Information patient
  • BRONCHOKOD
Mise à jour : Mardi 22 juin 2021
Famille du médicament :

Fluidifiant bronchique

La solution buvable à 2 %, le sirop à 2 % et le sirop à 5 % sont des génériques de RHINATHIOL (qui n'est plus commercialisé).

La solution buvable à 5 % est un générique de MUCOPLEXIL.

Dans quel cas le médicament BRONCHOKOD est-il prescrit ?

Ce médicament fluidifie les sécrétions (mucosités) présentes dans les bronches. Il facilite leur évacuation par la toux.

Il est utilisé en cas de toux grasse avec difficulté à cracher, notamment au cours des bronchites aiguës.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament BRONCHOKOD

BRONCHOKOD 2 % Enfant : sirop (arôme caramel) ; flacon de 125 ml avec cuillère-mesure de 5 ml
- Non remboursé - Prix libre 
BRONCHOKOD 2 % Enfant sans sucre : solution buvable ; flacon de 125 ml avec cuillère-mesure de 5 ml
- Non remboursé - Prix libre 
BRONCHOKOD 5 % Adulte : sirop (arôme caramel) ; flacon de 250 ml
- Non remboursé - Prix libre 
BRONCHOKOD 5 % Adulte : solution buvable (arôme caramel) ; flacon de 250 ml avec godet doseur de 15 ml
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament BRONCHOKOD

p c mesp c mes
Carbocistéine100 mg100 mg
Saccharose3,5 g
Sodium13 mg13,7 mg
Parabens++
p c à sp 15 ml
Carbocistéine750 mg750 mg
Saccharose6 g
Sodium97 mg100 mg
Alcool+
Maltitol+
Excipients communs : Eau purifiée, Sodium, Sodium hydroxyde
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Acétate d'éthyle, Acétoïne, Acide butyrique, Cacao, Caramel arôme, Cerise, Colorant caramel, Composition aromatique, Diacétyle, Éthanol, Éthanol à 96 %, Éthylvanilline, Fève Tonka, Fougère, Furanéol, Gomme xanthane, Hyétellose sodique, Maltitol liquide, Maltol, Méthylcyclopenténolone, Miel, Orange, P-hydroxybenzoate de méthyle, Pipéronal, Propylèneglycol, Réglisse, Rhum, Saccharine sodique, Saccharose, Vanilline

Contre-indications du médicament BRONCHOKOD

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • ulcère de l'estomac ou du duodénum,

  • enfant de moins de 15 ans (sirop et solution buvable à 5 %),

  • enfant de moins de 2 ans (sirop et solution buvable à 2 %).

Attention

Ce médicament ne peut être utilisé en cas de bronchite chronique que sur avis médical.

N'utilisez pas d'antitussif en plus de ce médicament sans l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Si les sécrétions persistent au-delà de quelques jours, si elles se colorent ou si vous avez de la fièvre, consultez votre médecin.

Des précautions sont nécessaires chez la personne âgée, chez les personnes ayant un antécédent d'ulcère de l'estomac ou du duodénum ou en cas d'association avec un médicament susceptible de provoquer un saignement du tube digestif.

Les sirops Adulte et Enfant contiennent du sucre (saccharose) en quantité notable.

La solution buvable à 5 % contient de l'alcool : 1,5 g par dose de 15 ml de solution buvable, soit l'équivalent de 35 ml de bière ou 15 ml de vin. Il faut en tenir compte en cas d'insuffisance hépatique ou d'épilepsie.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu. Par prudence, son usage est déconseillé chez la femme enceinte ou chez celle qui allaite.

Mode d'emploi et posologie du médicament BRONCHOKOD

Ce médicament est pris de préférence en dehors des repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte et adolescent de plus de 15 ans : 1 cuillère à soupe de sirop Adulte ou 1 godet doseur de 15 ml de solution buvable à 5 %, 3 fois par jour.

  • Enfant de 5 à 15 ans : 1 cuillère-mesure (5 ml) de sirop ou de solution buvable Enfant, 3 fois par jour.

  • Enfant de 2 à 5 ans : 1/2 ou 1 cuillère-mesure de sirop ou de solution buvable Enfant, 1 à 2 fois par jour.

Le traitement peut être interrompu dès l'amélioration des symptômes. Sa durée ne doit pas dépasser 5 jours chez l'adulte et 8 à 10 jours chez l'enfant.

Conseils

Fumer, ou être exposé à la fumée des autres, est un frein important à l'évacuation des mucosités.

Il est nécessaire de lutter contre la sécheresse de l'air ambiant (humidificateur...) pour éviter le dessèchement des sécrétions. Il est également recommandé de boire beaucoup.

Chez la personne âgée ou le jeune enfant, l'incapacité à évacuer les crachats peut justifier l'aide d'un kinésithérapeute, sur prescription médicale.

Les formes Adulte peuvent être en accès libre dans certaines pharmacies ; néanmoins, n'hésitez pas à demander l'avis de votre pharmacien.

Effets indésirables possibles du médicament BRONCHOKOD

Douleurs d'estomac, nausées, diarrhée, pouvant nécessiter une réduction des doses. Saignement du tube digestif nécessitant l'arrêt du traitement.

Réaction allergique cutanée (démangeaisons, éruption cutanée, urticaire...).

Risque d'accumulation de mucus fluidifié dans les bronches et de complications respiratoires, en cas d'utilisation chez le nourrisson.

Exceptionnellement : éruption cutanée bulleuse potentiellement grave.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Les plus récents
Les plus récents Les plus suivis Les mieux votés
Fan74000 Il y a 6 ans 0 commentaire associé
Comment se déroule le deuil ?
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Fan74000 Il y a 8 ans 2 commentaires associés
bonjour j'ai donné a mon fils de deux ans et demi, qui fait 12 kilos, du sirop bronchokod périmé depuis 6 mois, est ce grave svp? merci beaucoup de votre réponse
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+44 -0
MehdiC Etudiant en pharmacie Il y a 4 mois 1 commentaire associé

Non

Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Médecine générale Il y a 4 mois 0 commentaire associé

Bonjour

Le risque d'accident est en effet infime, mais il est très important d'une façon générale de suivre les dates de péremption indiquées et de ne pas dépasser la durée de conservation prévue.

Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster