COVID-19 : un TROD sérologique prévaccinal pour libérer des doses et accélérer la campagne vaccinale

Par DAVID PAITRAUD - Date de publication : 08 juin 2021
1
2
3
4
5
3.1
(21 notes)
vu par 131898 lecteurs
La HAS* recommande la réalisation d'un TROD sérologique lors de la première injection de vaccin anti-COVID pour repérer une personne ayant été en contact avec le SARS-CoV-2 sans symptôme, et réduire le schéma vaccinal à une seule dose. 

*Haute Autorité de Santé
 La protection conférée par une seule dose injectée à une personne ayant un antécédent d'infection est supérieure à celles des deux doses injectées à une personne sans antécédents (illustration).

La protection conférée par une seule dose injectée à une personne ayant un antécédent d'infection est supérieure à celles des deux doses injectées à une personne sans antécédents (illustration).

 
Résumé : 
Dans le cadre de la stratégie vaccinale contre la COVID-19, la Haute Autorité de Santé (HAS) recommande de réaliser un TROD sérologique COVID prévaccinal afin de repérer les personnes ayant un statut sérologique positif au SARS-CoV-2, mais n'ayant pas développé la maladie COVID-19 (asymptomatique). 
Si le TROD se révèle positif, un schéma à une dose doit être appliqué, quelle que soit l'ancienneté de l'infection. En effet, les personnes ayant été en contact avec le virus de la COVID-19, avec ou sans symptômes, conservent une mémoire immunitaire. 

Cette recommandation s'appuie sur de nouvelles données selon lesquelles 23 % de la population française présente une sérologie positive alors que seulement 8 % de français ont effectivement été dépistés (par test virologique). Pour la HAS, le repérage des personnes pouvant bénéficier d'un schéma vaccinal abrégé permettra de libérer des créneaux et des doses de vaccins, et ainsi d'accélérer la campagne vaccinale. 

En pratique, la HAS préconise de réaliser ce test à l'occasion du premier rendez-vous de vaccination, avant l'injection. Le résultat du TROD sérologique sera révélé pendant le temps de surveillance post-injection (15 minutes). 

Pertinente en théorie, la mise en œuvre de cette recommandation ne doit pas perturber la dynamique vaccinale et alourdir l'organisation logistique des centres de vaccination. 

La Haute Autorité de Santé (HAS) a émis une nouvelle recommandation visant à simplifier le schéma vaccinal contre la COVID-19, lorsque cette simplification est possible.
Elle propose de réaliser un test rapide d'orientation diagnostique (TROD) sérologique COVID à l'occasion du premier rendez-vous de vaccination, afin de détecter les personnes pouvant bénéficier d'un schéma vaccinale à 1 seule dose suite à un antécédent d'infection par le SARS-CoV-2 qui serait passé inaperçu. 
  
Rappel sur le test sérologique COVID-19 : un outil pour dépister les personnes ayant été en contact avec le virus SARS-CoV-2
Des tests sérologiques rapides (TROD) ont été mis à disposition sur le marché français dès le mois de juillet 2020. La réalisation de ces tests est réservée aux médecins ou sous leur responsabilité un autre professionnel de santé (arrêté du 10 juillet 2020 - article 26-IV) ou aux pharmaciens d'officine (cf. notre article du 16 juillet 2020). Ces tests permettent de détecter des anticorps anti-SARS-CoV-2, témoignant d'une infection COVID-19 plus ou moins ancienne (cf. Tableau I). 

Tableau I - Interprétation des résultats des isotypes IgG et IgM
IgM négatif positif positif négatif
IgG négatif négatif positif positif
Interprétation patient jamais infecté ou infection trop récente pour être détectée infection en cours (plutôt récente) infection en cours ou récente le patient a produit des anticorps en réponse à l'infection par le SARS-CoV-2

Dans son rapport d'évaluation publié en mai 2020, la HAS a défini les critères de performance exigés pour ces TROD : 
  • sensibilité supérieure à 90 % ou 95 % selon l'usage, 
  • spécificité supérieure à 98 %. 

Simplifier le schéma vaccinal pour le quart des français ayant un statut sérologique positif
La position de la HAS relative à la place des TROD sérologiques COVID-19 a évolué pour tenir compte de données épidémiologiques récentes selon lesquelles : 
  • 23 % de la population française a été infectée par le SARS-CoV-2,
  • mais 8 % seulement de ces personnes ont bénéficié d'un dépistage par test PCR ou antigénique.

Autrement dit, il existe un réservoir non négligeable de personnes ayant un statut sérologique positif au SARS-CoV-2, pour lesquelles un schéma à 1 dose est recommandé. En effet, toutes les personnes ayant déjà été infectées conservent une mémoire immunitaire. 

Un schéma à dose unique pour toutes les personnes ayant été en contact avec le SARS-CoV-2
Lors d'une conférence de presse donnée le 3 juin 2021 pour expliquer cet avis relatif au TROD sérologique, la HAS a réaffirmé qu'un schéma vaccinal à 1 seule dose doit être appliqué chez une personne ayant été infectée par le SARS-CoV-2 :
  • quelle que soit l'ancienneté de l'infection ; 
  • et quelle que soit la forme de l'infection : symptomatique ou asymptomatique. 

En effet, selon les dernières publications scientifiques, la protection conférée par une seule dose injectée à une personne ayant un antécédent d'infection est supérieure à celles des deux doses injectées à une personne sans antécédent.

Cette dose unique peut être réalisée avec les 4 vaccins actuellement recommandés en France (en tenant compte des restrictions d'âge applicables aux vaccins adénoviraux). 

La HAS a également précisé que l'intervalle de 3 à 6 mois (en privilégiant 6 mois) recommandé entre l'épisode infectieux et la vaccination ne s'applique que pour les personnes symptomatiques. Autrement dit, il n'est pas nécessaire de respecter de délai entre l'infection (qui serait par ailleurs difficile à dater) et l'injection du vaccin pour une personne chez laquelle on découvre un statut sérologique positif au SARS-CoV-2. 

Des créneaux libérés et des doses de vaccins épargnés
En pratique, la HAS recommande de proposer (sans obligation) la réalisation d'un TROD sérologique lors du premier rendez-vous vaccinal (première dose) : 
  • réaliser le prélèvement sanguin lors de la consultation prévaccinale, en vue du TROD, 
  • présenter le résultat pendant le temps de surveillance après l'injection, 
  • si le résultat est positif, annuler le second rendez-vous et clôturer le schéma vaccinal dans VACCIN COVID, 
  • si le résultat est négatif, maintenir le rendez-vous pour une seconde dose de vaccin. 

L'application d'un schéma à 1 dose (dose boost) lorsque celui-ci est justifié devrait contribuer à accélérer la campagne vaccinale en France : 
  • en libérant les créneaux prévus pour une seconde dose, 
  • en épargnant des doses de vaccins. 

Une étape supplémentaire à proposer, sans déstabiliser la dynamique vaccinale
Si l'objectif est de simplifier la stratégie vaccinale quand c'est possible, la HAS reconnaît que la réalisation du TROD sérologique est une étape supplémentaire à intégrer dans l'organisation logistique des centres de vaccination. Avant de généraliser cette démarche, la HAS souhaite vérifier la faisabilité de cette recommandation, en conditions réelles.

En outre, si la Direction générale de la Santé (DGS) décide de suivre la recommandation de la HAS, il est nécessaire d'envisager une prise en charge des TROD sérologiques COVID-19 par l'Assurance maladie dans ce cadre d'utilisation. 


Pour aller plus loin 
COVID-19 : des TROD pour optimiser l'utilisation des doses de vaccins disponibles (HAS, 3 juin 2021)


Sur VIDAL.fr
TESTS SÉROLOGIQUES DE LA COVID-19 : UNE INTERPRÉTATION QUI N'EST PAS SI SIMPLE (7 juillet 2020)
TROD COVID EN AMBULATOIRE ET EN PHARMACIE D'OFFICINE : LES REPRÉSENTANTS DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ RÉAGISSENT (16 juillet 2020)

 

Sources : HAS (Haute Autorité de Santé)

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster