Hypertrophie bénigne de la prostate : AVODART désormais remboursable en 2e intention

- Date de publication : 01 mars 2013
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 8 lecteurs
Prostate vue à l'échographie.

Prostate vue à l'échographie.


Selon l'arrêté du 19 février 2013 publié au Journal officiel du 22 février 2013, les conditions de prise en charge d'AVODART 0,5 mg capsule molle par l'Assurance maladie sont modifiées.
 
AVODART est désormais remboursable lorsqu'il est prescrit en seconde intention, après échec du traitement avec les médicaments de phytothérapie et/ou avec les alpha-bloquants, dans :
  • le traitement des symptômes modérés à sévères de l'hypertrophie bénigne de la prostate (HBP);
  • la réduction du risque de rétention aiguë d'urine (RAU) et de chirurgie chez les patients ayant des symptômes modérés à sévères de l'HBP.
Pour mémoire :
AVODART 0,5 mg capsule molle est indiqué dans :
  • le traitement des symptômes modérés à sévères de l'HBP ;
  • la réduction du risque de RAU et de chirurgie chez les patients ayant des symptômes modérés à sévères de l'HBP.
Le taux de remboursement est de 30 %.

Sources : J.O. (Journal Officiel)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster