eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr
Information patient
  • DICLOFÉNAC URGO emplâtre
  • DICLOFÉNAC URGO gel
Mise à jour : Mardi 15 Décembre 2020
Famille du médicament :

Anti-inflammatoire d'action locale

Ce médicament est un générqiue de FLECTOR TISSUGEL EP.

Dans quel cas le médicament DICLOFÉNAC URGO emplâtre est-il prescrit ?

C'est un emplâtre imprégné d'un gel qui contient un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS). Il lutte localement contre l'inflammation et la douleur.

Il est utilisé dans le traitement local des douleurs des tendons et des ligaments (tendinites) et des traumatismes bénins : entorses, contusions.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament DICLOFÉNAC URGO emplâtre

DICLOFÉNAC URGO 140 mg : emplâtre médicamenteux ; boîte de 5
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament DICLOFÉNAC URGO emplâtre

p emplâtre
Diclofénac épolamine exprimé en diclofénac de sodium140 mg
Parabens+
Propylèneglycol+
Excipients : Acide édétique sel disodique, Acide tartrique, Aluminium glycinate, Butylène glycol, Carmellose sodique, Eau purifiée, Gélatine, Kaolin lourd, P-hydroxybenzoate de méthyle, P-hydroxybenzoate de propyle, Polypropylène, Polysorbate 80, Povidone K 90, Propylèneglycol, Sodium polyacrylate, Sorbitol liquide non cristallisable, Support non tissé polyester, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament DICLOFÉNAC URGO emplâtre

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • allergie à l'aspirine ou aux AINS ;

  • ulcère de l'estomac ou du duodénum en cours ;

  • en application sur la peau lésée (brûlure, eczéma, plaie...) ;

  • enfant et adolescent de moins de 16 ans ;

  • grossesse (à partir du 6e mois).

Attention

En cas d'apparition d'une éruption cutanée après l'application de l'emplâtre, interrompez le traitement et prenez l'avis de votre médecin.

Le risque de passage du diclofénac dans le sang est faible. Néanmoins, des précautions sont nécessaires en cas d'antécédent d'ulcère de l'estomac ou du duodénum ou de saignement digestif, d'insuffisance hépatique ou d'insuffisance rénale.

Afin de réduire le risque de photosensibilisation, évitez d'exposer la zone traitée aux rayons UV (soleil, cabine de bronzage) pendant la journée qui suit le retrait de l'emplâtre.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Les AINS pris par voie orale peuvent être toxiques pour le fœtus ; leur utilisation est contre-indiquée pendant les 4 derniers mois de la grossesse. Les AINS destinés à une application locale peuvent traverser la peau, passer dans le sang et exposer le fœtus au même risque, lorsqu'ils sont appliqués sur une large surface de peau ou sous un pansement occlusif. N'utilisez pas ce médicament pendant la grossesse sans avis médical.

Allaitement :

Les AINS passent faiblement dans le lait maternel : n'utilisez pas ce médicament pendant l'allaitement sans avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament DICLOFÉNAC URGO emplâtre

Nettoyer la peau et appliquer la partie adhésive de l'emplâtre sur l'articulation ou la zone douloureuse. Un filet élastique vendu en pharmacie peut aider à la maintenir.

Posologie usuelle :

  • Adulte et adolescent de plus de 16 ans : 1 emplâtre, 1 ou 2 fois par jour.

Sans avis médical, la durée du traitement ne doit pas dépasser 14 jours. Si la douleur persiste au-delà, consultez votre médecin pour qu'il évalue le traitement.

Conseils

Ce médicament peut être irritant pour les yeux ou les muqueuses : lavez-vous les mains après avoir appliqué ou retiré l'emplâtre. En cas de contact accidentel avec les yeux, rincez abondamment avec de l'eau tiède.

Ces emplâtres se conservent 4 mois maximum après ouverture du sachet.

Effets indésirables possibles du médicament DICLOFÉNAC URGO emplâtre

Fréquents : démangeaisons, rougeur localisée, éruption de boutons, allergie cutanée.

Comme avec d'autre AINS, réaction allergique (œdème de Quincke, asthme) ; photosensibilisation.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster