1
2
3
4
5
3.2
(33 notes)
Le nombre de tests positifs et d’entrées à l’hôpital pour COVID-19 continue d’augmenter, en particulier chez les personnes non vaccinées (illustration).

Le nombre de tests positifs et d’entrées à l’hôpital pour COVID-19 continue d’augmenter, en particulier chez les personnes non vaccinées (illustration).

#Santé Publique #COVID-19
Par David Paitraud - Date de publication : 14 Décembre 2021

COVID-19 et vaccination : analyse des données de contamination et d'hospitalisation

La DREES* a publié une analyse des données de contamination et d'hospitalisation associée à la COVID-19. Elle révèle une sur-représentation des personnes non vaccinées parmi les personnes testées positives, et parmi celles hospitalisées. 

*Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques
 
Résumé
La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES) publie une analyse des données appariées issues des bases SI-VIC (traçabilité des hospitalisations pour COVID-19), SI-DEP (traçabilité des tests de dépistage COVID-19) et VAC-SI (traçabilité de la vaccination contre la COVID-19), recueillies entre le 31 mai et le 28 novembre 2021. 

Cette analyse de données en vie réelle montrent : 
  • une surreprésentation des personnes non vaccinées parmi les personnes testées positives au COVID-19,
  • une surreprésentation encore plus marquée des personnes non vaccinées parmi les personnes hospitalisées, 
  • l'érosion de la protection vaccinale après quelques mois (en termes d'infections symptomatiques) et l'intérêt de la dose de rappel pour protéger contre la COVID-19 (infections symptomatiques et hospitalisations), 
  • l'impact de l'âge chez les non-vaccinés, avec un risque majoré d'hospitalisation chez les séniors non vaccinés (60 ans et plus). 

L'analyse publiée le 10 décembre 2021 par la Drees repose sur un appariement des données recueillies entre le 31 mai et le 28 novembre 2021 (extraction le 30 novembre 2021) et provenant des bases françaises suivantes :
  • SI-VIC (Système d'Information pour le suivi des VICtimes d'attentats et de situations sanitaires exceptionnelles), dont sont issues les données sur les hospitalisation conventionnelles ou en soins critiques (réanimation, soins intensifs, soins continus) de patients hospitalisés pour ou positifs au test COVID-19,
  • SI-DEP (Système d'Informations de DEPistage), permettant de disposer des données sur les résultats des tests de dépistage du SARS-CoV-2,
  • VAC-SI (Système d'Information VACcin COVID), correspondant à la base de données sur les vaccinations COVID-19.  

Une analyse pour évaluer la relation entre statut vaccinal et développement/évolution de la maladie COVID-19
Cette analyse s'inscrit dans le cadre d'un suivi hebdomadaire réalisé par la Drees.
L'objectif principal est d'évaluer la relation entre :
  • le statut vaccinal (non vacciné ou vacciné, en distinguant le niveau de vaccination) ;
  • et l'enregistrement d'un test positif de dépistage COVID-19 ou d'une hospitalisation pour COVID-19 (conventionnelle ou en soins critiques).

Tests positifs et hospitalisation : sur-représentation des personnes non vaccinées
L'analyse de la Drees montre une sur-représentation des personnes non vaccinées parmi :
  • les personnes testées (ce phénomène s'explique par la nécessité de réaliser un test pour valider le passe sanitaire),
  • les personnes dont le test RT-PCR est positif, ce qui sous-entend un risque accru de contamination dans cette sous-population,
  • les personnes positives développant des symptômes, 
  • les personnes hospitalisées, pour lesquelles un test PCR positif a été identifié.

Entre le 1er et le 28 novembre 2021, les 9 % de personnes non vaccinées dans la population française de 20 ans et plus représentent :
  • près de 26 % des tests PCR positifs chez les personnes symptomatiques,
  • 40 % des admissions en hospitalisation conventionnelle, 
  • 51 % des entrées en soins critiques,
  • 39 % des décès pour COVID-19.

Ces données montrent que la sous-population des personnes non vaccinées (plus de 20 ans), bien que minoritaire (9 %), concentre une proportion importante des événements liés à l'épidémie de COVID-19, que ce soit en termes de contamination, de symptômes ou de progression vers une forme nécessitant une prise en charge plus lourde (cf. Figure 1).  
 
Figure 1 - Répartition de la population, des tests PCR, des entrées hospitalières et des décès selon le statut vaccinal pour les personnes de 20 ans et plus (1)



(1) source : appariement SI-VIC, SI-DEP, VAC-SI ; populations Insee estimées au 1er janvier 2021. Calculs DREES. Données extraites le 7 décembre 2021 pour la période du 1 er novembre au 28 novembre 2021.

Analyse à taille de population comparable : les données rapportées sur un dénominateur commun (pour 100 000 personnes)
En pleine cinquième vague épidémique de COVID-19, les chiffres bruts issus des bases de données montrent une augmentation globale du nombre de tests pratiqués et d'hospitalisations quel que soit le statut vaccinal.


Pour affiner leur analyse et afin de comparer les sous-populations entre elles (vaccinés versus non vaccinés), les auteurs ont rapporté les données (2) d'événements liés au COVID-19 (tests positifs, hospitalisations, décès) à taille de population comparable (pour 100 000 personnes ou 1 million de personnes). Dans toutes les catégories d'événements, la population des non vaccinés est sur-représentée (cf. Tableau I) : 
  • nombre de RT-PCR positifs : plus de 1 300 pour 100 000 non vaccinés (dont 700 symptomatiques) contre moins de 600 pour 100 000 personnes vaccinées (quel que soit le niveau de vaccination, avec au moins une injection), et environ 120 pour 100 000 personnes vaccinées depuis plus de 6 mois avec rappel ;
  • soins critiques : 233 personnes pour 1 million de personnes non vaccinées contre 13 personnes pour 1 million de personnes complètement vaccinées avec rappel ;
  • décès : 83 décès pour 1 million de personnes non vaccinées contre 13 personnes pour 1 million de personnes complètement vaccinées avec rappel. 

Tableau I - Parts et nombres à taille de population comparable de tests et d'événements hospitaliers selon le statut vaccinal entre le 1 er et le 28 novembre 2021