1
2
3
4
5
5.0
(1 note)
Médecine des voyages

Médecine des voyages

Date de publication : 20 Décembre 2021

Des infections à hantavirus sont signalées dans la province du Shaanxi en Chine

En Chine, plusieurs cas de fièvre hémorragique à Hantavirus ont été signalés dans la ville de Xi'an, dans la province du Shaanxi, au nord-ouest du pays.
La fièvre hémorragique à Hantavirus est une maladie infectieuse courante dans le nord de la Chine. Chaque année, à partir du mois d'octobre, certaines régions du Shaanxi entrent dans la saison de forte incidence de cette fièvre hémorragique. Des vaccins inactivés contre les hantavirus sont autorisés pour l'usage humain en Chine.

La fièvre hémorragique avec syndrome rénal correspond à plusieurs affections cliniquement proches dues à des Hantavirus appartenant à la famille des Bunyaviridae (notamment les virus Hantaan, Séoul, Puumala et Dobrava-Belgrade). Ces virus ont également été identifiés en Asie et en Afrique.

La transmission par aérosol des excréments de rongeurs, hôte réservoir de virus, reste le seul moyen connu de transmission du virus à l'homme.
L'incubation de la maladie est de une à deux semaines, mais peut atteindre 8 semaines dans certains cas. La maladie comprend cinq phases :

  • Phase fébrile. Elle est accompagnée habituellement d'un syndrome grippal et de signes digestifs. Elle dure trois à sept jours.
  • Phase hypotensive. Les signes observés sont une tachycardie, une hypoxémie et une baisse des plaquettes (thrombopénie). Cette phase peut durer deux jours.
  • Phase oligurique (trois à sept jours). Atteinte rénale (insuffisance rénale et protéinurie).
  • Phase diurétique (quelques jours à plusieurs semaines), caractérisée par une diurèse abondante (polyurie) de trois à six litres par jour.
  • Phase de convalescence. Les symptômes s'atténuent, annonçant la guérison.

La gravité de la maladie varie en fonction du virus responsable de l'infection. Les virus Hantaan et Dobrava sont responsables des formes les plus graves, tandis que les virus Séoul, Saaremaa et Puumala sont généralement responsables de manifestations plus modérées. La guérison complète peut prendre des semaines ou des mois.
 
Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les rongeurs. Le port de masque et de gants est indispensable pour manipuler un animal mort. Les campeurs et éco-touristes doivent éviter les contacts avec des rongeurs dans leur tente ou habitation et protéger leur nourriture de toute contamination.

Source : Outbreak News Today.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Dans la même rubrique
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster