#Médicaments #Nouvelle spécialité #Vigilance #Bon usage #Recommandations

UPLIZNA : spécialité hospitalière dans la prise en charge de la neuromyélite optique

UPLIZNA (inébilizumab) est une spécialité injectable en perfusion intraveineuse, indiquée dans le traitement des troubles du spectre de la neuromyélite optique (TSNMO) chez l'adulte. Elle est réservée à l'usage hospitalier.

David Paitraud 14 Décembre 2023 Image d'une montre6 minutes icon Ajouter un commentaire
1
2
3
4
5
1,0
(1 note)
La prévalence de ces maladies est environ de 1 à 4/100 000 adultes (7 femmes pour 1 homme).

La prévalence de ces maladies est environ de 1 à 4/100 000 adultes (7 femmes pour 1 homme).

Résumé

UPLIZNA 100 mg solution à diluer pour perfusion est indiqué en monothérapie dans le traitement des troubles du spectre de la neuromyélite optique (TSNMO) chez les patients adultes qui sont séropositifs pour les immunoglobulines G anti-aquaporine-4 (AQP4-IgG).

Il est formulé à base d'un nouveau principe actif, l'anticorps monoclonal inébilizumab.

UPLIZNA est un médicament réservé à l'usage hospitalier. Les patients recevant ce traitement doivent être étroitement surveillés, notamment pour détecter une réaction à la perfusion ou une infection. Dans le cadre des mesures additionnelles de réduction du risque (MARR), une carte patient est remise par le médecin. 

UPLIZNA se présente en flacon à usage unique de 100 mg d'inébilizumab (10 mL). La solution doit être diluée avant d'être utilisée. UPLIZNA est administré en perfusion intraveineuse.
Un ensemble d'éléments doivent être contrôlés avant d'instaurer un traitement par UPLIZNA (dosage des immunoglobulines sériques, numération des lymphocytes B, etc).
Le schéma posologique comporte une dose de charge, puis des doses d'entretien. 

La prescription d'UPLIZNA est réservée aux spécialistes et services de neurologie. 

UPLIZNA est agréé aux collectivités et pris en charge en sus des prestations d'hospitalisation. 

En neurologie, UPLIZNA 100 mg solution à diluer pour perfusion (inébilizumab) est une nouvelle spécialité indiquée en monothérapie dans le traitement des troubles du spectre de la neuromyélite optique (TSNMO) chez les patients adultes qui sont séropositifs pour les immunoglobulines G anti-aquaporine-4 (AQP4-IgG).

UPLIZNA est réservé à l'usage hospitalier.

UPLIZNA fait l'objet d'une surveillance supplémentaire qui permettra l'identification rapide de nouvelles informations relatives à la sécurité. Les professionnels de la santé déclarent tout effet indésirable suspecté.

Un nouvel anticorps monoclonal : l'inébilizumab

La neuromyélite optique, ou troubles du spectre de la neuromyélite optique (TSNMO), est une maladie rare qui se présente sous la forme d’une atteinte de la moelle épinière et/ou du nerf optique, rapide et sévère. Dans plus de 90 % des cas, les troubles se manifestent par des poussées itératives qui peuvent être espacées de quelques semaines à plusieurs dizaines d’années.

Pour aider les professionnels de santé, la Haute Autorité de santé (HAS) a élaboré en 2021 un protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) sur les maladies du spectre de la neuromyélite optique.

D'un point de vue physiopathologique, les lymphocytes B joueraient un rôle central dans la pathogenèse des TSNMO.

Le principe actif d'UPLIZNA, l'inébilizumab, est un anticorps monoclonal qui se lie spécifiquement aux lymphocytes pré-B et B matures par l'antigène de surface cellulaire CD19. 

Supériorité démontrée versus placebo

Dans l'étude de phase II/III N-MOmentum [1], l’inébilizumab en monothérapie a présenté une efficacité supérieure versus placebo en termes de :

  • délai de rechute (critère de jugement principal cliniquement pertinent) ; 
  • de diminution de l’aggravation de l’invalidité à l’issue de la phase en double aveugle de 6,5 mois (critère de jugement secondaire ajusté).

La grande majorité des patients inclus dans cette étude (93 %) étaient séropositifs pour les IgG anti-aquaporine-4.

Un avis favorable à la prise en charge avec des conditions

Dans son avis du 19 octobre 2022 [2], la Commission de la transparence (CT) a attribué à UPLIZNA dans l'indication de son autorisation de mise sur le marché (AMM) : 

  • un service médical rendu (SMR) important ;
  • une amélioration du service médical rendu (ASMR) modérée (III).

Pour la CT, UPLIZNA en monothérapie est un traitement de première intention des TSNMO chez les patients adultes séropositifs pour les immunoglobulines G anti-aquaporine-4 (AQPA-IgG).

La CT a complété son avis par des recommandations de prise en charge spécifiques (cf. Encadré). 

UPLIZNA en pratique 

Un flacon d'UPLIZNA contient 100 mg dans 10 mL de solution (10 mg/mL).

UPLIZNA doit être conservé au réfrigérateur (entre 2 °C et 8 °C). 
Les flacons ne doivent pas être secoués et doivent être conservés en position verticale.

La solution injectable doit être diluée avant perfusion, dans une solution de chlorure de sodium 9 mg/mL (0,9 %).

Après dilution, la solution pour perfusion préparée doit être administrée immédiatement. Dans le cas contraire, une conservation jusqu'à 24 heures au réfrigérateur entre 2 °C et 8 °C ou 4 heures à température ambiante est possible avant le début de la perfusion.

Prescription et modalités de surveillance

Le traitement par UPLIZNA doit être initié sous la surveillance d’un médecin expérimenté dans le traitement des TSNMO et ayant accès au matériel médical nécessaire à la prise en charge des effets indésirables sévères potentiels tels que les réactions graves associées à la perfusion.

Évaluations préalables lors de la première dose d'inébilizumab

Avant d'initier le traitement par UPLIZNA, les analyses suivantes doivent être réalisées :

  • dosage quantitatif des immunoglobulines sériques, numération des lymphocytes B et numération formule sanguine (NFS), y compris formules leucocytaires ;
  • dépistage du virus de l’hépatite B (VHB) ;
  • dépistage du virus de l’hépatite C (VHC) et prise en charge thérapeutique avant le début du traitement par inébilizumab ;
  • détection d'une tuberculose active et d'une infection latente.

Toutes les vaccinations doivent être administrées conformément aux recommandations vaccinales en vigueur au moins 4 semaines avant d'initier l'inébilizumab pour les vaccins vivants ou vivants atténués.

Prémédication recommandée

Les recommandations de prémédication sont les suivantes, avant chaque perfusion d'inébilizumab : 

  • un corticoïde (par exemple, méthylprednisolone 80-125 mg intraveineuse ou équivalent) environ 30 minutes avant ;
  • un antihistaminique (par exemple, diphénhydramine 25-50 mg par voie orale ou équivalent) environ 30-60 minutes avant ;
  • un antipyrétique (par exemple, paracétamol 500-650 mg par voie orale ou équivalent) environ 30-60 minutes avant.

Schéma posologique

Le traitement débute par une dose de charge :

  • une perfusion intraveineuse (IV) de 300 mg d'inébilizumab (3 flacons de 100 mg d'UPLIZNA) suivie d'une deuxième perfusion IV de 300 mg 2 semaines plus tard.

La dose d'entretien recommandée est une perfusion IV de 300 mg tous les 6 mois.
L'inébilizumab est utilisé en traitement chronique.

Surveillance et information du patient : réaction à la perfusion, infection, LEMP

Le patient doit être surveillé pendant et au moins une heure suivant la fin de la perfusion, afin de détecter l'apparition de réactions à la perfusion.

Avant chaque perfusion d'inébilizumab, il convient de déterminer la présence d'une infection cliniquement significative. En cas d'infection, la perfusion d'inébilizumab doit être retardée jusqu'à ce que l'infection soit résolue.

Le prescripteur doit informer le patient des risques associés à UPLIZNA, et de la conduite à tenir en cas de signes d'alerte d'effets indésirables tels qu'un risque d’infections graves, de réactivation virale, d’infections opportunistes et de leucoencéphalopathie multifocale progressive (LEMP).

Une carte patient résume les points de vigilance ; elle doit être remise par le médecin au patient et doit être présentée à tout professionnel de santé intervenant dans la prise en charge du patient.

Identité administrative

Liste I
Réservé à l'usage hospitalier
Prescription réservée aux spécialistes et services de neurologie
Boîte de 3 flacons de 10 mL, CIP 3400955089148, UCD 3400890026499
Agrément aux collectivités [3] (cf. Encadré)
Prise en charge en sus des prestations d'hospitalisation [4] (cf. Encadré)
Laboratoire Horizon Therapeutics France

Encadré - Périmètre et conditions de prise en charge d'UPLIZNA

Prise en charge d'UPLIZNA en monothérapie dans le traitement des troubles du spectre de la neuromyélite optique (TSNMO) chez les patients adultes qui sont séropositifs pour les immunoglobulines G anti-aquaporine-4 (AQP4-IgG) (indication de l'AMM).

En outre, la prise en charge de UPLIZNA (inébilizumab) doit être faite :

  • dans un centre de ressources et de compétences de la sclérose en plaques ou dans un centre du réseau MIRCEM (maladies inflammatoires rares du cerveau et de la moelle),
  • avec une prescription restreinte aux neurologues dans le cadre d'une réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP), justifiée au regard du risque d'utilisation de UPLIZNA (inébilizumab) au-delà du périmètre de remboursement défini par la Commission, notamment une utilisation chez des patients n'ayant pas d'anticorps anti-AQP4 (hors AMM).

 

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster