cutanée, maux de tête, bouffées de chaleur, réaction allergique, douleur articulaire au site d'injection liée à l'effet irritant initial des microcristaux de médicament contenus dans la suspension injectable.

En cas d'injections répétées à court terme, les effets indésirables suivants pourraient être observés :
  • baisse du taux de potassium, rétention d'eau et de sel, hypertension artérielle ;

  • gonflement du visage et du buste, apparition de poils, taches cutanées violacées, acné ;

  • surexcitation, euphorie, troubles du sommeil, état dépressif (à l'arrêt du traitement) ;

  • ostéoporose ;

  • diabète, arrêt de la croissance chez l'enfant, troubles des règles ;

  • ulcère de l'estomac ou du duodénum ;

  • certaines formes de cataracte et de glaucome.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Les plus récents
Les plus récents Les plus suivis Les mieux votés
PHILOCHANTE Il y a 13 heures 0 commentaire associé

Bonjour Docteur,

J'ai subi une INFILTRATION à la DIPROSTENE pour tendinopathie. Ce matin, je présente des céphalées intenses invalidantes. J'ai pris les jours précédents mon tt à la prednisolone 20 mg sans effet .. ce matin, il n'y a plus de douleur tendineuse. Dois-je continuer le tt oral prednisolone ou bien l'arrêter, vu que j'ai eu l'infiltration ?? 2°) Pour les céphalées, j'ai pris un SPIFEN 400 , même si je sais que les AINS sont pas forcément compatibles avec les stéroïdes.. j'ai trop mal à la tête. Que me conseillez-vous ?? Merci. Bien à vous.

Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Dolphinius Il y a 13 jours 1 commentaire associé

Bonjour,

j ai eu une injection il y a 10 jours pour une tendinite à la épaule. Ce médicament peut il causer des troubles sexuels (erection)? Je n ai jamais eu de problèmes et depuis une dizaine de jours, je n ai aucune erection spontanée et relativement légère après stimulation. Si c est bien ça, combien de temps mettent les effets à disparaître?

merci

Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Il y a 12 jours 0 commentaire associé

Bonjour,

Ce problème d'érection ne figure pas dans les documents que nous avons consultés, comme étant  potentiellement en rapport avec la prise de ce médicament. Parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien. Vous pouvez aussi déclarer vous-même cet effet indésirable potentiel sur le site : https://signalement.social-sante.gouv.fr/psig_ihm_utilisateurs/index.html#/accueil 
 

Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Jaguar17 Il y a 4 mois 1 commentaire associé

J ai 36 et J ai eu une injection diprostene en IM il y a 7jour ..et j' avais un contacte avec un suspect covid .... Es ce que ça va perturber la réponse immunitaire en cas de transmission

Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Médecine générale Il y a 3 mois 0 commentaire associé

Bonjour

En théorie oui, car la cortisone à forte dose a un effet immunosuppresseur, mais en pratique, personne ne le sait.

Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Cara26 Il y a 4 mois 1 commentaire associé

Bonjour

j'ai 2 questions

Je me suis faite injecter du diprostene dans la fesse et est ce que 5 jours après je peux faire ma seconde injection du vaccin sfpizer Covid-19 ?

ma deuxième question et est ce qu'on traite une fibromalgie avec une injection de diprostene ? Si oui je peux en faire combien par an sachant que j'ai eu un ulcère à l'estomac il y a plus de 20ans mais donc j'ai toujours une fragilité.

merci pour votre retour

Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Médecine générale Il y a 4 mois 0 commentaire associé

Bonjour

L'injection de corticoïdes ne contre-indique pas la vaccination COVID19. Il existe un risque théorique d'une moindre efficacité de la vaccination.

Je ne peux pas répondre à votre dernière question qui s'apparente à un avis personnalisé. Certaines douleurs articulaires relèvent d'un traitement par cortisone, c'est tout ce que je peux vous dire d'une façon générale.

Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Fan74000 Il y a 10 mois 1 commentaire associé
Bonjour . Au mois d'août 1982 , âgé de 26 ans et souffrant d'une sinusite chronique depuis mon enfance , j'ai eu des injections musculaires dans la fesse d'un produit que l'infirmière de l'époque , il me semble , m'avait dit être des gammaglobulines . A la suite de ce traitement , un terrain allergique est survenu ( éternuements quasi journaliers ... ) , psoriasis ( que j'ai toujours , et divers problèmes chroniques ) . J'ai 65 ans aujourd'hui , et ma sinusite n'est toujours pas guérie , je crois même que c'est pire . Il y 'a trois ans environs , suite à la loi liberté et informatique , j'ai demandé à recevoir un résumé de mon dossier médical , et j'ai pu lire que les injections en question étaient du diprostène . Hors , j'ai pu lire par ailleurs que lAMM du diprostène daterait du 12/03/98 seulement . Me cacherait-on quelque chose ? D'autant que les immunoglobulines ne sont pas anodines . Pourriez-vous me détailler les effets secondaires des immunoglobulines .Merci
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+1 -0
Modérateur Médecine générale Il y a 10 mois 0 commentaire associé
Bonjour Le DIPROSTENE n'est pas une immunoglobuline mais de la cortisone, à visée antiallergique dans votre situation. Il n'y aurait eu aucune logique à vous injecter des immunoglobulines. La première mise sur le marché de DIPROSTENE date de 1976.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
corme17 Il y a 11 mois 1 commentaire associé
bonjour je fais fréquemment un épisode d’herpès après chaque prise de corticoïde. je dois subir une infiltration de Diprostène dans le doigt. est ce compatible? en vous remerciant.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Médecine générale Il y a 11 mois 0 commentaire associé
Bonjour Le risque de poussée d'herpès n'est pas nul.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
PJ2020 Il y a 11 mois 1 commentaire associé
Infarctus du myocarde en aout 2018 un mois après une injection dans le genou (associé à l'arthrum, mais qui n'a de contre-indications cardiovasculaire). Peut-être relié, ou pas. Nouvelle injection aujourd'hui. Je ferai signe dans un mois si je survis.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Médecine générale Il y a 11 mois 0 commentaire associé
Bonjour, Ce médicament n'est pas connu pour favoriser les infarctus. Vous pouvez déclarer cet effet indésirable potentiel sur le site https://signalement.social-sante.gouv.fr/...
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Juju38000 Il y a 11 mois 1 commentaire associé
Bonjour, Besoin d’un avis J’ai reçu une infiltration de diprostene à la cheville vendredi 17h, dans la nuit rêveil par la douleur : impossible de poser le pied par terre et de le bouger. J’ai pris un doliprane comme conseillé par mon médecin et plus rien au réveil a part une raideur + du pied. Par contre, sensation de brûlure dans le ventre, de courbatur /douleur dans tout le corps, sensation de fièvre (alternance de coup de chaud et de froid), rougeur du visage avec sensation de chauffe. Avec une bonne fatigue Pouvez vous me dire si cela est normal? Merci à vous Bonne soirée
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Médecine générale Il y a 11 mois 0 commentaire associé
Bonjour, Votre question s'apparente à une demande d'avis personnalisé. Un tel avis suppose de connaître les détails de votre dossier médical et de pouvoir dialoguer avec vous. Ce n'est donc pas envisageable sur un forum, j'en suis désolé, bien que ce soit un effet secondaire possible du médicament. Consultez ou téléconsultez votre médecin. Vous pouvez déclarer cet effet indésirable potentiel sur le site https://signalement.social-sante.gouv.fr/...
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Lise Il y a un an 1 commentaire associé
Peut on faire des Infiltrations quand on a une insuffisance surrenalienne corticotrope ?(traitée par hydrocortisone) Quel risque ?ou précautions par rapport à l hydro? Merci
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Médecine générale Il y a un an 0 commentaire associé
Bonjour On peut, mais il faut en informer votre endocrinologue.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
SMG69 Il y a un an 1 commentaire associé
Infiltration au pied avec diprostene le 19 juin 2020. Le 20 juin visage et cou rouge. Sensation de brûlures intense pendant 48 heures.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Médecine générale Il y a un an 0 commentaire associé
Bonjour, Vous pouvez déclarer cet effet indésirable potentiel sur le site https://signalement.social-sante.gouv.fr/...
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
MICHELC69 Il y a un an 1 commentaire associé
Bonjour Comme Christiane et Isab je constate des rougeurs visage et poitrine ce matin et en plus comme Georgi et Seb j'ai eu un hoquet inhabituel hier peut être une réaction à ces corticoïdes? j'espère que cela va passer injection genou le 17/06
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Médecine générale Il y a un an 0 commentaire associé
Bonjour C'est tout à fait possible en effet. Vous pouvez déclarer cet effet indésirable potentiel sur le site https://signalement.social-sante.gouv.fr/...
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
CHRISTIANE28 Il y a un an 1 commentaire associé
Bonjour, J’ai eu avant-hier soir une infiltration de diprostene dans le genou. Hier j’ai eu un peu mal à la tête ce qui ne m’arrIve jamais habituellement. Et ce matin j’ai le visage en feu et très rouge. Pensez-vous que cela va durer longtemps ? Mon médecin est parti en vacances. Dois-je consulter un autre ? Merci d’avance pour votre réponse.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Médecine générale Il y a un an 0 commentaire associé
Bonjour Cela peut arriver en effet, ne consultez que si cela s'aggrave.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Isab83 Il y a un an 1 commentaire associé
Bonjour J ai eu hier après midi une i infiltration de diprostene et viscose supplémentation au genou . Aujourd'hui j ai le visage en feu tout rouge. Est ce une réaction aux produits? Je n ai pas de fièvre, ni de rougeur ou gonflement au genou. Merci de votre réponse. Cdlt
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Médecine générale Il y a un an 0 commentaire associé
Bonjour C'est tout à fait possible. Vous pouvez déclarer cet effet indésirable potentiel sur le site https://signalement.social-sante.gouv.fr/...
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
toofart Il y a un an 1 commentaire associé
bonjour Mon médecin m'a prescrit un injection de diprostène pour une tendinite à l'épaule. Est ce risqué pendant cette période de coronavirus, dois je attendre ou est ce sans risque
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Médecine générale Il y a un an 0 commentaire associé
Bonjour Non, ce n'est pas risqué.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Joker Il y a un an 1 commentaire associé
Injection du diprostin par voie intraveineuse, est-il possible?
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Médecine générale Il y a un an 0 commentaire associé
Non, c'est dangereux, à éviter absolument.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Voir plus de commentaires
Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster