Information patient
  • BUDÉSONIDE SANDOZ suspension nasale
  • BUDÉSONIDE SANDOZ suspension pour inhalation
Mise à jour : Mardi 22 juin 2021
Famille du médicament :

Corticoïde nasal

Ce médicament est un générique de RHINOCORT.

Dans quel cas le médicament BUDÉSONIDE SANDOZ suspension nasale est-il prescrit ?

Ce médicament d'usage local contient un corticoïde qui possède une activité anti-inflammatoire marquée sur les muqueuses, notamment celles du nez.

Il est utilisé dans le traitement des rhinites d'origine allergique et de la polypose nasale.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament BUDÉSONIDE SANDOZ suspension nasale

BUDÉSONIDE SANDOZ : suspension pour pulvérisation nasale ; flacon avec pompe doseuse (120 doses)
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 30 % - Prix : 4,48 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament BUDÉSONIDE SANDOZ suspension nasale

p dose
Budésonide64 μg
Excipients : Acide ascorbique, Acide chlorhydrique concentré, Acide édétique sel disodique, Cellulose dispersible, Eau purifiée, Glucose anhydre, Polysorbate 80, Potassium sorbate

Attention

Ce médicament peut, en cas de traitement prolongé, entraîner une fragilisation de la muqueuse nasale. Son utilisation n'est pas recommandée chez les personnes souffrant d'ulcération nasale ou récemment opérées du nez ou des sinus. Lors du renouvellement du traitement, le médecin peut être amené à vérifier l'état de la muqueuse nasale, notamment en cas d'irritation ou de sentiment de sécheresse anormale.

L'utilisation d'un corticoïde par voie nasale à des doses élevées sur de longues périodes peut également provoquer certains effets indésirables, tels qu'un retard de croissance chez l'enfant. La croissance des enfants traités à long terme doit être contrôlée régulièrement.

Des précautions sont nécessaires en cas de diabète, de saignement de nez, d'herpès buccal ou ophtalmique, de tuberculose pulmonaire en évolution ou de mycose pulmonaire.

En cas de signes d'infection nasale (fièvre, coloration des sécrétions nasales), consultez votre médecin.

En cas de vision floue ou d'apparition de tout autre trouble visuel au cours du traitement, prenez un avis ophtalmologique.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Les études actuellement disponibles n'ont pas mis en évidence de risque de malformations lors de l'utilisation d'un corticoïde par voie nasale pendant la grossesse. Seul votre médecin peut apprécier la nécessité du traitement et son risque dans votre cas.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel. Néanmoins, il peut être utilisé pendant l'allaitement aux doses usuelles.

Mode d'emploi et posologie du médicament BUDÉSONIDE SANDOZ suspension nasale

Agiter le flacon avant emploi. Avant la première utilisation, effectuer 5 à 10 pressions sur la pompe doseuse pour l'amorcer.

Les pulvérisations sont faites après un mouchage soigneux, en tenant le flacon verticalement.

Posologie usuelle :

  • Adulte et enfant de plus de 6 ans : 2 pulvérisations dans chaque narine, le matin ou 1 pulvérisation dans chaque narine, matin et soir.

La posologie et la durée du traitement dans la rhinte allergique sont adaptées par votre médecin en fonction de l'exposition à l'allergène.

Conseils

Ce médicament d'action lente n'est pas adapté au traitement des rhinites aiguës. Un délai de quelques jours peut être nécessaire pour observer ses effets. Seules les prises régulières et prolongées permettent d'obtenir l'amélioration recherchée.

L'embout nasal doit être nettoyé régulièrement .

Effets indésirables possibles du médicament BUDÉSONIDE SANDOZ suspension nasale

Fréquents : effets locaux tels que irritation et assèchement du nez, saignements de nez.

Peu fréquents : crampes musculaires.

Rares : perforation de la cloison nasale, modification de la voix, glaucome, cataracte, réaction allergique (éruption cutanée, urticaire, œdème de Quincke...), retard de croissance chez l'enfant en cas de traitement prolongé.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Les plus récents
Les plus récents Les plus suivis Les mieux votés
Sev09 Il y a un an 1 commentaire associé
Bonjour Je constate un effet secondaire très gênant avec ce médicament générique. J’ai une gêne dans la gorge, des sortes de petites glaires et cela crée une gêne respiratoire. J’avais déjà constaté cet effet au mois d’avril puis j’avais arrêté ce médicament. Je viens de le reprendre et je vois que les mêmes effets reviennent. Pourtant cela fait plusieurs années que je prenais du Rhinocort. Est il possible que les effets secondaires soient différents sur le Budesonide Sandoz ?
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Médecine générale Il y a un an 0 commentaire associé
Bonjour Bien qu'il s'agisse d'un générique, une différence d'effet est toujours possible. Le plus simple pour savoir est de reprendre du RHINOCORT en payant le médicament. Vous pouvez déclarer cet effet indésirable potentiel sur le site https://signalement.social-sante.gouv.fr/...
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Nana91 Il y a un an 1 commentaire associé
Bonsoir, mon orl ma prescrit ce médicament car jai des polypes nasal depuis peu , n'est il pas dangereux avec cette épidémie qui perdure ? De plus jai je dois prendre de l' inorial mais je narrive pas a les avaler assez rapidement et du coup le comprimé fond dans la bouche est ce que ça change quelque chose ou les effets sont les mêmes ?
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Médecine générale Il y a un an 0 commentaire associé
Bonjour Ce n'est pas dangereux, et pour l'inorial, cela ne change rien.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster