Cas de diphtérie rapportés en Syrie

Par MORVAN JACQUES - Date de publication : 22 juin 2022
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 11 lecteurs
Médecine des voyages

Médecine des voyages

En Syrie, le chef du district sanitaire de Zabadani a notifié 3 cas confirmés de diphtérie et 4 cas suspects dans la ville. Dès le 20 juin des équipes mobiles de vaccination se sont mises en place.

Ce foyer serait lié à la conjonction des conditions environnementales et de la propagation des bactéries dans la région en temps de guerre. Depuis 30 ans, aucun cas n'était apparu en Syrie, grâce à la vaccination, et l'engagement du programme de vaccination établi par le Ministère de la Santé.

Rappels sur la diphtérie :

La diphtérie est une maladie hautement contagieuse due à une Corynébactérie du complexe diphtheriae, qui inclut les espèces Corynebacterium diphtheriae, Corynebacterium ulcerans et Corynebacterium pseudotuberculosis. Ces trois espèces de bactéries sont aptes à produire la toxine diphtérique. Cette toxine est essentiellement la responsable des manifestations cliniques.

Le mode de transmission se fait par voie aérienne lors de contacts directs avec des malades ou des porteurs sains par l'intermédiaire d'aérosols émis par la toux et les éternuements.

La période d'incubation de la diphtérie est habituellement de 2 à 5 jours. Le symptôme le plus caractéristique de cette maladie est la présence de « fausses membranes » blanchâtres au niveau des amygdales ou de la plaie. L'angine diphtérique est la forme habituelle de la maladie. Elle est caractérisée par une pharyngite, de la fièvre, une tuméfaction du cou et une céphalée. Dans certains cas la toxine peut conduire à une paralysie du système nerveux central ou bien du diaphragme et de la gorge entraînant la mort par asphyxie.

Recommandations pour les voyageurs :

Bien que les voyageurs ne présentent pas de risque particulier d'infection par la diphtérie, il est recommandé aux autorités nationales de rappeler aux voyageurs se rendant dans des zones où des foyers de diphtérie sont apparus qu'ils doivent être correctement vaccinés avant de voyager, conformément au programme national de vaccination établi dans chaque pays. En France, la primo-vaccination est obligatoire chez l'enfant à 2, 4 et 11 mois, elle est suivie de rappels à 6 ans, 11-13 ans, 25 ans, 45 ans et 65 ans, puis tous les 10 ans.

Les réfugiés qui manquent de preuves d'une vaccination contre la diphtérie doivent être considérés comme non protégés.

Source : ProMED.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster