Mise à jour : 21 avril 2023
Publicité

Quels sont les traitements de la toux de l'enfant ?

Des mesures simples et sans médicament doivent être entreprises en cas de toux chez l’enfant. Faire des lavages de nez au sérum physiologique si le nez est pris, proposer des boissons régulièrement, aérer la chambre et ne pas fumer au domicile. L’utilisation des sirops contre la toux sèche ou grasse n’est pas recommandée chez le nourrisson. Chez les enfants, un avis médical préalable est toujours préférable et leur usage doit se limiter au cas où l’enfant a du mal à supporter la toux. La durée du traitement ne doit pas dépasser 3 à 5 jours.

Les médicaments contre la toux sèche chez l'enfant

Les médicaments utilisés pour calmer la toux sèche sont des antitussifs qui diminuent ce réflexe en agissant sur le système nerveux. Ils appartiennent à plusieurs familles, les deux principales étant les antitussifs antihistaminiques et les antitussifs opiacés.

Les antitussifs antihistaminiques

Les antitussifs antihistaminiques sont plutôt recommandés en cas de toux sèche survenant la nuit, en raison de leur effet sédatif. Ils ne doivent pas être utilisés chez l’enfant de moins de deux ans.

Au cours des dernières années, plusieurs signalements d'addictovigilance ont été rapportés concernant un usage détourné de plus en plus fréquent de la prométhazine à des fins récréatives (dans la boisson purple drank). Afin de limiter le risque de détournement, ces sirops antitussifs contenant de la prométhazine ne peuvent plus être obtenus sans ordonnance depuis le 23 janvier 2020 (pour en savoir plus : Trois médicaments à base de prométhazine désormais soumis à prescription médicale obligatoire, 01/2020).

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 19 Mars 2024
Antitussif antihistaminique : prométhazine
Légende
  • Médicament référent
  • Médicament générique
  • Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Les antitussifs opiacés

Les antitussifs opiacés peuvent renfermer de la codéine, du dextrométorphane ou de la noscapine. Ils ne doivent pas être utilisés en cas d’insuffisance respiratoire ou d’asthme.
En 2014, la codéine a fait l'objet d'une réévaluation en raison de la survenue de cas de dépression respiratoire lors de son utilisation chez l'enfant. Suite à cette réévaluation, l'Agence européenne du médicament a émis en mai 2015 de nouvelles recommandations : l'utilisation de la codéine dans le traitement de la toux est désormais contre-indiquée chez l’enfant de moins de 12 ans (pour en savoir plus : Utilisation de la codéine comme antitussif : nouvelles restrictions, 05/2015). Son utilisation n’est pas recommandée chez les patients de 12 à 18 ans ayant des problèmes respiratoires.
Le dextrométorphane et la noscapine sont contre-indiqués chez l’enfant de moins de 30 mois.

Les antitussifs opiacés peuvent parfois être mal tolérés (constipation, nausées ou sensation de vertiges, par exemple). Le dextrométorphane est à privilégier, car cette substance présente moins d’effets indésirables que les autres dérivés opiacés.

En septembre 2022, l’ANSM a annoncé l’arrêt de commercialisation des sirops à base de pholcodine utilisés contre la toux chez l’adulte et chez l’enfant (DIMETANE, BIOCALYPTOL, BRONCALENE, PHOLCODINE BIOGARAN). En effet, ces sirops antitussifs ont été associés à des réactions allergiques croisées graves avec les curares utilisés lors d'anesthésie générale. Ces accidents allergiques sont survenus même lorsque l’anesthésie a eu lieu plusieurs semaines après la prise de pholcodine. Si votre enfant a pris un sirop contenant de la pholcodine, il est recommandé d’en informer le médecin anesthésiste en cas d’anesthésie générale.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 19 Mars 2024
Antitussifs opiacés : codéine
Antitussifs opiacés : noscapine
Légende
  • Médicament générique

Les autres antitussifs

Les antitussifs non opiacés, non antihistaminiques présentent généralement moins d’effets gênants. Les médicaments homéopathiques traditionnellement utilisés en cas de toux de l’enfant ont une efficacité moins bien évaluée.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 19 Mars 2024
Antitussifs non antihistaminiques non opiacés
Autres antitussifs : hélicidine
Légende
  • Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Les médicaments contre la toux grasse chez l'enfant

En cas de toux grasse, les antitussifs utilisés pour traiter la toux sèche sont bien sûr déconseillés car ils entraîneraient une accumulation des sécrétions dans les bronches.

Les fluidifiants bronchiques contenant de l’acétylcystéine ou de la carbocystéine sont destinés à diminuer la viscosité des sécrétions et à faciliter leur remontée et leur élimination. Leur usage est rarement indispensable. De plus, l'usage des médicaments contenant de la carbocistéine ou de l'acétylcystéine est contre-indiqué chez les enfants de moins de deux ans. Dans tous les cas, demandez conseil à votre médecin.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 19 Mars 2024
Légende
  • Médicament générique
  • Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Des médicaments contenant des substances qui fluidifient les glaires (terpine, sulfogaïacol…) ou des extraits de plantes (lierre, pin, etc.) sont également proposés dans le traitement des affections respiratoires accompagnées de sécrétions importantes. Leur efficacité n’est pas établie.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 19 Mars 2024
Légende
  • Médicament générique
  • Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance
Publicité

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Publicité
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster