Quelle place pour la chirurgie de l’estomac ?

Mis à jour : Vendredi 07 mai 2021

En cas d’obésité sévère ou compliquée, une alternative a fait son apparition dans le traitement de l‘obésité : la chirurgie de l’estomac ou chirurgie bariatrique. Plusieurs études ont démontré que la réalisation de cette opération est associée à des pertes de poids importantes, à une diminution des complications de l’obésité et à une amélioration de la qualité de vie.

Le recours à la chirurgie gastrique

Différentes techniques visant à réduire le volume de l’estomac pour limiter la quantité de nourriture ingérée à chaque repas (principe de restriction) ou à réduire l'assimilation des aliments par l'organisme (principe de malabsorption) ont été mises au point. Ces techniques sont réservées aux personnes adultes qui souffrent d’obésité dite morbide (IMC supérieur à 40), ou ayant un IMC supérieur à 35 associé à des complications mettant leur santé en danger, et chez qui un suivi nutritionnel mis en place depuis plus d’un an est resté insuffisant.
La décision d’avoir recours à la chirurgie bariatrique est prise par une équipe multidisciplinaire réunissant le médecin traitant, un spécialiste de l’obésité, un diététicien, un psychiatre ou un psychologue, le chirurgien et l’anesthésiste. Elle tient compte des risques de complications physiques et psychologiques. Comme le traitement médicamenteux, la chirurgie gastrique n’est pas à elle seule une solution ; l’éducation et le suivi nutritionnel restent indispensables.

Des études montrent que la chirurgie bariatrique pourrait prévenir l'apparition d'un diabète de type 2 ou aider à son contrôle s'il est déjà déclaré. Cette diminution du risque de diabète de type 2 est indépendante du type de chirurgie pratiquée (pour en savoir plus : Obésité : la chirurgie bariatrique diminuerait le risque de survenue d’un diabète type 2, 11/2014).

Quelles sont les différentes techniques utilisées ?

    On distingue 2 grands types d'interventions :
  • les techniques qui réduisent la taille de l’estomac et restreignent ainsi la quantité de nourriture ingérée : pose d'un anneau gastrique ajustable qui enserrent l’estomac, réduction du volume de l’estomac par gastrectomie longitudinale (ou sleeve-gastrectomie) ou par gastroplastie ;
  • les techniques qui entraînent une malabsorption intestinale : court-circuit gastrique ou bypass gastrique.

différentes techniques de chirurgie bariatrique
Différentes techniques de chirurgie bariatrique

Ces interventions s’accompagnent d’effets indésirables tels que douleurs, vomissements, troubles de l’appétit ou intolérance à la viande. Elles peuvent être difficiles à supporter, dans certains cas.

Ces mesures chirurgicales sont réversibles. Un retour à la normale peut être décidé lorsque le patient souffre d’effets indésirables durables.

Après une chirurgie gastrique

Un suivi médical pluridisciplinaire est nécessaire après la chirurgie. Il permet notamment :

  • d’évaluer la perte de poids,
  • de prendre en charge les éventuelles complications chirurgicales,
  • d’apporter une aide pour adapter l’alimentation aux nouvelles capacités digestives,
  • d’adapter les éventuels traitements médicamenteux (certains médicaments peuvent être moins bien absorbés après la chirurgie),
  • de dépister les éventuels problèmes psychologiques liés à la perte de poids.

Un court-circuit gastrique peut entraîner des carences nutritionnelles qui sont systématiquement recherchées avant l'opération et lors du suivi médical. Les plus fréquentes concernent les protéines, le fer, le calcium, la vitamine B12, la vitamine D et, parfois, la vitamine B1. La prescription de compléments alimentaires peut être envisagée pour diminuer le risque de carences, en particulier en fer et en vitamines.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster