Information patient
Mise à jour : Mardi 19 janvier 2021
Famille du médicament :

Médicament de l'impuissance

Dans quel cas le médicament CAVERJECT est-il prescrit ?

Ce médicament contient une substance de la famille des prostaglandines. Injecté dans la verge, il provoque une érection après un délai de 5 à 10 minutes.

Il est utilisé chez l'homme dans certains cas d'impuissance pour permettre une érection avant un rapport sexuel.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament CAVERJECT

CAVERJECT 10 μg/ml : préparation injectable ; flacon de lyophilisat et seringue de solvant avec 2 aiguilles
Sur ordonnance (Liste I), médicament d'exception - Remboursable à 30 % - Prix : 9,59 €.
CAVERJECT 20 μg/ml : préparation injectable ; flacon de lyophilisat et seringue de solvant avec 2 aiguilles
Sur ordonnance (Liste I), médicament d'exception - Remboursable à 30 % - Prix : 9,59 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament CAVERJECT

p flaconp flacon
Alprostadil10 μg20 μg
Excipients : Alcool benzylique, Alfadex, Eau ppi, Lactose monohydrate, Sodium citrate

Contre-indications du médicament CAVERJECT

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • allergie aux prostaglandines ;

  • maladie qui prédispose au priapisme (drépanocytose, myélome multiple, leucémie) ;

  • malformation et maladie du pénis ne permettant pas un usage sûr du médicament ;

  • fragilité cardiovasculaire contre-indiquant l'effort que représente l'acte sexuel (angine de poitrine grave, insuffisance cardiaque grave...) ;

  • partenaire enceinte ou susceptible de l'être (sauf si un préservatif est utilisé).

Attention

Ce médicament peut provoquer une érection anormalement prolongée et douloureuse (priapisme). La durée de l'érection induite par l'injection ne doit normalement pas dépasser une heure. Dans le cas contraire, il est possible que la dose injectée soit trop forte. Si l'érection dépasse trois heures, le médecin doit être joint en urgence pour qu'un traitement adapté puisse être mis en œuvre. Conservez en permanence sur vous le numéro de téléphone qui vous a été donné par le médecin en charge du traitement.

Des précautions sont nécessaires en cas de maladie cardiovasculaire récente, de maladie ou de traitement prédisposant aux hémorragies, de séquelles de lésions de la verge.

La première injection doit être pratiquée au cabinet du médecin ; elle permet de vérifier que le médicament est bien supporté, et d'apprendre la technique d'auto-injection. Ne conseillez pas, ne donnez pas ce médicament à un ami souffrant du même problème : la consultation préalable est indispensable.

N'augmentez jamais de vous-même la dose prescrite. Si le traitement ne vous semble pas assez efficace, consultez votre médecin.

Interactions du médicament CAVERJECT avec d'autres substances

Informez votre médecin si vous prenez un anticoagulant, un vasodilatateur ou un antihypertenseur.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament passe dans le sperme : ce traitement doit être évité lorsque la partenaire est enceinte ou susceptible de l'être.

Mode d'emploi et posologie du médicament CAVERJECT

Ce médicament doit être injecté dans la verge, en suivant la méthode apprise au cabinet médical. Il ne doit en aucun cas être injecté dans une veine ou une artère.

Posologie usuelle :

La dose à injecter varie entre 5 et 20 μg. Elle est déterminée par le médecin.

Ne dépassez en aucun cas 1 injection par 24 heures et 2 injections par semaine.

Conseils

La solution doit être utilisée immédiatement après reconstitution.

Conditions de prescription :

Ce médicament n'est remboursé que dans certains cas. Une ordonnance d'un modèle particulier (médicament d'exception) est alors nécessaire.

Effets indésirables possibles du médicament CAVERJECT

Très fréquents (plus de 10 % des cas) : douleur dans le pénis.

Fréquents (1 à 10 % des cas) : spasme musculaire, rougeur cutanée, apparition de nodules ou hématome au point d'injection, érection anormalement prolongée, douloureuse ou non (voir Attention).

Peu fréquents (moins de 1 %) : nausées, bouche sèche, démangeaisons, transpiration excessive, troubles de la sensibilité au toucher, crampes dans les jambes, sang dans les urines, envie fréquente d'uriner, difficulté à uriner, infection urinaire, douleur testiculaire, priapisme, anomalie de l'éjaculation.

D'autres effets indésirables ont également été observés : hypotension orthostatique, troubles du rythme cardiaque, étourdissements, maux de tête.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster