Quels sont les symptômes de la COVID-19 ?

Mis à jour : Mardi 09 février 2021

En moyenne, chez environ 40 % des adultes infectées, la COVID-19 ne déclenche aucun symptôme. Les symptômes sont modérés (de type grippe courante) dans 40 autres % des cas. Enfin, la COVID-19 n’est sévère que dans 15 à 20 % des cas, en particulier chez les personnes de plus de 75 ans et celles qui souffrent de certaines maladies chroniques qui les rendent vulnérables.

Les principaux symptômes identiques à ceux de la grippe

Les symptômes généraux de la COVID-19 sont assez similaires à ceux d’autres infections respiratoires aiguës telles que la grippe saisonnière. Les quatre principaux symptômes sont la fatigue, la fièvre, la toux et les difficultés à respirer. D’autres symptômes sont parfois décrits :

  • courbatures ou mal de dos ;
  • mal de gorge, écoulement nasal ;
  • éventuellement nausées, vomissements ou diarrhée.

Certains symptômes sont plus caractéristiques de la COVID-19, en particulier la perte soudaine et temporaire de l’odorat (anosmie) et du goût (agueusie). Les lésions du poumon (observés par scanner) sont particulières et légèrement différentes de celles de la grippe saisonnière.

Lors de formes particulièrement sévères, les patients souffrent de difficultés à oxygéner leur sang et doivent être hospitalisés et placés sous oxygène. Dans les cas les plus graves, ils sont mis en état de coma artificiel et intubés pour amener l’oxygène au plus près du sang.

Des signes cardiovasculaires lors de COVID-19

Des inflammations du muscle cardiaque (myocarde) et des insuffisances cardiaques ont été rapportées chez les malades pris en charge en soins intensifs pour des formes graves de COVID-19. Des symptômes cardiovasculaires, tels que des palpitations ou des douleurs thoraciques, peuvent donc aussi constituer des signes d'alerte de l'infection.

Les vaisseaux sanguins peuvent également souffrir lors de COVID-19.

Des formes particulières chez la personne âgée

Les personnes âgées semblent présenter des formes particulières de COVID-19 : indépendamment des signes respiratoires classiques, on peut observer des signes digestifs, notamment une diarrhée, un état confusionnel ou des chutes et des variations de pression artérielle.

Des formes graves moins fréquentes chez les enfants

Il semble que les enfants ont un risque de COVID-19 similaire à celui de la population générale, mais peu ou pas de symptômes et beaucoup moins de formes graves. Certains enfants (rares) présentent des formes particulières avec une inflammation des vaisseaux sanguins (de type maladie de Kawasaki).

Aujourd’hui, après beaucoup d’hésitations sur le sujet et à la suite de plusieurs études américaines, allemandes ou coréennes, il est établi que les enfants peuvent transmettre le coronavirus au même titre que les adultes.

Plus de risque de complications pour certaines catégories de personnes

En ce qui concerne le coronavirus SARS-CoV-2, les données actuelles montrent que les personnes âgées de plus de 75 ans et celles qui ont d’autres problèmes de santé (insuffisance rénale, obésité, problèmes respiratoires, cardiaques ou diabète, par exemple) sont exposés à un risque de forme sévère supérieur au reste de la population. Sont également concernées les personnes immunodéprimées (par exemple du fait d’un traitement contre un cancer ou une maladie inflammatoire chronique).

Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster