Situation hebdomadaire de la pandémie de COVID-19 - N°15 - 26 avril 2021 (Partie 1) - Situation : Monde - Pacifique occidental - Europe

- Date de publication : 26 avril 2021
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 117 lecteurs
Mesvaccins.net

Mesvaccins.net

Situation globale le dimanche 4 avril 2021

Le total des cas déclarés depuis le 4 janvier 2020 dans le monde, à la date du dimanche 4 avril 2021, s'élève à environ 130 459 000 cas dont 2 842 000 décès (+15 % et +13 % respectivement par rapport au 28 février). La région OMS des Amériques est toujours la région la plus touchée avec 43,4 % des cas et 48,2 % des décès déclarés dans le monde (Figure 1).

Le nombre de cas déclarés dans le monde augmente à nouveau dans le monde (Figure 2).

Les 23 pays où le nombre de cas déclarés est le plus élevé, supérieur à 1 000 000, sont le 4 avril 2021 par ordre décroissant : les États-Unis d'Amérique (30 492 334), le Brésil (12 910 082), l'Inde (12 485 509), la France (4 827 920), la Fédération de Russie (4 580 894), le Royaume-Uni (4 357 523), l'Italie (3 550 081), la Turquie (3 445 052), l'Espagne (3 291 394), l'Allemagne (2 885 095), la Pologne (2 438 542), la Colombie (2 428 048), l'Argentine (2 373 153), le Mexique (2 247 357), l'Iran (1 920 394), le Pérou (1 568 345), la République Tchèque (1 551 896), l'Afrique du Sud (1 551 501), l'Indonésie (1 527 524), l'Ukraine (1 347 849), les Pays-Bas (1 295 228), le Chili (1 019 478) et le Canada (1 008 808) (Figure 3).

Les pays et territoires, où l'incidence des cas déclarés pour 100 000 habitants est supérieure à 2 000, sont le 4 avril 2021 au nombre de 103 (91 le 28 février, 86 le 17 janvier, 63 le 13 décembre, 42 le 15 novembre, 21 le 18 octobre et 10 le 13 septembre). Onze ont une incidence pour 100 000 habitants supérieure à 7 000 : l'Andorre (15 756), le Monténégro (14 731), la République Tchèque (14 492), Saint-Marin (14 070), le territoire britannique de Gibraltar (12 689), la Slovénie (10 555), le Luxembourg (9 921), Israël (9 626), les États-Unis (9 155), Aruba (8 901), la Serbie (8 822), le Bahreïn (8 684), Saint Barthélémy (8 669), l'Estonie (8 247), le Panama (8 247), la Lituanie (8 071), le Portugal (8 070), la Suède (8 052), la Belgique (7 774), le Liechtenstein (7 248), la Géorgie (7 115), l'Espagne (7 040) (Figure 4).

Le nombre de décès déclarés dans le monde augmente à nouveau depuis la semaine 09-2021 (Figure 5).

Les pays où le nombre de décès déclarés est le plus élevé, supérieur à 60 000, sont le 4 avril 2021 par ordre décroissant : les États-Unis d'Amérique (553 681), le Brésil (328 206), le Mexique (203 854), l'Inde (164 623), le Royaume-Uni (126 826), l'Italie (111 030), la Fédération de Russie (100 374), la France (96 678), l'Allemagne (76 963), l'Espagne (75 542), la Colombie (63 777) et l'Iran (62 999), deux pays de plus que depuis le 28 février (Figure 6). Ces 12 pays représentent 69 % des décès déclarés dans le monde.

Les pays et territoires où la mortalité déclarée liée au Covid-19 est la plus élevée, supérieure à 600 décès par million d'habitants, sont le 4 avril 2021 au nombre de 66 (62 le 28 février, 43 le 17 janvier, 34 le 13 décembre, 20 le 15 novembre, 12 le 18 octobre et 8 le 13 septembre) (Figure 7). Vingt pays et territoires ont une mortalité par million d'habitants supérieure à 1 500 : le territoire britannique de Gibraltar (2 790), la République tchèque (2 516), Saint-Marin (2 475), la Slovénie (2 101), le Monténégro (2 075), la Bosnie-Herzégovine (2 074), la Belgique (1 999), la Bulgarie (1 944), le Royaume-Uni (1 868), la Macédoine du Nord (1 853), l'Italie (1 836), la Slovaquie (1 836), les États-Unis (1 673), le Portugal (1 654), l'Espagne (1 616), le Pérou (1 587), le Mexique (1 581), le Brésil (1 544) la Hongrie (1 550) et l'Andorre (1 514), (Figure 7). La mortalité est moins élevée dans les pays à très faible proportion de sujets âgés de 65 ans et plus notamment en Afrique sub-saharienne (Annexe 8)

Quatre pays ont des fortes létalités cumulées déclarées, le Yémen (19,7 %), le Mexique (9,1 %), la Syrie (6,8 %) et le Soudan (6,5 %) bien supérieur à la létalité moyenne mondiale égale à 2,2 % (Figure 8).

Il reste à la date du 4 avril, 16 pays et territoires n'ayant déclaré aucun cas :

  • en région OMS de l'Europe : Turkménistan, Archipel norvégien Svalbard et Jan Mayen en Arctique ;
  • en région OMS Afrique : Iles de Sainte-Hélène et Tristan de Cunha dans l'archipel britannique (formé par Sainte-Hélène-Ascension-Tristan de Cunha) au large de l'Afrique (3 cas confirmé dans l'île d'Ascension depuis fin décembre 2020 non comptabilisés dans les bulletins hebdomadaires OMS) ;
  • en région OMS du Pacifique occidental : Corée du Nord et 10 micro-états et territoires du Pacifique ; (Figures 21-22).

Le nombre de malades rétablis, déclarés comme guéris, dans le monde le 4 avril 2021 s'élève à environ 74 160 000 (57 % des cas déclarés).

En décembre 2020 les vaccinations anti-Covid-19 ont débuté dans plusieurs pays. Le 4 avril 2021 666 millions de personnes avaient reçu au moins une dose de vaccin dans 192 pays et territoires (257,5 millions et 117 pays le 28 février ; 48,8 millions.et 59 pays le 17 janvier). La répartition par ordre décroissant selon la région OMS est la suivante :

  • Amériques : 224 millions dont 74 % aux États-Unis ;
  • Europe : 163 millions dont 23 % au Royaume-Uni;
  • Pacifique occidental : 147,5 millions dont 95 % en Chine ;
  • Sud-Est Asiatique : 102 millions dont 77,5 % en Inde ;
  • Méditerranée orientale : 26,5 millions dont 32 % aux Emirats Arabes Unis
  • Afrique : 3 millions dont 26 % au Nigeria.

Figure 1 : Poids de la pandémie de Covid-19 déclarés et nombre de vaccinations (*au moins 1 dose) selon les régions OMS le 4 avril 2021 (données OMS ; CDC arrondies)

Figure 2 : Évolution du nombre hebdomadaire de nouveaux cas de Covid-19 déclarés dans les régions OMS et le monde de janvier 2020 au 4 avril 2021 (OMS)

Figure 3 : Cas cumulés de Covid-19 déclarés dans le monde le 4 avril 2021 [Encadré : pays avec au moins 1 000 000 cas cumulés] (OMS, Santé publique France, CDC Taïwan, Sécurité civile-Italie, CDC États-Unis, Université John Hopkins)

Figure 4 : Incidence cumulée des cas de Covid-19 déclarés pour 100 000 habitants dans le monde le 4 avril 2021 [Encadré : pays avec au moins 2 000 cas cumulés pour 100 000 habitants] (OMS, Santé publique France, CDC Taïwan, Sécurité civile-Italie, CDC États-Unis, Université John Hopkins)

Figure 5 : Évolution du nombre hebdomadaire de nouveaux décès de Covid-19 déclarés dans les régions OMS et le monde de janvier 2020 au 4 avril 2021 (OMS)

Figure 6 : Décès cumulés de Covid-19 déclarés dans le monde le 4 avril 2021 [Cadre : pays avec au moins 60 000 décès cumulés] (OMS, Santé publique France, CDC Taïwan, Sécurité civile Italie, CDC États-Unis, Université John Hopkins)

Figure 7 : Décès cumulés de Covid-19 déclarés par million dans le monde le 4avril 2021 [Encadré : pays avec au moins 600 000 décès cumulés par million] (OMS, Santé publique France, CDC Taïwan, Sécurité civile Italie, CDC États-Unis, Université John Hopkins)

Figure 8 : Létalité cumulée déclarée dans le monde le 4 avril 2021 (OMS, Santé publique France, CDC Taïwan, Sécurité civile Italie, CDC États-Unis, Covid-19 Google)

Région OMS du Pacifique occidental

La Corée du Nord et de nombreux territoires et micro-états insulaires de la région OMS du Pacifique occidental n'ont toujours pas déclaré de cas à l'OMS (Figures 3 et 21).

Dans cette région OMS on observe une très forte augmentation des cas mais plus légère des décès déclarés (Figure 9).

Les pays ayant déclaré au moins un cas de Covid-19 sont présentés par ordre croissant de la date d'apparition du premier cas.

En Chine (hors Taïwan) l'épidémie est toujours sous contrôle le 4 avril 2021, avec cependant une transmission active à Hong-Kong avec plus de 6 000 cas déclarés depuis le 1er novembre 2020 (Figure 10). La létalité cumulée est égale à 4,8 % (4 831 décès / 100 814 cas), nettement plus élevée que les pays frontaliers.

En Corée du Sud on observe depuis mi-janvier une stabilisation des cas autour de 400-500 cas en moyenne chaque jour toujours principalement localisés à Séoul et dans la région proche de Gyeonggi-do (Figures 11 et 12). La létalité cumulée est égale à 1,7 % (1 744 décès / 105 279 cas) et la mortalité est égale à 34 décès par million d'habitants dans une population où les 65 ans et plus représentent 15,8 %.

Au Japon on observe un rebond du nombre de cas déclarés depuis début mars. Comme en Corée du Sud la létalité et la mortalité restent peu élevées (Figure 13). La létalité cumulée est égale à 1,8 % (9 221 décès / 482 867 cas déclarés). Les cas et les décès par million sont les plus élevés dans les grands centres urbains de Tokyo et Osaka ainsi que dans les préfectures proches et dans l'île d'Okaïdo au nord du pays (Figure 14).

En Australie l'épidémie est toujours sous contrôle (Figure 15). La létalité cumulée est égale à 3,1 %, supérieure à celle de plusieurs pays asiatiques proches, (909 décès / 29 341 décès déclarés).

À Taiwan la politique de surveillance des frontières continue d'être strictement appliquée avec recherche, surveillance et isolement des passagers et des cas contacts des cas confirmés. L'augmentation des cas se confirme depuis le 15 novembre 2020, en grande majorité d'origine importée principalement des Philippines et d'Indonésie. Le foyer de transmission nosocomiale dans un hôpital du nord du pays, identifié entre 12 janvier et le 9 février 2021, est sous contrôle (Figure 16). La létalité cumulée est égale à 1,0 % (10 décès / 1 047 cas déclarés). Le dernier et 10ème décès date du 6 mars 2021.

À Singapour l'épidémie est toujours sous contrôle (Figure 17). La létalité cumulée est la plus faible des pays importants égale à 0,05 % (30 décès / 60 468 cas déclarés).

Aux Philippines l'épidémie évolue de façon exponentielle avec environ 15 000 cas début avril 2021, expliquant une bonne part de l'augmentation des cas dans cette région (Figures 9 et 18). La létalité cumulée est égale à 1,7 % (13 423 décès / 784 023 cas déclarés). Une grande partie des cas importés dans l'île de Taïwan proviennent des Philippines. La capitale Manille et la région de Calabarzan sont les plus touchées avec 61 % des cas à elles deux (Figure 19).

En Nouvelle-Zélande, l'épidémie est toujours sous contrôle et présente une évolution comparable à celle de Taïwan avec une moyenne d'environ 5 cas quotidiens depuis la fin de la recrudescence de l'hiver australe, quasiment tous d'origine importés (Figure 20). La létalité cumulée est égale à 1,2 % (30 décès / 2 629 cas déclarés). Le dernier décès date du 15 février 2021.

Dans le reste de la région la situation de la pandémie de Covid-19 dans les pays et territoires touchés est globalement identique depuis le 15 novembre 2020 (Figures 3 et 21).

Les trois territoires français du Pacifique présentent toujours des images contrastées :

  • la Polynésie française : où l'épidémie est sous contrôle avec moins de 250 cas confirmés et 3 décès depuis le 28 février 2021 (Figures 21, 22 et 27) ;
  • la Nouvelle Calédonie : l'augmentation du nombre de cas confirmés de +109% depuis le 28 févier 2021 (58 cas le 28 février 2021 et 121 cas le 4 avril) (Figures 21, 22 et 27) en plus des mesures déjà mises en œuvre un confinement strict sur l'ensemble du territoire a été décrété à compter du 8 mars 2021 pour deux semaines [Référence 1] ;
  • la collectivité d'outre-mer de Wallis et Futuna : où l'épidémie a fortement augmenté durant le mois de mars 2021 (Figure 21, 22 et 27). La létalité est égale à 0,9 % (4 décès / 425 cas déclarés).

Au total la situation se calme en Polynésie mais s'est détériorée dans les deux autres territoires durant le mois de mars 2021, en particulier à Wallis et Futuna. Les opérations de vaccination contre la Covid-19 ont débuté dans les 3 territoires français du Pacifique avec 47 654 personnes ayant reçu une première dose de vaccin le 4 avril 2021.

Figure 9 : Évolution hebdomadaire des cas et des décès de Covid-19 déclarés dans la région OMS du Pacifique occidental entre le 4 janvier 2020 et le 4 avril (semaine 13) 2021 (OMS, Google Covid)

Figure 10 : Évolution quotidienne des cas et des décès de Covid-19 déclarés par la Chine du 4 janvier 2020 au 4 avril 2021

Figure 11 : Évolution quotidienne des cas, des décès de Covid-19 déclarés par la Corée du Sud du 20 janvier 2020 au 4 avril 2021 (OMS ; Google-Covid)

Figure 12 : Cas cumulés de Covid-19 déclarés dans les provinces de Corée du Sud et dans les pays de la région géographique selon les deux périodes épidémiques (20 janvier au 3 mai 2020 et 4 mai au 4 avril 2021) (OMS, Site Corée du Sud)

Figure 13 : Évolution quotidienne des cas, des décès de Covid-19 déclarés par le Japon du 20 janvier 2020 au 4 avril 2021 (OMS ; Google-Covid)

Figure 14 : Cas cumulés et décès cumulés par million d'habitants de Covid-19 déclarés dans les préfectures du Japon le 4 avril 2021 (OMS, Google Covid)

Figure 15 : Évolution quotidienne des cas, des décès de Covid-19 déclarés par l'Australie du 20 janvier 2020 au 4 avril 2021 (OMS ; Google-Covid)

Figure 16 : Évolution quotidienne des cas et des décès de Covid-19 déclarés par Taïwan du 21 janvier 2020 au 4 avril 2021 (Ministère de la santé de Taïwan)

Figure 17 : Évolution quotidienne des cas, des décès déclarés de Covid-19 à Singapour du 24 janvier 2020 au 4 avril 2021 (OMS ; Google-Covid)

Figure 18 : Évolution quotidienne des cas, des décès de Covid-19 déclarés par les Philippines du 30 janvier 2020 au 4 avril 2021 (OMS ; Google-Covid)

Figure 19 : Cas cumulés et décès cumulés par million d'habitants de Covid-19 déclarés dans les régions des Philippines le 4 avril 2021 (OMS, Google Covid) [Cas et décès déclarés estimés par différence entre les données globales de l'OMS et les données régionales de Google]

Figure 20 : Évolution quotidienne des cas, des décès déclarés de Covid-19 par la  Nouvelle-Zélande du 28 février 2020 au 4 avril 2021 (OMS)

Figure 21 : Cas cumulés de Covid-19 déclarés dans les pays et territoires du Pacifique le 4 avril 2021 (OMS, CDC)

Figure 22 : Décès cumulés de Covid-19 déclarés par million d'habitants dans les pays et territoires du Pacifique le 4 avril 2021 (OMS, CDC)

Région OMS de l'Europe

Le Turkménistan n'a toujours déclaré aucun cas à la date du 4 avril 2021, ainsi que les deux territoires norvégiens de l'arc arctique, les îles de Svalbard et Jan Mayen, très peu peuplées (Figures 3 et 40). Les pays de l'Europe de l'Ouest restent parmi les plus touchés en termes de nombre de cas et de mortalité depuis le début de la pandémie (Figures 3, 6, 41 et 42).

Dans cette région OMS la ré-ascension des cas et des décès est nette jusqu'au 4 avril 2021 (semaine 13) (Figure 23).

Les figures des pays ayant déclaré au moins un cas de Covid-19 sont présentés par ordre croissant de la date d'apparition du premier cas, sauf la République d'Irlande placée juste après le Royaume-Uni.

En France, l'augmentation des cas est plus marquée durant le dernier mois. Face à cette situation des mesures de freinage ont été instaurés dans les départements les plus touchés puis étendues à tous les départements (couvre-feu dès 18 heures, attestations de déplacement à/c du 3 avril 2021) (Figure 24). Le bilan des décès hospitaliers en France métropolitaine montre un nombre plus important de décès dans toutes les régions sauf en Île de France au cours de la « 3ème vague » depuis le 1er décembre 2021 (Figure 25). Durant le mois de mars tous les indicateurs hospitaliers ont une tendance à la hausse excepté le nombre lissé de nouveaux décès (Figure 26).

Dans l'ensemble des outremers français, même s'il ne s'agit pas de la région Europe de l'OMS, 95 061 cas et 763 décès cumulés ont été déclarés à la date du 28 février 2021, soit une augmentation de +14 % des cas et de +27 % des décès depuis le 28 février 2021. L'île de Mayotte est la plus touchée des outremers avec un cumul de 19 490 cas déclarés et un nombre de décès par million égal à 580 (Figure 27).

Dans plusieurs autres pays de l'Europe de l'Ouest la situation le 4 avril 2021 est variable :

  • comparable à celle de la France en Allemagne (Figure 28) avec le Länder de Rhénanie du Nord-Westphalie le plus touché à l'ouest en partie frontalier avec la France (> 600 000 cas déclarés cumulés) et celui de Saxe à l'est avec le nombre de décès par million le plus élevé (> 2 000) (Figure 29), en Italie (Figure 30), en Espagne (Figure 33), en Suède (Figure 35) et en Belgique (Figure 36) avec dans ce dernier pays un « plateau » en légère augmentation depuis mars avec 5 000 cas quotidiens en moyenne ;
  • avec une diminution persistante de la courbe des nouveaux cas au Royaume-Uni (Figure 31), en Irlande (Figure 32), et au Portugal (Figure 34). Le pays de l'Europe de l'Ouest avec le plus grand nombre de décès cumulés est le Royaume-Uni avec 126 826 décès (Figure 6).

Dans la Fédération de Russie la baisse des cas déclarés se poursuit depuis le pic épidémique de décembre 2020 (Figure 34). La létalité cumulée déclarée est égale à 2,2 % (100 374 décès / 4 580 894 cas déclarés).

En Israël la défervescence des cas se poursuit (Figure 37). À la date du 4 avril 2021, plus de la moitié de la population éligible avait reçu au moins une dose de vaccin (vaccin à ARN messager COMIRNATY des laboratoires Pfizer et BioNTech). La létalité cumulée, égale le 4 avril 2021 à 0,7 % (6 231 décès / 833 200 cas déclarés), reste comparable à celles de certains pays asiatiques.

En Turquie, on observe le 4 avril 2021 une augmentation exponentielle des cas (Figure 39). Les autorités ont décidé de mettre en place un confinement national chaque fin de semaine à compter du 13 avril, avec fermeture des bars et restaurants durant la période du ramadan. La létalité cumulée est égale à 0,9 % (32 078 décès / 3 445 052 cas déclarés).

Au total le 4avril 2021 la situation de la pandémie de Covid-19 dans cette région OMS marque toujours le pas dans plusieurs pays, dont la France, les contaminations restent à un haut niveau voire augmentent. Les vaccinations anti-SARS-Cov-2 sont mises en œuvre dans 63 pays de cette région OMS avec des degrés d'avancement différents. Les deux pays les plus avancés dans la vaccination de leur population sont Israël et le Royaume-Uni.

Figure 23 : Évolution hebdomadaire des cas et des décès de Covid-19 déclarés dans la région OMS de l'Europe entre le 21 janvier 2020 et le 4 avril (semaine 13) 2021 (OMS, Google Covid)

Figure 24 : Évolution quotidienne des cas et des décès à l'hôpital et dans les ESMS de Covid-19 déclarés par la France entre le 21 janvier 2020 et le 4 avril 2021 (Santé Publique France)

Figure 25 : Évolution du nombre de décès hospitaliers par région en France selon trois périodes épidémiques (21 janvier 2020 au 28 juin 2020, 29 juin 2020 au 30 novembre 2020 et 1er décembre 2020 au 4 avril 2021) [Santé Publique France]

Figure 26 : Évolution quotidienne lissée sur 7 jours de quelques indicateurs de la pandémie de Covid-19 en France (hors outre-mer) entre le 17 juin 2020 et le 4 avril 2021 (Santé Publique France)

Figure 27 : Cumul des cas déclarés de Covid-19 et des décès par million dans les Outre-mer français du  5 mars 2020 au 4 avril 2021 (Santé publique France, OMS)

Figure 28 : Évolution quotidienne des cas et des décès de Covid-19 déclarés par l'Allemagne entre le 28 janvier 2020 et le 4 avril 2021 (Institut Koch)

Figure 29 : Cas cumulés et décès cumulés par million d'habitants de Covid-19 déclarés dans les Länders d'Allemagne le 4 avril 2021 (OMS, Google Covid)

Figure 30 : Évolution quotidienne des cas et des décès de Covid-19 déclarés par l'Italie entre le 31 janvier 2020 et le 4 avril 2021 (Ministère Sécurité Civile Italie)

Figure 31 : Évolution quotidienne des cas et des décès de Covid-19 déclarés par le Royaume-Uni entre le 31 janvier 2020 et le 4 avril 2021 (OMS)

Figure 32 : Évolution quotidienne des cas et des décès de Covid-19 déclarés par la République d'Irlande entre le 1er mars 2020 et le 4 avril 2021 (OMS)

Figure 33 : Évolution quotidienne des cas et des décès de Covid-19 déclarés par l'Espagne entre le 1er février 2020 et le 4 avril 2021 (OMS, site Radiotélévision espagnole)

Figure 34 : Évolution quotidienne des cas et décès de Covid-19 déclarés par la Fédération de Russie entre le 1er février 2020 et le 4 avril 2021 (OMS ; Google Covid)

Figure 35 : Évolution quotidienne des cas et des décès de Covid-19 déclarés par la Suède entre le 2 février 2020 et le 4 avril 2021 (Worldometer)

Figure 36 : Évolution quotidienne des cas et des décès de Covid-19 déclarés par la Belgique entre le 4 février 2020 et le 4 avril 2021 (OMS ; Google Covid)

Figure 37 : Évolution quotidienne des cas et des décès de Covid-19 déclarés par Israël entre le 22 février 2020 et le 4 avril 2021 (OMS ; Google Covid)

Figure 38 : Évolution quotidienne des cas et des décès de Covid-19 déclarés par le Portugal entre le 3 mars 2020 et le 4 avril 2021 (OMS ; Google Covid)

Figure 39 : Évolution quotidienne des cas et des décès de Covid-19 déclarés par la Turquie entre le 12 mars 2020 et le 4 avril 2021 (OMS ; Site Coronavirus Statistiques)

Figure 40 : Cas cumulés de Covid-19 déclarés par les pays de la région Europe OMS le 4 avril 2021 [Nombre de cas indiqué pour les pays avec au moins 600 000 cas] (OMS, Santé publique France, Ministères de la Sécurité civile italienne et d'Espagne, Worldometer, UJH)

Figure 41 : Décès cumulés de Covid-19 déclarés pour 1 million d'habitants dans les pays de la région Europe OMS le 4 avril 2021 [Nombre de cas indiqué pour les pays avec au moins 600 décès pour 1 million] (OMS, Santé publique France, Ministères de la Sécurité civile italienne et d'Espagne, Worldometer, UJH)


Page suivante (Partie 2)

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster