Comment réagir en cas de morsure ?

Mis à jour : Lundi 01 mars 2021

Que faire en cas de morsures et griffures ?

En cas de morsure ou de griffure, nettoyez la plaie le plus rapidement possible avec de l’eau savonneuse puis, après l’avoir bien rincée, avec un antiseptique. Posez un bandage et consultez votre médecin si nécessaire. Les morsures, quelles qu’elles soient, justifient toujours une consultation médicale et, souvent, la prescription d’antibiotiques à titre préventif. Notez l'heure de la morsure car les traitements peuvent varier selon le délai entre la morsure et la consultation. Assurez-vous que votre vaccination contre le tétanos est bien à jour.

Si la morsure porte sur le visage, le cou ou les organes génitaux, si la plaie est déchiquetée, si les saignements perdurent ou si la personne se plaint d'une perte de la sensibilité ou des mouvements du membre mordu, il est indispensable de consulter en urgence.

Vérifiez que la vaccination contre la rage de l’animal est bien à jour. TOUT chien mordeur (même habituellement connu) doit être soumis à trois visites de surveillance vétérinaire pendant deux semaines (24 heures, 7 jours et 15 jours après la morsure) pour détecter d'éventuels signes de rage. En cas de signes suspects, la personne mordue doit commencer un protocole de vaccination contre la rage. Si le propriétaire du chien refuse de faire les visites obligatoires, faites une déclaration à la gendarmerie ou au commissariat de police en exigeant l’application des mesures légales.

Si le chien a été tué depuis la morsure, sa tête doit être prélevée par un vétérinaire et envoyée dans un laboratoire spécialisé à la recherche de signes de rage. Dans ce cas, comme dans le cas où l'animal a disparu, la personne mordue doit consulter un centre de vaccination contre la rage pour évaluer la nécessité de débuter un protocole de vaccination.

Que faire en cas de morsure de serpent ?

Les symptômes des morsures de serpent sont variables : douleur, malaises, vomissements, maux de tête, sueurs froides, pâleur, contractures musculaires, hallucinations ou troubles respiratoires. En France, la vipère est le seul serpent venimeux et elle est responsable des deux tiers des morsures. Néanmoins, la moitié des morsures se font sans injection de venin (morsure dite sèche) et elles sont exceptionnellement mortelles (un à trois cas en France pour environ 400 morsures chaque année).

  • En cas de morsure par un serpent, appelez immédiatement le 15 ou le 112. En attendant les secours, allongez la victime en position latérale de sécurité et immobilisez le membre mordu. Restez à proximité de la personne. Il est possible d'administrer du paracétamol pour soulager la douleur mais mieux vaut éviter l'aspirine et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, kétoprofène, etc.).
  • Nettoyez et désinfectez la plaie sans utiliser ni alcool ni éther. Ne posez pas de garrot et enlevez tout objet (bagues, bracelets, etc.) qui pourrait bloquer la circulation sanguine.
  • Il est inutile et dangereux de tenter d’aspirer le venin avec la bouche, d’inciser la plaie ou de la compresser. Les pompes aspirantes (kit anti-venin) n'ont pas démontré leur efficacité et retardent souvent la prise en charge médicale.

Que fait le médecin en cas de morsure ?

Il nettoie et désinfecte la plaie si cela n'a pas été fait. Il l’examine pour déterminer comment la soigner : chirurgie, points, pansements, etc. En cas de morsure de serpent avec envenimation, les sérums anti-venin ne sont utilisés que dans les cas les plus graves en raison des risques de réaction allergique.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster