Information patient
Mise à jour : Mardi 20 avril 2021
Famille du médicament :

Interféron

Dans quel cas le médicament AVONEX est-il prescrit ?

Ce médicament contient de l'interféron bêta qui appartient à la famille des cytokines, des substances normalement présentes dans l'organisme intervenant dans la réponse inflammatoire. Le mécanisme d'action de l'interféron bêta dans la sclérose en plaques (SEP) est mal connu. Des études ont montré qu'il diminue d'environ 30 % la fréquence des poussées de sclérose en plaques, réduit le nombre de lésions à l'IRM et retarde la progression du handicap.

Il est utilisé dans le traitement :
  • de la sclérose en plaques de forme rémittente (caractérisée par au moins deux poussées au cours des trois années précédentes sans progression régulière entre les poussées),

  • des patients ayant eu une seule poussée de sclérose en plaques et considérés comme ayant un risque élevé de développer la maladie.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament AVONEX

AVONEX : solution injectable IM ; boîte de 4 seringues de 1 ml remplies à 0,5 ml avec aiguille
Sur ordonnance (Liste I), médicament d'exception, médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 694,74 €.
AVONEX Pen : solution injectable IM ; boîte de 4 stylos à usage unique contenant une seringue de 1 ml remplie à 0,5 ml avec aiguille
Sur ordonnance (Liste I), médicament d'exception, médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 694,74 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament AVONEX

p seringuep stylo
Interféron bêta-1a6 M UI ou 30 μg6 M UI ou 30 μg
Excipients : Acide acétique, Arginine chlorhydrate, Eau ppi, Polysorbate 20, Sodium acétate trihydrate

Contre-indications du médicament AVONEX

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • allergie à l'interféron ou au peginterféron,

  • dépression grave ou idées suicidaires.

Attention

Certains effets indésirables peuvent justifier une interruption momentanée ou un arrêt définitif du traitement. Contactez rapidement votre médecin en cas de :
  • difficulté à respirer, urticaire, œdème de Quincke après l'injection ;

  • sentiment inhabituel d'angoisse, d'inutilité ou de tristesse, idées suicidaires ;

  • signes évocateurs d'une hépatite : jaunisse, nausées, perte d'appétit, fatigue inhabituelle ;

  • bleus, fièvre, extrême faiblesse, maux de tête, étourdissements ;

  • crise convulsive.

Des précautions sont nécessaires en cas d'épilepsie, de troubles cardiaques, d'insuffisance rénale ou hépatique graves, d'antécédent de dépression.

Des analyses de sang sont prescrites avant le début du traitement, puis renouvelées régulièrementpendant le traitement. Elles permettent de surveiller la numération formule sanguine et le bon fonctionnement du foie et des reins.

Interactions du médicament AVONEX avec d'autres substances

Informez votre médecin si vous prenez un anticonvulsivant ou un antidépresseur, ainsi que tout autre traitement en cours.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Les données actuellement disponibles n'ont pas montré d'augmentation du risque de fausse couche ou de malformations chez l'enfant à naître en cas d'utilisation de l'interféron bêta chez la femme enceinte. Ce médicament peut être utilisé pendant la grossesse si besoin.

Allaitement :

La possibilité d'un effet chez le nourrisson est très improbable. L'allaitement est possible pendant le traitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament AVONEX

La solution est injectée par voie intramusculaire. Il est recommandé d'utiliser un site d'injection différent chaque semaine et de désinfecter soigneusement la peau avant l'injection.

La seringue ou le stylo du réfrigérateur doivent être sortis environ 30 minutes avant l'injection pour amener la solution à température ambiante.

Posologie usuelle :

  • Adulte de plus de 16 ans : 1 injection de 0,5 ml de solution par semaine. Le traitement pourra être poursuivi pendant au moins 2 ans.

Conseils

La solution doit être examinée avant utilisation : en cas de coloration (anormale) ou de présence de particules en suspension, ne pas l'injecter.

Pour garder son efficacité, ce médicament doit être conservé entre + 2 °C et + 8 °C (au réfrigérateur). Il peut être conservé si nécessaire à température ambiante (n'excédant pas 30 °C) à l'abri de la lumière pendant une semaine. Il ne doit pas être congelé.

Conditions particulières de délivrance :

Ce médicament est à la fois un médicament d'exception et un médicament à prescription restreinte : les ordonnances (d'un modèle particulier) doivent être rédigées par un médecin spécialiste en neurologie.

Effets indésirables possibles du médicament AVONEX

Des symptômes simulant la grippe sont les effets indésirables les plus fréquents : fièvre, frissons, perte d'appétit, maux de tête, sueurs, courbatures, articulations douloureuses ; ces troubles sont généralement atténués par la prise de paracétamol avant et après l'injection.

Fréquents (1 à 10 % des cas) : vomissements, diarrhée, nausées, éruption cutanée, sueurs, contusion, douleur articulaire, raideur musculaire, mal de dos, crampes, rougeur du visage, anorexie, réaction (douleur, rougeur, bleus...) au point d'injection.

Peu fréquents : chute de cheveux, troubles des règles.

Fréquence indéterminée : vertiges, fourmillements, convulsions, migraine, réaction allergique, palpitations, troubles du rythme cardiaque, insuffisance cardiaque, hépatite, dépression, insomnie, anxiété, confusion, idées suicidaires, troubles de la thyroïde, nécrose au point d'injection.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Les plus récents
Les plus récents Les plus suivis Les mieux votés
Blondiche Il y a un an 1 commentaire associé
Apres une ablation de FA et une ablation flutter. Coveram et sorta lol. Arrêt sotalol tres penible.Maintien coveram 10/5. Tension 13/8 pouls 70 régulier. Mais palpitations reviennent- toute la journée. essouflement urines fréquentes la nuit.fatigue.Association amarel 4g le matin. Reprendre sotalol petite dose ou non?
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Médecine générale Il y a un an 0 commentaire associé
Bonjour, Votre question s'apparente à une demande d'avis personnalisé. Un tel avis suppose de connaître le détails de votre dossier médical et n'est donc pas envisageable sur un forum, j'en suis désolé. Consultez votre médecin.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Dose en plus Il y a un an 1 commentaire associé
Bonjour! Je dois fais Les piquers toutes Vendredi , lundi et mercredi. Par ereure j ai faut la piquer prevue pour lundi ,le samedi soir. Est ce que je fait la piquer de lundi normalement? Merci
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Médecine générale Il y a un an 0 commentaire associé
Bonjour Oui, c'est préférable.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Coccinelle Il y a 4 ans 1 commentaire associé
Quels précautions si je souhaite voyager ? Dans quoi puis je transporter mon traitement ?
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Modérateur Pharmacien Il y a 4 ans 0 commentaire associé
Bonjour, En l'absence de réfrigérateur, Avonex et Avonex Pen peuvent être conservés à température ambiante (entre 15 °C et 30 °C) pendant une durée n'excédant pas une semaine. Pour le transport, pour protéger le médicament de la chaleur, vous pouvez le transporter dans une glacière ou un sac isotherme en évitant le contact direct avec les blocs de glace. Consultez également notre page "Emporter ses médicaments en voyage" (http://eurekasante.vidal.fr/...) et n'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Fan74000 Il y a 5 ans 0 commentaire associé
Épisode de perte de mémoire . Est ce un des effets indésirables du traitement...
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+3 -0
Modérateur Il y a 6 ans 0 commentaire associé
Bonjour Annie-T, Tout d'abord désolé de cette réponse tardive, vous êtes de plus en plus nombreux à nous interroger. IL ne faut pas congeler l'Avonex, précisent bien les mentions légales... Donc nous ne pouvons que vous conseiller d'évoquer ce problème avec le médecin qui vous l'a prescrit, pour qu'il estime, avec son expérience, s'il y a un risque ou non..
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Fan74000 Il y a 6 ans 0 commentaire associé
bonjour, je suis sous avonex , et j'ai eu un petit soucis avec mon frigot qui s'est mis a congelé tout !!! alors j'ai 3 boites mon quota de 3 mois qui je pense s'est congelé aussi et décongelé par la suite enfin ma question est que dois je faire avec dois je les utilisé quand même sachant que j'ai ouvert une et elle paraissait normal limpide le liquide ...
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+2 -0
Fan74000 Il y a 7 ans 0 commentaire associé
J'ai commencé avonex il y a six mois, les douleurs au niveau des cuisses je les ai eu aussi, mais je continue les injections au cuisse, les infirmières ont trouvé le site qui me fait le moins mal et sont dorénavant plus douces pour l'injection et injecte plus lentement. Quand au syndrome pseudo grippal, j'en ai toujours les effets, si je ne prends pas de paracétamol et d'ibuprofène, je suis malade.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+3 -0
Fan74000 Il y a 9 ans 0 commentaire associé
j'ai commencé les injections depuis 6 semaines suite à une seule poussée qui a révélé une sclérose en plaques à la ponction lombaire. les injections dans les cuisses sont très douloureuses même après 3 semaines. je ne sais pas si cela est normal. dans les fesses, je ne ressens rien. j'ai l'impression d'être encore plus fatiguée depuis que j'ai commencé le traitement. je ne dors plus naturellement.
Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Documents utiles2
Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster