Comment prévenir la grippe ?

Mis à jour : Lundi 08 Novembre 2021

Les mesures d'hygiène en prévention

Des mesures d'hygiène permettent de limiter la transmission des virus : se laver les mains régulièrement, se couvrir le nez et la bouche en cas d'éternuements ou de toux, utiliser des mouchoirs en papier à usage unique, limiter les contacts avec les personnes à risque.

En hiver, l’humidité de l’air des locaux chauffés est insuffisante, ce qui dessèche les muqueuses bronchiques et les rend plus vulnérables à une infection. Placez des humidificateurs chez vous ou sur votre lieu de travail durant toute la période de chauffage.

Habillez-vous chaudement durant la saison froide, le froid humide pouvant diminuer la résistance du corps aux agents infectieux. Pour la même raison, changez-vous immédiatement après avoir fourni un effort qui vous a fait transpirer. En effet, l’évaporation de la sueur refroidit la surface du corps.

Adoptez une alimentation équilibrée pour soutenir vos défenses naturelles.

La vaccination antigrippale

Le vaccin antigrippal est l'un des principaux moyens de se protéger contre la grippe. L’injection du vaccin provoque une production d’anticorps contre les virus contenus dans la solution. Elle doit être renouvelée tous les ans. En effet, les virus de la grippe ne sont pas stables. Ils mutent régulièrement, ce qui explique que la composition du vaccin soit légèrement différente d’une année sur l’autre. De plus, la protection apportée par le vaccin est limitée dans le temps. Elle ne dure que 6 à 8 mois.

Les études épidémiologiques montrent que la vaccination antigrippale est associée à une diminution du risque de grippe (réduction moyenne de 50 % du risque absolu de contracter une grippe pendant l'hiver) et de complications. Néanmoins, l'efficacité du vaccin antigrippal est variable selon les années et peut être plus faible lorsque les souches utilisées pour la fabrication du vaccin ne sont pas adaptées aux virus qui circulent pendant l’épidémie.

La vaccination antigrippale s’adresse en priorité aux personnes âgées de plus de 65 ans, aux personnes fragiles atteintes de maladies chroniques, aux femmes enceintes, aux personnes obèses (chez qui la grippe semble plus grave), aux professionnels de santé, aux professionnels en contact avec des personnes à risque de grippe grave et aux personnes travaillant sur des bateaux de croisière ou des avions.

Les mesures pour la vaccination contre la grippe saisonnière 2021/2022 ont évolué : toutes les personnes majeures éligibles à la vaccination, exceptées celles qui ont un antécédent de réaction allergique sévère à l’ovalbumine ou à une précédente injection, peuvent se faire vacciner par un médecin, un infirmier, une sage-femme, un pharmacien et désormais également par un préparateur en pharmacie formé à la vaccination.

Les vaccins disponibles pour la campagne de vaccination 2021/2022 contiennent 4 souches de virus grippaux : 2 vaccins contenant des doses standard d’antigènes et 1 vaccin contenant une haute dose d’antigènes afin de contrecarrer la baisse d’immunité liée à l’âge.

Tous ces vaccins sont pris en charge à 100 % par l’assurance maladie pour les personnes à risque qui reçoivent l’imprimé de prise en charge.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 23 Novembre 2021
Légende
  • Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Les autres traitements préventifs

L’oseltamivir (TAMIFLU et ses génériques) est un antiviral spécifique, actif uniquement sur le virus de la grippe A (et dans une moindre mesure sur ceux de la grippe B). Il est indiqué, en période de circulation du virus, dans le traitement de la grippe et dans la prévention de la grippe en cas de contact étroit avec une personne malade. Son intérêt n'a pas été démontré sur les conséquences graves des infections grippales (mortalité, surinfections pulmonaires) et sur les hospitalisations dans les populations à risque. La Haute Autorité de Santé recommande d’utiliser ces médicaments uniquement en prévention de la grippe chez les personnes jugées à risque de complications ou dans une collectivité de personnes à risque.

Les effets indésirables les plus fréquents sont digestifs (nausées, vomissements). Des réactions allergiques, des troubles hépatiques, des réactions cutanées potentiellement graves, des saignements digestifs et des troubles neuropsychiatriques ont été plus rarement rapportés.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 23 Novembre 2021
Légende
  • Médicament référent
  • Médicament générique

L'amantadine est un antiparkinsonien accessoirement proposé comme antiviral pour prévenir la grippe A. Son efficacité n'a pas été établie dans cette indication.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 23 Novembre 2021
Antiviral : amantadine

Il n'existe pas de vaccin homéopathique contre la grippe

Plusieurs médicaments homéopathiques, remboursables ou non, sont traditionnellement utilisés en prévention de la grippe ou d'affections grippales : Influenzinum 9CH en granules, HOMEOMUNYL, OSCILLOCOCCINUM par exemple. En novembre 2016, les autorités de santé ont publié une information pour rappeler que ces produits homéopathiques ne peuvent être considérés comme les vaccins contre la grippe. Ils n'ont pas d’efficacité démontrée en prévention des affections grippales, contrairement aux vaccins antigrippaux. Les personnes à risque ne doivent pas les utiliser en remplacement de la vaccination antigrippale.

Pour en savoir plus : Prévention de la grippe : il n’existe pas de vaccin homéopathique, Novembre 2016.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster