Rupture de stock d'ASCABIOL : un médicament temporairement importé d'Allemagne

Par DAVID PAITRAUD - Date de publication : 04 mars 2013
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 299 lecteurs
Maladie cutanée bénigne mais gênante, la gale est très contagieuse

Maladie cutanée bénigne mais gênante, la gale est très contagieuse


Suite à la rupture de stock en ASCABIOL lotion pour application locale (benzoate de benzyle, sulfiram) depuis fin novembre 2012, le laboratoire Zambon, en accord avec l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé), annonce la mise à disposition exceptionnelle et transitoire d'une spécialité allemande à base de benzoate de benzyle seul : ANTISCABIOSUM 10 % ENFANTS émulsion.

Cette spécialité est uniquement destinée à couvrir les situations cliniques non couvertes par STROMECTOL et SPREGAL, c'est-à-dire destinée aux situations pour lesquelles ces médicaments sont contre-indiqués.

En effet, la sécurité d'emploi de STROMECTOL ne peut être garantie chez l'enfant de moins de 15 kg (absence de données). De même, STROMECTOL "ne doit être utilisé que si nécessaire chez la femme enceinte et ne sera donné aux mères allaitantes que si le bénéfice attendu est supérieur au risque potentiel encouru par le nourrisson", précise l'ANSM.
 
SPREGAL est quant à lui contre-indiqué chez les personnes asthmatiques ainsi que chez les nourrissons ou les jeunes enfants ayant des antécédents de bronchite dyspnéisante avec sibilants. 

En pratique :
Les unités d'ANTISCABIOSUM ne sont distribuées qu'auprès des pharmacies à usage intérieur (pharmacies hospitalières).
En cas de prescription d'ASCABIOL, les pharmaciens d'officine sont invités à prendre contact avec la pharmacie hospitalière la plus proche et doivent orienter le patient vers cette pharmacie où le médicament ANTISCABIOSUM pourra lui être rétrocédé.

Pour mémoire :
ASCABIOL est indiqué dans le traitement de la gale.  
Ce médicament est p
roposé également dans la trombidiose automnale (rougets ou aoûtats).

Sources et ressources complémentaires :

Sources : Laboratoire Zambon , ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster