Les médicaments de l'hypothyroïdie

Mis à jour : Vendredi 02 avril 2021

Le traitement de l’hypothyroïdie repose sur l’administration d’hormone thyroïdienne T4 (thyroxine). Dans certains cas très particuliers, le médecin peut décider de prescrire de la T3 (thyronine), seule ou en association avec de la T4.

La lévothyroxine (LT-4)

La lévothyroxine (L-T4) est une forme particulière de T4, plus active. Une prise par jour est suffisante, habituellement le matin une demi-heure à une heure avant le petit déjeuner. Sa posologie est ajustée pour obtenir un taux sanguin de TSH normal. Chez les patients cardiaques (angine de poitrine, infarctus du myocarde, troubles du rythme cardiaque), la posologie est augmentée très progressivement en surveillant le cœur.

Certains médicaments (sels de fer, colestyramine, calcium et certains anti-acides) diminuent l'absorption de la lévothyroxine par l’intestin : il convient de respecter un intervalle d’au moins une demi-heure entre les prises respectives de ces médicaments. D'autres médicaments (phénytoïne, rifampicine, carbamazépine) augmentent l’élimination de la lévothyroxine, d'où un risque d’efficacité insuffisante du traitement. Enfin, la lévothyroxine augmente l'effet des anticoagulants (anti-vitamine K) et réduit celui des médicaments antidiabétiques. Dans ces situations particulières, la posologie est ajustée au cas par cas.

    La survenue d’effets indésirables, similaires aux symptômes de l’hypothyroïdie ou de l’hyperthyroïdie, doit faire penser à un déséquilibre thyroïdien. Ils ne sont pas très spécifiques et restent variables d’une personne à l’autre :
  • une fatigue inhabituelle, une constipation, une sensation de ralentissement général sont les symptômes les plus fréquents liés à un sous-dosage en hormone thyroïdienne ;
  • des sueurs, une accélération du cœur, des palpitations, une excitation, une insomnie, une irritabilité sont les symptômes évoquant un surdosage en hormone thyroïdienne. S’ils apparaissent, le médecin interrompt le traitement pendant quelques jours, avant de le reprendre à doses plus faibles.

Des changements de formule des comprimés de LEVOTHYROX ont été effectués en mars 2017 pour améliorer la stabilité et supprimer un excipient à effet notoire, le lactose. Après ces changements, plusieurs milliers de patients, parmi les 3 millions de Français prenant ce médicament, se sont plaints de symptômes divers qu’ils ont attribués, parfois à raison, à cette nouvelle formule. Suite à ces signalements, un médicament importé correspondant à l’ancienne formule de LEVOTHYROX (EUTHYROX) a été mis à disposition des patients de façon temporaire.

Depuis 2017, l’offre de médicaments à base lévothyroxine s’est élargie et plusieurs médicaments sous forme de comprimés, de capsules ou de solution buvable sont désormais disponibles à différents dosages pour un ajustement précis du traitement. Certains de ces médicaments ne sont pas pris en charge par l’Assurance maladie.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 23 Mars 2021
Légende
  • Médicament référent
  • Médicament générique

La liothyronine (L-T3)

La liothyronine (L-T3) est utilisée dans des situations exceptionnelles où un effet plus rapide du traitement est indispensable. Elle est généralement prescrite pour de courtes durées de traitement.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 23 Mars 2021
Hormones thyroïdiennes
* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster