Mise à jour : 14 Décembre 2023
Publicité
Information patient
  • APOKINON
Famille du médicament : Antiparkinsonien

Dans quel cas le médicament APOKINON est-il prescrit ?

Ce médicament est un antiparkinsonien qui appartient à la famille des dopaminergiques. Il agit sur le cerveau où il reproduit l'action de la dopamine sur des récepteurs spécifiques.

Il est utilisé au cours de la maladie de Parkinson en complément du traitement par la lévodopa lorsque des fluctuations importantes de l'activité de la lévodopa sont responsables de troubles invalidants (effet on-off).

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament APOKINON

APOKINON 30 mg/3 ml : solution injectable SC ; boîte de 1 stylo prérempli de 3 ml
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 25,01 €.
APOKINON 30 mg/3 ml : solution injectable SC ; boîte de 5 stylos préremplis de 3 ml
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 119,42 €.
APOKINON 5 mg/ml : solution pour perfusion ; boîte de 10 ampoules de 10 ml
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 69,10 €.
APOKINON 5 mg/ml : solution pour perfusion ; boîte de 5 cartouches de 20 ml
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 69,10 €.

Composition du médicament APOKINON

p stylop ampp cart
Apomorphine30 mg50 mg100 mg
Sulfites+++
Excipients : Acide chlorhydrique concentré, Eau ppi, Sodium métabisulfite

Contre-indications du médicament APOKINON

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • dépression respiratoire,

  • insuffisance hépatique,

  • détérioration mentale,

  • troubles psychiques,

  • en association avec les neuroleptiques utilisés dans la prévention des nausées et des vomissements,

  • enfant et adolescent de moins de 18 ans.

Attention

La mise en route du traitement se fait en milieu hospitalier (en hôpital de jour) ou directement à domicile. Elle suppose de pouvoir reconnaître les symptômes annonciateurs de la phase « off » et un apprentissage par le patient ou par un aidant pour injecter la solution.

Ce médicament expose à un risque de troubles du rythme cardiaque. Un électrocardiogramme (ECG) doit être pratiqué avant et/ou au cours des premiers jours du traitement, et à tout moment si le médecin le juge nécessaire ; signalez rapidement à votre médecin la survenue de symptômes cardiaques tels que palpitations, malaise avec ou sans perte de connaissance.

Une hypotension orthostatique et des troubles digestifs sont possibles en début de traitement. Ils peuvent être évités par l'administration de dompéridone. La prise de dompéridone doit être démarrée au moins 2 jours avant le début du traitement.

Des précautions sont nécessaires en cas de maladie cardiaque grave et récente, de situations favorisant les torsades de pointes, d'antécédent familial de troubles du rythme cardiaque ou d'antécédent de troubles psychiques consécutifs à l'utilisation d'antiparkinsoniens.

Comme les autres antiparkinsoniens dopaminergiques, l'apomorphine expose à un risque de troubles compulsifs du comportement : jeu pathologique, dépenses inappropriées et répétées, boulimie, augmentation importante de la libido. En cas de survenue de tels troubles, n'hésitez pas à en parler rapidement à votre médecin, sans honte ou culpabilité. Une adaptation du traitement pourra être envisagée.

Signalez à votre médecin toute somnolence marquée survenant au cours de la journée : une adaptation des doses ou un arrêt du traitement peuvent être nécessaires.

La prise de boissons alcoolisées est déconseillée pendant le traitement.

Les médicaments dopaminergiques peuvent, dans de rares cas, provoquer un endormissement soudain au cours de la journée sans signe annonciateur. La conduite automobile et l'utilisation de machines dangereuses sont déconseillées pendant le traitement. Elles sont contre-indiquées chez les personnes ayant eu une envie impérieuse de dormir sous traitement.

Interactions du médicament APOKINON avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé :
  • aux médicaments antiémétiques utilisés dans le traitement ou la prévention des vomissements (métoclopramide, métopimazine, alizapride) : risque d'annulation de leurs effets ;

  • à l'ondasétron : risque d'hypotension grave.

La prise conjointe de médicaments dopaminergiques et de neuroleptiques utilisés dans les troubles psychiques est généralement contre-indiquée, sauf dans le cas de la maladie de Parkinson. Le médecin en tient compte alors dans la posologie.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un médicament sédatif ou de la dapoxétine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu. Par mesure de prudence, son usage est déconseillé chez la femme enceinte.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel. L'allaitement est déconseillé.

Mode d'emploi et posologie du médicament APOKINON

Le stylo prérempli est prêt à l'emploi et doit être jeté lorsque la cartouche est vide. La solution doit être injectée par voie sous-cutanée dans les zones recommandées par votre médecin.

La solution en ampoule est administrée en perfusion sous-cutanée, à l'aide d'une mini-pompe ou d'un pousse seringue.

La solution en cartouche est prête à l'emploi, et destinée à être utilisée avec une mini-pompe à perfusion. Dans la plupart des cas, la perfusion se fait du lever au coucher.

Pour limiter survenue de nodules sous-cutanés, il est préférable de changer de site d'injection toutes les 12 heures environ.

Posologie usuelle :

  • Adulte : la posologie est strictement individuelle. Le médecin recherche la dose efficace la plus faible possible. Son augmentation est progressive, afin de limiter l'apparition des effets indésirables.

Conseils

Pour le maniement précis du stylo, conformez-vous à la notice fournie par le fabricant et veillez à ne pas l'égarer. Au moins un personne de votre entourage doit savoir utiliser le stylo pour pouvoir, le cas échéant, pratiquer les injections.

Afin de prévenir l'apparition de troubles cutanés au site d'injection, il est recommandé de masser la zone de perfusion à l'aide d'une pommade anti-inflammatoire ou d'une balle de massage. Il faut également maintenir une bonne hygiène cutanée.

Prenez contact avec une des associations destinées aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson : elles diffusent une information utile sur l'évolution de la maladie et sur ses traitements.

Malgré la ressemblance de leurs noms, la morphine et l'apomorphine ont un mode d'action très différent. Notamment, il n'existe pas de risque de dépendance avec l'apomorphine.

Les stylos ne doivent pas être conservés plus de 30 jours après une première utilisation. Une cartouche ouverte peut être conservée jusqu'à 7 jours à l'abri de la lumière.

Les stylos, ampoules ou cartouches présentant une coloration verte ne doivent pas être utilisés.

La solution doit être manipulée avec précaution car, bien qu'incolore, elle peut provoquer des tâches indélébiles sur les textiles et les revêtements.

Effets indésirables possibles du médicament APOKINON

Très fréquents (plus de 10 % des personnes) : démangeaisons, rougeur, nodule au point d'injection,.

Fréquents (1 à 10 % des personnes) : nausées, vomissements, accès de somnolence dans la journée ; troubles psychiques (confusion, hallucinations, délire) qui nécessitent la réduction de la posologie, voire l'arrêt du traitement.

Peu fréquents (moins de 1 % des personnes) : hypotension orthostatique, nécrose cutanée.

Rares : réaction allergique (présence de sulfites), baisse de certains globules blancs.

Fréquence indéterminée : pâleur, salivation, constipation, agressivité, agitation, malaise, maux de tête, mouvements involontaires pendant les phases « on », éruption cutanée, fatigue, transpiration excessive, gonflement des membres.

Des troubles compulsifs du comportement ont également été rapportés sous traitement dopaminergique : addiction aux jeux d'argent, consommation excessive de nourriture, achats compulsifs, hypersexualité.

Publicité

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Publicité
Voir les actualités liées
Publicité
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster