eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr

Insomnie

Mis à jour : Lundi 02 mars 2020

Un Français sur trois déclare souffrir d’insomnie. Mais seuls ceux qui ressentent les conséquences du manque de sommeil telles que fatigue, difficultés de concentration, irritabilité ou troubles de la mémoire en souffrent réellement. Quand les troubles du sommeil se prolongent, ils ont des répercussions négatives sur la santé physique et psychique. Il ne faut pas hésiter alors à consulter un médecin.

Qu'est-ce qu'une insomnie ?

insomnie

L’insomnie chronique touche près de 20 % de la population française. Elle est sévère dans 6 à 9 % des cas. Elle peut survenir au moment de s’endormir, au milieu de la nuit, au petit matin ou toute la nuit, ce qui est rare. L’anxiété et le stress sont les premières causes d’un mauvais sommeil, ainsi que les facteurs liés à l’environnement comme le bruit. Mais aussi les ronflements, les douleurs, une mauvaise literie, des excès de caféine ou d’alcool. Certains médicaments, tels que les corticoïdes ou certains décongestionnants, de même que le tabac, peuvent être responsables d’insomnie.

Quels sont les symptômes de l'insomnie ?

Il ne faut pas hésiter à consulter si l’insomnie se produit plus de 3 fois par semaine et depuis plus de 3 semaines, lorsque l’on se réveille fatigué tous les matins ou lorsque l’on est somnolent dans la journée. Plus que la quantité, c’est la qualité du sommeil qui importe. Il existe des petits dormeurs satisfaits et des gros dormeurs insatisfaits. Les personnes âgées ont tendance à s’endormir et à se réveiller plus tôt, avec des réveils plus fréquents au cours de la nuit, sans que cela soit un signe d’insomnie.

Existe-t-il différents types d’insomnie ?

    Il convient de différencier plusieurs types d’insomnie :
  • L’insomnie d’endormissement  : c’est la plus fréquente. La personne se couche à une heure habituelle, et une ou deux heures plus tard, elle n’a toujours pas trouvé le sommeil.
  • L’insomnie de milieu de nuit  : la personne se réveille dans la nuit, une ou plusieurs fois, et a des difficultés pour se rendormir.
  • L’insomnie du petit matin  : la personne s’endort sans problème, mais se réveille vers quatre ou cinq heures du matin, et il lui est impossible de retrouver le sommeil.
  • L’insomnie totale  : ce type d’insomnie est beaucoup plus rare. La personne reste éveillée toute la nuit.

On observe également chez certaines personnes une inversion du rythme de sommeil : elles dorment le jour, mais pas la nuit.

Presse - CGU - Données personnelles - Mentions légales - Contact webmaster