Vaccination contre la COVID-19 : de nouveaux professionnels autorisés à prescrire et/ou à injecter

Par DAVID PAITRAUD - Date de publication : 18 mai 2021
1
2
3
4
5
4.3
(3 notes)
vu par 13045 lecteurs
Depuis le début de la campagne vaccinale contre la COVID-19, la liste des professionnels autorisés à vacciner (prescrire et/ou administrer) s'est régulièrement étoffée. Au 18 mai 2021, quels sont les professionnels pouvant prescrire et/ou injecter un vaccin contre la COVID-19 ? 
La liste des professionnels habilités à prescrire et/ou à injecter un vaccin contre la COVID-19 est en évolution permanente (illustration).

La liste des professionnels habilités à prescrire et/ou à injecter un vaccin contre la COVID-19 est en évolution permanente (illustration).

 
Résumé :
EDIT du 15 juillet 2021 : la liste des professionnels autorisés à administrer les vaccins contre la COVID-19 a été élargie par arrêté du 7 juillet 2021 (Journal officiel du 8 juillet 2021 - texte 17) /FIN EDIT.
Selon un décret publié au Journal officiel du 12 mai 2021, la liste des professionnels autorisés à vacciner (administration du vaccin) contre la COVID-19 dans les centres de vaccination s'allonge, et compte désormais les masseurs
-kinésithérapeutes, les aides-soignants, les auxiliaires de puériculture et les ambulanciers. 
En outre, les étudiants de troisième cycle en médecine et en pharmacie sont désormais autorisés à administrer les vaccins contre la COVID-19 dans les lieux agréés et auprès des praticiens agréés-maîtres de stage des universités dans lesquels, ou auprès desquels, ils réalisent leurs stages de troisième cycle. Jusqu'à présent, leur intervention était limitée aux centres de vaccination. 

Depuis le décret du 16 octobre 2020 actualisé au 18 mai 2021, VIDAL propose un récapitulatif des professionnels autorisés à vacciner (prescrire et/ou administrer) le vaccin contre la COVID-19 le temps de l'état d'urgence sanitaire. 


Suite au décret publié au Journal officiel du 12 mai 2021, la liste des professionnels autorisés à vacciner pendant l'état d'urgence sanitaire compte désormais : 
  • les masseurs-kinésithérapeutes, les aides-soignants, les auxiliaires de puériculture, ambulanciers, détenteurs d'une formation de secourisme PSE2 (premier secours en équipe de niveau 2), étudiants en premier cycle de maïeutique.
EDIT du 15 juillet 2021 : la liste des professionnels autorisés à administrer les vaccins contre la COVID-19 a été élargie par arrêté du 7 juillet 2021 (Journal officiel du 8 juillet 2021 - texte 17). Selon ce même arrêté, "la vaccination peut être assurée dans les laboratoires de biologie médicale par les professionnels de santé habilités à la réalisation de la vaccination contre la COVID-19"/FIN EDIT.

Ces professionnels sont autorisés à injecter un vaccin anti-COVID-19, sous conditions : 
  • uniquement en centre de vaccination, 
  • sous la responsabilité d'un médecin pouvant intervenir à tout moment (pour les étudiants en maïeutique, l'injection est réalisée en présence d'un médecin, d'une sage-femme ou d'un infrmier), 
  • après avoir reçu une formation spécifique et validée.

Étudiants en troisième année de médecine et de pharmacie : vaccination autorisée sur les lieux de stage
Ce même décret élargit le périmètre de vaccination accordé aux étudiants de troisième cycle en médecine et en pharmacie d'administrer les vaccins.

En plus des centres de vaccination, cette catégorie d'étudiants est désormais autorisée à vacciner dans les lieux agréés et auprès des praticiens agréés-maîtres de stage des universités dans lesquels, ou auprès desquels ils réalisent leurs stages de troisième cycle.


Comme dans les centres de vaccination, ces étudiants peuvent administrer les vaccins contre la COVID-19 (cf. Encadré 1) à toutes personnes, à l'exception :
  • des personnes ayant des antécédents de réaction anaphylactique à un des composants de ces vaccins,
  • ou des personnes ayant présenté une réaction anaphylactique lors de la première injection.

Pour les étudiants de troisième cycle en pharmacie, la vaccination est autorisée à condition d'avoir suivi :
  • soit les enseignements théoriques et pratiques relatifs à la vaccination dans le cadre de leur cursus,
  • soit une formation spécifique à la vaccination contre la COVID-19.
 
Encadré 1 - Vaccins autorisés dans le cadre de la campagne vaccinale contre la COVID-19
Vaccins à acide ribonucléique (ARN) messager
Vaccins à vecteur adénoviral (personnes de 55 ans et plus uniquement)

Récapitulatif de la population de vaccinateurs contre la COVID-19 en France (18 mai 2021)
Le tableau ci-après récapitule les professionnels autorisés à prescrire et/ou administrer le vaccin contre la COVID-19, pendant l'état d'urgence sanitaire, ainsi que les lieux de vaccination (réalisé à partir du décret du 16 octobre 2020 actualisé au 18 mai 2021). 

 
Effecteur Prescription Injection Lieu
Médecin oui oui ville, centres de vaccination
Pharmacien d'officine, hospitalier, biologiste, pompier de l'armée oui (sauf exception) oui (sauf exception) ville, centres de vaccination
Sage-femme oui oui (sauf exception) ville, centre de vaccination
Infirmier oui (sauf exception) oui (sauf exception) ville, centre de vaccination
Chirurgien-dentiste oui (sauf exception) oui (sauf exception) ville, centre de vaccination
Étudiants de troisième cycle en médecine et en pharmacie non oui (sauf exception) ville (lieux de stage), centre de vaccination

Les exceptions à la prescription sont, pour les pharmaciens d'officine, les pharmacies mutualistes et de secours minières, les infirmiers, les chirurgiens dentistes 
  • les femmes enceintes,
  • les personnes présentant un trouble de l'hémostase,
  • les personnes ayant des antécédents de réaction anaphylactique à un des composants de ces vaccins ou ayant présenté une réaction anaphylactique lors de la première injection.

Les exceptions à l'administration du vaccin sont, pour les sages-femmes, les pharmaciens d'officine, les pharmacies mutualistes et de secours minières, les infirmiers, les chirurgiens dentistes :
  • les personnes ayant des antécédents de réaction anaphylactique à un des composants de ces vaccins ou ayant présenté une réaction anaphylactique lors de la première injection.

D'autres professionnels autorisés à administrer le vaccin anti-COVID-19
Par ailleurs, les professionnels de santé suivants sont également autorisés à administrer un vaccin anti-COVID-19 à toute personne, à l'exception des personnes ayant des antécédents de réaction anaphylactique à un des composants de ces vaccins ou ayant présenté une réaction anaphylactique lors de la première injection, en centre de vaccination, sous la responsabilité d'un médecin pouvant intervenir à tout moment, et sous réserve de formation préalable :
  • techniciens de laboratoire ;
  • manipulateurs d'électroradiologie médicale ;
  • masseurs kinésithérapeutes diplômés d'Etat ;
  • aides-soignants diplômés d'Etat ;
  • auxiliaires de puériculture diplômés d'Etat ;
  • ambulanciers diplômés d'Etat ;
  • vétérinaire et inspecteurs de santé publique vétérinaire ;
  • sapeurs-pompiers professionnels et volontaires ;
  • sapeurs-pompiers de Paris titulaires de leur formation élémentaire en filière "sapeur-pompier de Paris" (SPP) ou filière "secours à victimes" (SAV) ou titulaires de leur formation élémentaire en filière "spécialiste" (SPE) ;
  • marins-pompiers de Marseille détenant le brevet élémentaire de matelot pompier (BE MOPOMPI) ou le brevet élémentaire de pompier volontaire (BE MAPOV) ou le brevet élémentaire de sécurité et logistique (BE SELOG) ;
  • sapeurs-sauveteurs des formations militaires de la sécurité civile de la DGSCGC titulaire de la formation élémentaire de la filière "force protection secours" ;
  • auxiliaires sanitaires relevant de l'autorité technique du service de santé des armées ;
  • pompiers de l'air titulaires de la qualification de premier secours en équipe de niveau 2 (PSE 2) et à jour de formation continue ;
  • matelots pompiers détenant le brevet élémentaire de matelot pompier (BE MOPOMPI) ou les marins pompiers détenant le brevet d'aptitude technique de marins pompier (BAT MARPO) ou le brevet supérieur de marin pompier (BS MARPO) ;
  • détenteurs de la formation "premiers secours en équipe de niveau 2" (PSE2).
  • étudiants de deuxième cycle des formations en médecine, en pharmacie et en maïeutique ;
  • étudiants en soins infirmiers ayant validé leur première année de formation ;
  • étudiants de deuxième et troisième cycles en odontologie ;
  • étudiants de premier cycle de la formation en médecine et en maïeutique à partir de la deuxième année ayant effectué leur stage infirmier.

Edit du 15 juillet 2021 : Les professionnels suivants sont autorisés à administrer le vaccin anti-COVID, selon les conditions précisées en début de paragraphe : 
  • Les pédicures podologues diplômés d'Etat ; 
  • Les ergothérapeutes diplômés d'Etat ; 
  • Les psychomotriciens diplômés d'Etat ; 
  • Les orthophonistes ; 
  • Les orthoptistes ; 
  • Les audioprothésistes diplômés d'Etat ; 
  • Les diététiciens ; 
  • Les opticiens-lunetiers ; 
  • Les orthoprothésistes, podo-orthésistes, ocularistes, épithésistes et orthopédistes-orthésistes ; 
  • Les assistants dentaires ; 
  • Les étudiants en masse-kinésithérapie ayant validé leur deuxième année de formation ;
  • Les préparateurs en pharmacie.
/FIN EDIT

Pour aller plus loin
Décret n° 2021-575 du 11 mai 2021 modifiant les décrets n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 et n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire (Journal officiel du 12 mai 2021 - texte 24)
Décret n° 2021-506 du 27 avril 2021 modifiant les décrets n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 et n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire (
Journal officiel du 28 avril 2021 - texte 12)

EDIT du 15 juillet 2021

Arrêté du 7 juillet 2021 modifiant l'arrêté du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire (Journal officiel du 8 juillet 2021 - texte 17) 
/Fin EDIT

 

Sources : J.O. (Journal Officiel)

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster