Nitrofurantoïne, restriction d'utilisation

Par DAVID PAITRAUD - Date de publication : 16 mars 2012
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 533 lecteurs

Médicaments

Médicaments

Suite à la réévaluation du rapport bénéfice/risque des spécialités à base de nitrofurantoïne (FURADOÏNE 50 mg comprimé, FURADANTINE 50 mg gélule, MICRODOÏNE 50 mg gélule), l'ANSM (Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé) informe les professionnels de santé des restrictions relatives à l'utilisation de ces médicaments.
Désormais, en traitement curatif des cystites, la prescription des spécialités à base de nitrofurantoïne doit être réservée à la petite fille à partir de 6 ans, l'adolescente et la femme adulte lorsque :
  • la cystite est documentée, due à des germes sensibles ;
  • aucun autre antibiotique présentant un meilleur rapport bénéfice/risque ne peut être utilisé par voie orale.
L'utilisation de ces spécialités peut néanmoins être envisagée en traitement probabiliste :
  • si l'état de la patiente nécessite d'instaurer un traitement en urgence ;
  • et/ou d'après ses antécédents (en cas de cystites récidivantes dues à des bactéries multirésistantes).
Des effets indésirables graves à type d'atteintes pulmonaires (fibroses, pneumopathies interstitielles), d'atteintes hépatiques (hépatites cytolytiques, hépatites cholestatiques, hépatites chroniques, cirrhoses), de même que des symptômes d'hypersensibilité ont été rapportés avec la nitrofurantoïne, pouvant conduire dans de rares cas à une issue fatale. Ces effets ont été décrits essentiellement lors de traitements prolongés, continus ou intermittents, rendant incompatible l'utilisation de médicaments à base de nitrofurantoïne en traitement prophylactique des infections urinaires récidivantes.
Par ailleurs, en raison du risque potentiel grave immunoallergique, les traitements répétés doivent être évités.
Les patientes doivent être informées du risque potentiel de survenue de ces effets indésirables et de la nécessité de contacter leur médecin en cas d'apparition de symptômes.

Sources : AFSSAPS , ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster