SUTENT, cas d'ostéonécrose de la mâchoire chez certains patients

Par DAVID PAITRAUD - Date de publication : 07 janvier 2011
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 217 lecteurs

Médicaments

Médicaments

Le laboratoire Pfizer, en accord avec l'EMA (Agence européenne du médicament) et l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé), signale que des cas d'ostéonécrose de la mâchoire ont été rapportés chez des patients traités par sunitinib.
La majorité de ces cas est apparue chez des patients ayant reçu précédemment ou de façon concomitante un traitement par des biphosphonates par voie IV (intraveineuse).
Dans ce contexte, les rubriques Mises en garde et précautions d'emploi et Effets indésirables ont été actualisées dans le RCP (résumé des caractéristiques du produit) de SUTENT pour intégrer les informations relatives à ce risque.

En pratique :
SUTENT peut être un facteur de risque additionnel à la survenue d'une ostéonécrose de la mâchoire.
Ce risque potentiel doit donc particulièrement être pris en considération chez les patients traités par sunitinib et ayant reçu précédemment ou de façon concomitante des biphosphonates.
Un examen buccodentaire et des soins dentaires appropriés doivent être envisagés avant d'instaurer un traitement par SUTENT.
Chez les patients qui reçoivent ou qui ont précédemment reçu des biphosphonates IV, les interventions dentaires invasives doivent être évitées autant que possible.

Pour mémoire :
SUTENT est indiqué dans les pathologies suivantes :
  • tumeur stromale gastro-intestinale (GIST) : SUTENT est indiqué dans le traitement des tumeurs stromales gastro-intestinales malignes non résécables et/ou métastatiques, après échec d'un traitement par le mésilate d'imatinib dû à une résistance ou à une intolérance ;
  • cancer du rein métastatique (MRCC) : SUTENT est indiqué dans le traitement des cancers du rein avancés/métastatiques ;
  • tumeur neuroendocrine du pancréas (pNET) : SUTENT est indiqué dans le traitement des tumeurs neuroendocrines du pancréas non résécables ou métastatiques, bien différenciées, avec progression de la maladie chez l'adulte. L'expérience du traitement par SUTENT en première ligne est limitée.

Sources : Laboratoire Pfizer , AFSSAPS , EMA (European Medicines Agency) , ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster