Situation de la pandémie de COVID-19 - N°17 - 8 octobre 2021 - Afrique et Sud de l'Océan indien (Partie 6)

Par MIGLIANI RENé - Date de publication : 08 Octobre 2021
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 52 lecteurs
Mesvaccins.net

Mesvaccins.net

Afrique et sud de l'Océan indien

Dans ce document cette zone est formée de l'ensemble des pays du continent africain, englobant les pays de la région OMS Afrique et ceux de la région OMS Méditerranée orientale d'Afrique (Annexe 1), les pays et territoires du sud de l'Océan indien et les territoires espagnoles des Canaries et des enclaves de Ceuta et Melilla au Maroc, et l'archipel britannique de Sainte Hélène, Ascension et Tristan da Cunha.

Tous les pays ont déclaré des cas de Covid-19 dans cette zone, excepté les îles britanniques de Sainte Hélène et de Tristan da Cunha en Atlantique au large du continent. On observe dans cette zone une forte vague en voie de résolution depuis la semaine 21 (24-30 mai 2021) (Figure 55). Le bilan global cumulé de cette zone le 5 septembre 2021 est de 8 095 077 cas dont 200 956 décès. Le pays le plus touché est toujours l'Afrique du sud avec 2 819 945 cas et 83 419 décès, soit 1 389 décès par million d'habitants (Figures 56-57). La Tanzanie après une interruption des cas et décès de Covid-19 depuis le 8 mai 2020, a déclaré 508 cas le 29 juillet 2021 puis 350 cas et 29 décès le 10 août. Depuis cette date le pays ne déclare aucun cas et décès de Covid-9.

La mortalité par Covid en population, égale à 146 par million d'habitants dans cette zone est près de 4 fois inférieure à la mortalité globale du reste du monde, égale à 580. Dix pays et territoires ont une mortalité en population supérieure à la mortalité globale du reste du monde (Figure 57).

L'évolution des taux de cas déclarés pour 100 000 habitants et des décès par million d'habitants dans huit pays de cette zone est présentée par ordre croissant de la date d'apparition du premier cas (Figures 59 à 66).

L'Égypte est le premier pays continental touché par la pandémie sur la zone le 14 février 2020, après l'ile de Gomera aux Canaries (territoire espagnole) touchée le 31 janvier à partir d'un touriste allemand (Annexe 10). Après une forte diminution des cas et des décès depuis mai 2021, on observe une ré-ascension à partir de fin juillet qui perdure le 5 septembre 2021 (Figure 59). Cette recrudescence est sans doute en lien avec le « variant Delta + » identifié en Europe en mars 2021, en Inde en juin et en Égypte en août (Références 9 et 10). Ce variant est porteur d'une mutation supplémentaire « K417N » qui a été identifié au niveau du variant sud-africain en mai 2020 (Référence 10, Tableau). La létalité cumulée reste égale à 5,8 % (16 789 décès / 290 027 cas déclarés). La mortalité en population est égale à 161 décès par million d'habitants. La proportion de personnes de tous âges complètement vaccinées est très basse égale à 3,4 % (OMS) comme dans la majorité des pays du continent (Figure 58).

En Algérie, on observe depuis début août 2021 une forte baisse des cas mais moins des décès (Figure 60. La létalité cumulée est toujours égal à 2,7 % (5 420 décès / 198 004 cas). La mortalité en population est peu élevée, égale à 121 décès par million d'habitants. La proportion de personnes de tous âges complètement vaccinées est basse égale à 9,3 % (OMS).

Au Maroc, on observe comme en Algérie depuis début août 2021 une forte baisse des cas mais moins des décès (Figure 61).La létalité cumulée est égale à 1,5 % (13 073 décès / 884 085 cas). La mortalité en population est égale à 350 décès par million d'habitants. La proportion de personnes de tous âges complètement vaccinées est la plus élevée des pays du continent (hormis les deux territoires espagnols en Espagne) égale à 41,6 % (OMS) (Figure 58).

En Tunisie, on observe depuis juillet 2021 une baisse des cas et décès qui perdure le 5 septembre mais avec de multiples petits rebonds (Figure 62).La létalité cumulée est égale à 3,5 % (23 814 décès / 674 047 cas). La mortalité en population est égale à 1 995 décès par million d'habitants, la plus importante de la zone (Figure 58). Le 5 septembre 2021, après un contrôle efficace de la pandémie jusqu'en août 2020, la Tunisie présente toujours un bilan moins bon que d'autres pays comparables de l'Afrique du Nord. La proportion de personnes de tous âges complètement vaccinées est égale à 21,1 % (OMS).

En Afrique du Sud, on observe une défervescence de l'épidémie depuis début juillet forte pour les cas avec un petit rebond mi-août mais moins marquée pour les décès (Figure 63). La létalité cumulée est égale à 3,0 % (83 419 décès / 2 819 945 cas). La mortalité en population est égale à 1 389 décès par million d'habitants, la plus élevée sur le continent après la Tunisie. La proportion de personnes de tous âges complètement vaccinées est insuffisante égale à 10,8 % (OMS).

En Côte d'Ivoire, on observe une augmentation des cas et des décès depuis début juillet toujours persistante le 5 septembre 2021 (Figure 64). La létalité cumulée est égale à 0,8 % (467 décès / 56 855 cas), proche de celle observée dans certains pays d'Asie. La mortalité en population est très peu élevée égale à 17 décès par million d'habitants. La proportion de personnes de tous âges complètement vaccinées est très peu élevée égale à 1,0 % (OMS).

En Guinée, la situation est toujours proche à celle de la Côte d'Ivoire avec une 3ème « vague » qui a débuté mi-août, qui n'est pas terminée le 5 septembre 2021 et qui se différencie de la précédente par un nombre plus élevé de décès (Figure 65). La létalité cumulée a doublé depuis le 30 mai 2021, égale à 1,2 % (358 décès/ 29 938 cas) (Données de l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de Guinée). La mortalité en population a également doublé depuis le 30 mai, égale à 12 décès par million d'habitants. La proportion de personnes de tous âges complètement vaccinées est très peu élevée égale à 3,0 % (OMS).

En Éthiopie, Une 3ème « vague »ayant débuté mi-juillet est toujours cours de défervescence le 5 septembre 2021 (Figure 66). La létalité cumulée est toujours stable égale à 1,5 % (4 763 décès / 314 984 cas). La mortalité en population est égale à 40 décès par million d'habitants. La proportion de personnes de tous âges complètement vaccinées est quasiment nulle égale à 0,4 % (OMS).

Au total les pays de l'Afrique intertropicale sont toujours moins touchés par la pandémie. Une « troisième vague » ayant débuté en juillet-août 2021 est terminée ou en cours de défervescence selon les pays.

Le défi le plus important de cette région, pour les mois à venir, reste toujours la vaccination de sa population avec l'aide internationale. Dans cette zone (Afrique et SOI), seulement 3 % de la population de tous âges est complètement vaccinée (30,8 millions de personnes / 1,3 milliards d'habitants) (Figures 1 et 58).

 

Figure 55 : Évolution hebdomadaire des cas et des décès de Covid-19 déclarés en Afrique (tous pays et territoires) et dans le sud de l'Océan indien entre le 31 janvier 2020 et le 5 septembre (semaine 35) 2021 (OMS, Google Covid)

Figure 56 : Cas cumulés de Covid-19 déclarés en Afrique et dans le sud de l'Océan indien entre le 31 janvier 2020 et le 5 septembre (OMS, Google Covid)

Figure 57 : Décès cumulés de Covid-19 déclarés par million d'habitants en Afrique et dans le sud de l'Océan indien entre le 31 janvier 2020 et le 5 septembre 2021 (OMS, Google Covid)

Figure 58 : Pourcentage de la population tout âge totalement vaccinée en Afrique et dans le sud de l'Océan indien le 5 septembre 2021 (OMS, Google Covid)

Figure 59 : Évolution quotidienne lissée sur 7 jours des cas de Covid-19 pour 100 000 habitants et des décès par million d'habitants en Égypte entre le 15 février 2020 et le 5 septembre 2021 (OMS)

Figure 60 : Évolution quotidienne lissée sur 7 jours des cas de Covid-19 pour 100 000 habitants et des décès par million d'habitants en Algérie entre le 26 février 2020 et le 5 septembre 2021 (OMS)

Figure 61 : Évolution quotidienne lissée sur 7 jours des cas de Covid-19 pour 100 000 habitants et des décès par million d'habitants au Maroc entre le 2 mars 2020 et le 5 septembre 2021 (OMS)

Figure 62 : Évolution quotidienne lissée sur 7 jours des cas de Covid-19 pour 100 000 habitants et des décès par million d'habitants en Tunisie entre le 2 mars 2020 et le 5 septembre 2021 (OMS)

Figure 63 : Évolution quotidienne lissée sur 7 jours des cas de Covid-19 pour 100 000 habitants et des décès par million d'habitants en Afrique du sud entre le 6 mars 2020 et le 5 septembre 2021 (OMS)

Figure 64 : Évolution quotidienne lissée sur 7 jours des cas de Covid-19 pour 100 000 habitants et des décès par million d'habitants en Côte d'Ivoire du sud entre le 11 mars 2020 et le 5 septembre 2021 (OMS)

Figure 65 : Évolution quotidienne lissée sur 7 jours des cas de Covid-19 pour 100 000 habitants et des décès par million d'habitants en Guinée entre le 12 mars 2020 et le 5 septembre 2021 (ANSS de Guinée)

Figure 66 : Évolution quotidienne lissée sur 7 jours des cas de Covid-19 pour 100 000 habitants et des décès par million d'habitants en Ethiopie du sud entre le 13 mars 2020 et le 5 septembre 2021 (OMS)

 

Page précédente (Partie 5) Page suivante (Partie 7)

Les commentaires sont momentanément désactivés

Les commentaires sont temporairement désactivés.

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster