#Médicaments #Nouvelle spécialité

CRONOMIR : spécialité hospitalière de noradrénaline 

CRONOMIR 10 µg/mL solution injectable pour perfusion est une spécialité hopsitalière de noradrénaline (tartrate) prête à l'emploi, sans dilution préalable. Elle est indiquée chez l'adulte pour restaurer ou maintenir la pression artérielle dans un contexte péri-opératoire. 

David Paitraud 11 juin 2024 Image d'une montre3 minutes icon Ajouter un commentaire
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
Publicité
Cette spécialité convient aux contextes péri-opératoires, pas aux situations de soins critiques.

Cette spécialité convient aux contextes péri-opératoires, pas aux situations de soins critiques.kldlife / iStock / Getty Images Plus / via Getty Images

Dans le domaine de la réanimation, CRONOMIR 10 µg/mL solution injectable pour perfusion (noradrénaline bitartrate monohydrate) est une nouvelle spécialité réservée à l'usage hospitalier, pour la restauration et le maintien de la pression artérielle péri-opératoire après une hypotension induite par rachianesthésie ou anesthésie générale chez l’adulte.

Selon le résumé des caractéristiques du produit (RCP),  la concentration de CRONOMIR n’est pas adaptée aux situations de soins critiques « telles que le traitement des états de choc ou de l’arrêt cardiaque », complète la Commission de transparence (CT) [1].

Avis positif de la Commission de la transparence

Dans son avis du 21 septembre 2022 [1], la CT rappelle que « l’usage médical de la noradrénaline est une option bien établie au bloc opératoire pour le contrôle péri-opératoire de la pression artérielle en tant que vasopresseur ». Elle attribue à CRONOMIR un service médical rendu (SMR) important, mais estime que CRONOMIR n'apporte pas d'amélioration du service médical rendu (ASMR). 

La CT souligne que « le besoin médical est actuellement partiellement couvert par les alternatives disponibles à base d’éphédrine, de phenyléphrine et de noradrénaline dosée à 0,5, 1, et 2 mg/mL (en hors AMM) nécessitant une dilution avant utilisation » et qu'il « existe donc un besoin médical à disposer de médicaments efficaces et bien tolérés chez les patients nécessitant une correction ou un maintien de l’hypotension artérielle avec une conservation du débit cardiaque et une augmentation de la charge artérielle, ainsi que d’encadrer un usage hors AMM de la noradrénaline ».

CRONOMIR en pratique : solution prête à l'emploi

La noradrénaline ne doit être utilisée qu’en association avec un remplacement approprié du volume sanguin.

La solution injectable CRONOMIR est prête à l'emploi ; elle ne doit pas être diluée avant utilisation ni mélangée à d’autres médicaments. 
Elle est administrée en perfusion intraveineuse continue ou injectée en bolus par une voie veineuse périphérique.

La dose initiale en cas de perfusion est comprise entre 0,04 µg/kg/min et 0,1 µg/kg/min de noradrénaline tartrate (équivalent à 0,02 µg/kg/min et 0,05 µg/kg/min de noradrénaline). Un bolus intraveineux initial de 10 µg à 20 µg de noradrénaline tartrate (de 5 µg à 10 µg de noradrénaline) peut être administré avant le début de la perfusion, après une rachianesthésie ou l’induction d’une anesthésie générale.

Une fois la perfusion de noradrénaline mise en place, une titration posologique est nécessaire pour maintenir une pression artérielle cible appropriée pendant la période péri-opératoire. La dose doit être ajustée en fonction de l’âge, du poids et de l’état clinique du patient.

L’administration de la noradrénaline doit être poursuivie pendant toute la période péri-opératoire aussi longtemps que cela est jugé nécessaire pour maintenir une pression artérielle et une perfusion tissulaire adéquates.

Les perfusions doivent être réduites progressivement, en évitant un arrêt brutal qui pourrait entraîner une hypotension aiguë.

Identité administrative

  • Liste I
  • Médicament réservé à l’usage hospitalier
  • Boîte de 10 flacons de 50 mL, CIP 3400955087410
  • Agrément aux collectivités [2]
  • Laboratoire Aguettant

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster