VAXZEVRIA 4 mois après sa commercialisation : données de sécurité et schéma vaccinal

- Date de publication : 08 juin 2021
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 4545 lecteurs
Les documents d'information du vaccin VAXZEVRIA ont été actualisés pour intégrer les données de sécurité vis-à-vis du risque de thrombose et préciser l'intervalle entre 2 doses. 
Dans un contexte de circulation croissante du variant delta (indien) du virus SARS-CoV-2 en France, il est recommandé de maintenir un intervalle de 9 à 12 semaines entre 2 doses de VAXZEVRIA (illustration).

Dans un contexte de circulation croissante du variant delta (indien) du virus SARS-CoV-2 en France, il est recommandé de maintenir un intervalle de 9 à 12 semaines entre 2 doses de VAXZEVRIA (illustration).

Résumé :
Conformément aux recommandations du Comité européen de pharmacovigilance (PRAC) émises en avril 2021, le résumé des caractéristiques du produit (RCP) du 
vaccin VAXZEVRIA (AstraZeneca) a été actualisé pour intégrer les éléments relatifs au risque de thrombose. Les éléments ajoutés sont : 
  • la contre-indication de VAXZEVRIA en cas d'antécédent de syndrome thrombotique thrombocytopénique associé à ce vaccin, 
  • la recherche des signes de thrombose en cas de diagnostic de thrombocytopénie dans les 3 semaines suivant la vaccination, et inversement (recherche de thrombocytopénie en cas de thrombose). 

En parallèle, la Haute Autorité de Santé (HAS) a rendu un avis sur le schéma vaccinal associé à ce vaccin, dans un contexte de circulation croissante du variant delta (indien) du virus SARS-CoV-2 en France. Elle recommande de maintenir un intervalle de 9 à 12 semaines entre 2 doses, conformément à son avis émis en février 2021
Enfin, la surveillance des vaccins contre la COVID-19, dont le vaccin VAXZEVRIA, se poursuit en France. Selon le dernier rapport (période du 21 au 27 mai 2021), 47 cas de thrombose de localisation atypique, associés à VAXZEVRIA, ont été signalés depuis l'introduction de ce vaccin dans la campagne vaccinale, sur plus de 4 874 000 injections réalisées au 27 mai 2021. 

Après 4 mois de commercialisation, le résumé des caractéristiques du produit (RCP) de VAXZEVRIA a été mis à jour pour intégrer les recommandations du Comité européen de pharmacovigilance (PRAC) émises en avril et relatives au risque thrombotique associé à ce vaccin. 

Le vaccin VAXZEVRIA suspension injectable (adénovirus de chimpanzé codant pour la glycoprotéine spike du SARS-CoV-2) a été introduit en France dans la stratégie vaccinale contre la COVID-19 fin février 2021. Depuis le 19 mars 2021, son utilisation est réservée aux seules personnes de 55 ans et plus (cf. notre article du 22 mars 2021). 

Actualisation du RCP de VAXZEVRIA suite à la réévaluation européenne du rapport bénéfice/risque
Le risque de syndrome thrombotique thrombocytopénique associé à VAXZEVRIA (cfEncadré 1 et Encadré 3) a été confirmé dès le mois de mars 2021. Selon les conclusions de l'Agence européenne du médicament (EMA), cet événement indésirable est très rare et ne remet pas en cause le rapport bénéfice/risque du vaccin.
Néanmoins, des précautions visant à réduire la survenue de ce risque ou son évolution fatale doivent être associées à l'utilisation de VAXZEVRIA.

Encadré 1 - Le syndrome thrombotique thrombocytopénique en synthèse
Rare, mais grave...
Ce syndrome grave, parfois d'issue fatale, associe une thrombose et une thrombocytopénie.

Atypique...
Les thromboses rapportées sont des thromboses veineuses de localisations inhabituelles, telles que des thromboses des sinus veineux cérébraux, des thromboses veineuses splanchniques, ainsi que des thromboses artérielles.

Trois semaines...
La majorité des cas est survenue dans les 3 semaines suivant la vaccination, avec une prédominance chez des femmes âgées de moins de 60 ans.

Contre-indication en cas d'antécédent de syndrome thrombotique thrombocytopénique
Un premier élément d'actualisation du RCP porte sur la contre-indication de VAXZEVRIA :
  • contre-indication chez les personnes qui ont présenté un syndrome thrombotique thrombocytopénique (ou Thrombosis with Thrombocytopenia Syndrome – TTS) suite à une vaccination par VAXZEVRIA.

Recherche associée systématique de thrombose et de thrombocytopénie
La survenue d'une thrombose thrombocytopénique nécessite une prise en charge clinique spécialisée (cf. notre article du 18 mai 2021 - Recommandations de l'ANSM). 

Après actualisation, le RCP précise désormais la conduite à tenir en cas de thrombose ou de thrombocytopénie diagnostiquée après une vaccination par VAXZEVRIA : 
  • en cas de diagnostic de thrombocytopénie dans les 3 semaines suivant la vaccination par VAXZEVRIA : rechercher les signes de thrombose (cf. Encadré 2) ;
  • en cas de diagnostic de thrombose dans les 3 semaines suivant la vaccination par VAXZEVRIA : rechercher une thrombocytopénie concomitante.

Encadré 2 - Signes et symptômes de thrombose et thrombocytopénie
  • Symptômes cardiorespiratoires et abdominaux :
essoufflement, douleur thoracique, gonflement des jambes, douleur au niveau des jambes ou une douleur abdominale persistante après la vaccination.
  • Symptômes neurologiques :
notamment des maux de tête sévères ou persistants, une vision floue, une confusion ou des convulsions après la vaccination, 
  • Signes cutanés :
ecchymoses (pétéchies) à distance du site d'injection 
 
Encadré 3 - Thrombose associée à VAXZEVRIA : état des lieux au 4 juin 2021
Selon le dernier rapport de surveillance de VAXZEVRIA en population française (4 juin 2021 - Données de pharmacovigilance du 21 au 27 mai 2021), le risque de thrombose atypique reste rare :
  • 3 nouveaux cas de thrombose de localisation atypique analysés entre le 21 et le 27 mai 2021 ;
  • 47 cas de thrombose de localisation atypique depuis le début de la vaccination avec ce vaccin (février 2021), sur plus de 4 874 000 injections réalisées au 27 mai 2021 ;
  • 12 décès enregistrés depuis le début de la vaccination avec ce vaccin.
La grande majorité des événements indésirables rapportés avec VAXZEVRIA correspond à des syndromes pseudo-grippaux, souvent de forte intensité (fièvre élevée, courbatures, céphalées). 
 


Circulation du variant delta (indien) : il n'y a pas lieu de réduire l'intervalle entre deux doses de VAXZEVRIA
Interrogée par la Direction générale de la Santé (DGS) sur l'intérêt de réduire l'intervalle entre 2 doses de vaccins VAXZEVRIA dans un contexte d'émergence du variant delta (variant B.1.617.2, dit variant indien), très contagieux, la HAS a émis un nouvel avis le 27 mai 2021.

Réduire l'intervalle entre deux doses de vaccin : un levier pour vacciner complètement en un temps réduit ?
En effet, étant donné une augmentation de la circulation du variant delta dans l'hexagone, une accélération de la campagne vaccinale pour atteindre plus rapidement une large couverture vaccinale (avec un schéma complet) est une solution à considérer. Un des leviers pour accélérer la campagne vaccinale est de réduire l'intervalle entre 2 doses de vaccin, notamment avec le vaccin VAXZEVRIA pour lequel cet intervalle est le plus long (entre 4 et 12 semaines selon l'AMM, et entre 9 et 12 semaines selon la HAS* en privilégiant 12 semaines).

*Stratégie de vaccination - Place du vaccin VAXZEVRIA d'AstraZeneca (HAS, 2 février 2021)

Réduction de l'intervalle : plus de limites que d'intérêts
En réponse à la question de la DGS, la HAS émet les recommandations suivantes :
  • le schéma à deux doses est nécessaire pour garantir l'efficacité du vaccin ; 
  • il n'y a pas lieu de réduire l'intervalle entre 2 doses prévu par l'AMM. Un intervalle de 9 à 12 semaines doit être maintenu. 

Pour justifier sa position, la HAS tient compte notamment : 
  • de la situation épidémiologique actuelle en France métropolitaine, toujours dominée largement par le variant B.1.1.7 (variant dit britannique ou alpha). Si la diffusion du variant delta semble progresser (majoritairement chez des personnes de retour d'Inde, ou au sein de rares clusters familiaux), il n'y a pas à ce jour d'élément en faveur d'une diffusion significative de ce variant sur le territoire ;
  • des données cliniques : selon une étude publiée en preprint par l'Université d'Oxford, l'efficacité vaccinale du vaccin VAXZEVRIA (et du vaccin COMIRNATY) contre les formes symptomatiques de l'infection par le variant delta reste élevée après l'administration de 2 doses de vaccin. On observe par ailleurs une diminution sensible de l'efficacité de ces deux vaccins vis-à-vis du variant delta en comparaison du variant britannique après l'administration d'une seule dose, d'où l'intérêt du schéma à 2 doses ; 
  • des données de protection individuelle : un rapprochement des 2 injections de VAXZEVRIA serait au détriment de l'efficacité du vaccin. En effet, l'efficacité vaccinale de VAXZEVRIA après la deuxième dose est plus élevée après un intervalle de 12 semaines. Compte tenu du niveau actuel relativement modéré de circulation du virus et de son variant delta, la HAS recommande de privilégier une efficacité maximale du vaccin, plutôt qu'une accélération de la campagne vaccinale (dont la dynamique est déjà très satisfaisante, avec près de 28 millions de vaccinés au 5 juin - source VACCIN Tracker).
La HAS révisera sa position en fonction de l'évolution épidémique et de la pénétration du variant delta sur le territoire français. 

Pour aller plus loin
Communiqué de presse - Covid-19 : maintien de l'intervalle entre deux doses du vaccin AstraZeneca face à l'émergence du variant indien (HAS, 3 juin 2021)
Avis n°2021.0034 AC SEESP du 27 mai 2021 du collège HAS relatif à l'opportunité de modifier le schéma de vaccination avec le vaccin Vaxzevria en réponse à la saisine du DGS du 25 mai 2021 (HAS, 27 mai 2021)

VAXZEVRIA / COVID-19 Vaccine AstraZeneca : Risque de thromboses en association avec une thrombocytopénie - Mise à jour de l'information (ANSM, 4 juin 2021)
Courrier aux professionnels de santé - VAXZEVRIA / COVID-19 Vaccine AstraZeneca : Risque de thromboses en association avec une thrombocytopénie - Mise à jour de l'information (sur le site de l'ANSM, mai 2021)

Point de situation sur la surveillance des vaccins contre la COVID-19 - Période du 21/05/2021 au 27/05/2021 (ANSM, 4 juin 2021)

VAXZEVRIA / COVID-19 Vaccine AstraZeneca : lien entre le vaccin et la survenue de thromboses en association avec une thrombocytopénie (ANSM, 16 avril 2021)
Courrier aux professionnels de santé - VAXZEVRIA / COVID-19 Vaccine AstraZeneca : lien entre le vaccin et la survenue de thromboses en association avec une thrombocytopénie (sur le site de l'ANSM, avril 2021)
 

Sources : EMA (European Medicines Agency) , HAS (Haute Autorité de Santé) , ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster