Les facteurs de risque du cancer de la vessie

Mis à jour : Jeudi 22 avril 2021

Certains facteurs de risque de cancer de la vessie ont été identifiés.

Quels sont les facteurs de risque des cancers de la vessie ?

  • Le tabagisme serait responsable de plus la moitié des cas diagnostiqués. Les fumeurs ont trois fois plus de risque de développer un cancer de la vessie que les non fumeurs. Les substances chimiques contenues dans la fumée de cigarette se concentrent dans l’urine et affectent les cellules de la muqueuse de vessie. Les non fumeurs régulièrement exposés à la fumée de tabac (tabagisme secondaire) sont également davantage à risque.
  • Une exposition régulière et prolongée à certaines substances chimiques peut également favoriser l’apparition d’un cancer de la vessie : produits de la combustion du gaz naturel, goudrons et huile de houille, produits utilisés dans la fabrication de polyéthylènes et d’acryliques, produits liés à la fabrication et au développement des pellicules photographiques, sels de cadmium, dérivés chlorés présents dans l’eau des piscines, etc. Les cancers de la vessie peuvent apparaître des dizaines d’années après l’exposition à ces substances. De ce fait, un cancer de la vessie peut être reconnu comme une maladie professionnelle chez, par exemple, les chauffagistes, les ramoneurs, les personnes ayant travaillé dans l’industrie textile, celle du caoutchouc ou celle de l’aluminium, ainsi que chez les peintres en bâtiments.
  • Une irritation chronique de la vessie (par exemple du fait d’infections ou de calculs à répétition, en particulier chez les personnes âgées, ou du fait d’une infestation par le parasite responsable de la bilharziose) augmente également le risque de cancer de la vessie.
  • Un traitement par le cyclophosphamide (ENDOXAN), un médicament de chimiothérapie particulier, ou une radiothérapie au niveau du bassin (par exemple, pour traiter un cancer du col de l’utérus), sont également des facteurs de risques de cancer de la vessie.

Peut-on prévenir les cancers de la vessie ?

La principale mesure de prévention du cancer de la vessie est de ne pas fumer ou d’arrêter de fumer.

Pour les personnes qui, dans le cadre de leur activité professionnelle, sont amenées à manipuler des substances chimiques soupçonnées d’augmenter le risque de cancer de la vessie, des mesures de protection particulières doivent être prises et un suivi régulier avec des bandelettes urinaires pour détecter la présence de sang dans les urines permet de dépister de façon précoce un éventuel cancer de la vessie.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster