Sécheresse oculaire : inscription de VITADROP sur la liste des produits remboursables

Par David Paitraud - Date de publication : 08 mars 2022
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 3301 lecteurs
La solution à usage ophtalmique VITADROP est désormais remboursable, au titre de la LPPR, dans le traitement symptomatique de la sécheresse oculaire avec kératite ou kératoconjonctivite sèche, en troisième intention. La prescription est restreinte. 
Lésions de kératite (illustration @Eddie314 sur en.wikipedia.org)

Lésions de kératite (illustration @Eddie314 sur en.wikipedia.org)

 
Résumé
VITADROP solution stérile à usage ophtalmique (hyaluronate de sodium) est remboursable depuis le 7 mars 2022, suite à son inscription sur la liste des produits et prestations remboursables (LPPR) depuis le 22 février 2022. 

Le remboursement de VITADROP est conditionné : 
  • au traitement symptomatique de la sécheresse oculaire avec kératite ou kératoconjonctivite sèche en troisième intention après échec des substituts lacrymaux de faible viscosité et des gels (type carbomères) ; 
  • à une prescription par un ophtalmologiste après diagnostic de kératite ou de kératoconjonctivite sèche, notamment par un test colorimétrique réalisé à la lampe à fente. La prescription initiale ne peut excéder 6 mois de traitement. 
Le code LPPR attribué à VITADROP est 1194124.

L'arrêté du 15 février 2022 publié au Journal officiel du 22 février 2022 inscrit la solution stérile à usage ophtalmique VITADROP (hyaluronate de sodium 0,15 %) sur la liste des produits et des prestations remboursables (LPPR), sous le code 1194124.

Remboursable depuis le 7 mars 2022, dans le soulagement de certaines formes de sécheresse oculaire
Le remboursement de VITADROP est entré en vigueur le 7 mars 2022.

Le périmètre de remboursement correspond au t
raitement symptomatique de la sécheresse oculaire :
  • avec kératite ou kératoconjonctivite sèche ;
  • en troisième intention après échec des substituts lacrymaux de faible viscosité et des gels (type carbomères).

La posologie recommandée est de 1 goutte de VITADROP instillée dans l'œil, de 3 à 5 fois par jour, ou plus fréquemment si nécessaire. VITADROP peut être utilisé chaque jour et aussi souvent que souhaité. Il n'y a pas de durée limite d'utilisation.

Un service attendu suffisant

Dans son avis du 7 décembre 2021, la Commission nationale d'évaluation des dispositifs médicaux et des technologies de santé (CNEDiMTS) a attribué à VITADROP un service attendu (SA) suffisant. 

La CNEDiMTS a pris en compte les résultats de l'étude CBL-2016-01 qui a démontré la non-infériorité de VITADROP par rapport à la solution VISMED MULTI en termes de quantification des lésions de kératite à 1 mois de suivi. 

Des modalités de prescription restreintes
Comme les autres solutions d'acide hyaluronique à usage ophtalmique, la prescription de VITADROP est restreinte : 
  • prescription par un ophtalmologiste après diagnostic de kératite ou de kératoconjonctivite sèche, notamment par un test colorimétrique réalisé à la lampe à fente.
La durée de la prescription initiale ne peut excéder 6 mois de traitement. À l'issue de cette période, il est recommandé de réévaluer le traitement (idéalement par un ophtalmologiste) pour un éventuel renouvellement de prescription.

Identité administrative
Dispositif médical de classe IIb
Flacon multidose de 10 mL, ACL 3401045014200
Remboursable sur prescription (cf. arrêt du 15 février 2022 ci-dessous)
Code LPPR 1194124
Tarif LPPR = 7,69 euros TTC
Prix public = 9,76 euros TTC
Laboratoire Densmore

Pour aller plus loin
Arrêté du 15 février 2022 portant inscription de la solution stérile pour usage ophtalmique VITADROP du Laboratoire DENSMORE au titre I de la liste des produits et prestations remboursables (Journal officiel du 22 février 2022 - texte 28)


Avis de la Commission nationale d'évaluation des dispositifs médicaux et des technologies de santé (Cnedimts) - VITADROP (HAS, 7 décembre 2021)
 

Sources : JO (Journal officiel)

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster