#Médicaments #Disponibilité

EUTHYROX : disponibilité prolongée jusque fin 2023

Le laboratoire Merck et les autorités de santé françaises confirment que la mise à disposition d'EUTHYROX en France est prolongée jusqu'à la fin de l'année 2023. La formulation de ce médicament importé correspond à l'ancienne formule de LEVOTHYROX.

David Paitraud 05 janvier 2023 Image d'une montre2 minutes icon Ajouter un commentaire
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
Représentation en 3D de la glande thyroïde humaine.

Représentation en 3D de la glande thyroïde humaine.

Initialement prévue en décembre 2022, la fin de la mise à disposition d'EUTHYROX (lévothyroxine) auprès des patients français est reportée à la fin de l'année 2023 [1, 2].

La formulation d'EUTHYROX correspond à l'ancienne formule de LEVOTHYROX, telle qu'elle était proposée en France avant mars 2017 (cf. notre article du 6 mars 2017) : 

  • EUTHYROX : formulation à base de lactose (excipient à effet notoire) ;
  • LEVOTHYROX (nouvelle formulation) : suppression du lactose et ajout de mannitol et d'acide citrique.

Pas d'initiation en France avec EUTHYROX

Le laboratoire Merck et les autorités de santé françaises rappellent que : 

  • la mise à disposition d'EUTHYROX est temporaire. Les unités d'EUTHYROX qui seront disponibles en France en 2023 proviennent des dernières productions destinées à la Russie. Dans ce pays, c'est la nouvelle formulation qui est désormais commercialisée ;
  • les unités d'EUTHYROX ne sont mises à disposition que pour garantir la continuité des traitements déjà en cours ;
  • EUTHYROX ne doit pas être utilisé en initiation de traitement, chez des patients nouvellement traités pour une hypothyroïdie (cf. VIDAL Reco « Hypothyroïdie ») ;
  • il existe 6 médicaments à base de lévothyroxine commercialisés sur le marché français (cf. Encadré).
Encadré - Médicaments à base de lévothyroxine seule actuellement commercialisés en France
Remboursables Non remboursables

Douze mois supplémentaires pour envisager le remplacement d'EUTHYROX

La prolongation de la mise à disposition d'EUTHYROX jusqu'à fin 2023 permet d'accorder un délai supplémentaire aux patients traités avec cette ancienne formulation, pour recourir à une alternative pérenne qui leur convienne. Les patients concernés doivent se rapprocher de leur médecin traitant ou de leur endocrinologue. 

Pour rappel, en cas de changement de spécialité à base de lévothyroxine, un réajustement posologique peut être nécessaire [3]. L'équilibre du nouveau traitement peut ne pas être immédiat. Après chaque modification, il faut attendre 6 à 8 semaines avant de faire une prise de sang de contrôle (TSH, voire T4). 

Les professionnels de santé peuvent se référer au document d'accompagnement à la substitution du traitement à base de lévothyroxine en ligne sur le site du ministère de la Santé et de la Prévention [3]. 

 

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster