1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
Médicaments

Médicaments

Par Isabelle Cochois - Date de publication : 18 Octobre 2007

AVASTIN, nouvelle indication dans le cancer bronchique non à petites cellules

AVASTIN, nouvelle indication dans le cancer bronchique non à petites cellules
AVASTIN solution à diluer pour perfusion à 25 mg/ml (bévacizumab) est désormais indiqué, en association à une chimiothérapie à base de sels de platine, en traitement de première ligne chez les patients atteints de cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC), avancé et non opérable, métastatique ou en rechute, dès lors que l'histologie n'est pas à prédominance épidermoïde
En pratique, dans cette nouvelle indication, AVASTIN est administré en association à une chimiothérapie à base de sels de platine jusqu à 6 cycles de traitement, suivis de l'administration d'AVASTIN en monothérapie jusqu'à progression de la maladie. Le bénéfice clinique chez les patients atteints de CBNPC a été démontré aux posologies de 7,5 mg/kget 15 mg/kg. 
AVASTIN solution à diluer pour perfusion à 25 mg/ml (bévacizumab) est désormais indiqué, en association à une chimiothérapie à base de sels de platine, en traitement de première ligne chez les patients atteints de cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC), avancé et non opérable, métastatique ou en rechute, dès lors que l'histologie n'est pas à prédominance épidermoïde. 
Pour mémoire, AVASTIN est un anticorps monoclonal antinéoplasique déjà indiqué :
  • en traitement de première ligne chez les patients atteints de cancer colorectal métastatique, en association à une chimiothérapie intraveineuse 5-fluorouracile/acide folinique avec ou sans irinotécan ;
  • en traitement de première ligne chez les patients atteints de cancer du sein métastatique, en association au paclitaxel.
En pratique, dans cette nouvelle indication, AVASTIN est administré en association à une chimiothérapie à base de sels de platine jusqu à 6 cycles de traitement, suivis de l'administration d'AVASTIN en monothérapie jusqu'à progression de la maladie. La posologie recommandée est de 7,5 mg/kg ou 15 mg/kg de poids corporel administré une fois toutes les 3 semaines, en perfusion intraveineuse. Le bénéfice clinique chez les patients atteints de CBNPC a été démontré aux posologies de 7,5 mg/kget 15 mg/kg. 
* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Dans la même rubrique
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster