Vaccin AstraZeneca : après une première dose, le rappel chez les personnes de moins de 55 ans doit être effectué avec un vaccin à ARN messager

- Date de publication : 09 avril 2021
1
2
3
4
5
1.0
(1 note)
vu par 3798 lecteurs
Mesvaccins.net

Mesvaccins.net

Les événements indésirables rares apparus chez des personnes jeunes après l'administration du vaccin Vaxzevria font encore l'objet d'investigations destinées à évaluer la responsabilité du vaccin, les mécanismes mis en jeu et les prédispositions éventuelles pouvant exister chez certaines personnes, qui permettront de préciser les indications et contre-indications possibles du produit. Dans l'attente, de nombreux pays ont défini un âge limite en dessous duquel l'utilisation du vaccin n'est pas recommandée.

En France, cet âge a été fixé à 55 ans (recommandation du 19 mars 2021), alors que 500 000 personnes moins âgées avaient déjà reçu une première dose du vaccin ("prime") durant les semaines précédentes. Cette limite d’âge sera réexaminée sur la base des nouvelles données analysées par l'Agence européenne des médicaments. Bien qu'on ne dispose que de peu de données sur la survenue d'effets indésirables de même nature après la seconde dose ("boost"), administrée 12 semaines après la première, la Haute Autorité de santé (HAS) a considéré qu'il ne serait pas cohérent, dans l'état des connaissances, d'administrer une seconde dose de Vaxzevria à ces personnes. Pour autant, le caractère protecteur d’une seule injection de Vaxzevria est insuffisant dans la durée, selon les données disponibles à ce jour.

Elle vient donc de recommander d'utiliser pour le rappel l'un des deux autres vaccins à ARN messager disponibles, Cominarty (Pfizer-BioNTech) ou COVID-19 Vaccine Moderna (1). Ce schéma est qualifié d'hétérologue car les vaccins administrés en première et seconde doses utilisent des plateformes différentes : un vecteur viral pour Vaxzevria, un ARN messager pour les vaccins de Pfizer-BioNTech et de Moderna. Tous présentent cependant le même antigène au système immunitaire, la protéine S du SARS-CoV-2, condition nécessaire pour un effet "rappel".

La commission technique des vaccinations allemande a fait une recommandation similaire le 1er avril 2021.

La stratégie "prime-boost hétérologue" n'a pas encore été validée par des essais cliniques dans le cas de la covid 19, mais elle s'est déjà montrée plus efficace qu'une vaccination homologue (vaccin identique pour les deux doses) dans des essais vaccinaux effectués notamment pour le sida. La HAS précise que "de nombreuses études sont en cours dans le cadre du programme européen Vaccelerate et les premières données relatives au recours au prime-boost hétérologue dans la vaccination anti-SARS-CoV-2 sont encore limitées mais encourageantes".

L'intervalle entre la première et la seconde dose de vaccin doit rester de 12 semaines.

Par ailleurs, la HAS souligne que, d’une part, le signal de pharmacovigilance n’est pas observé avec les vaccins à ARNm, et que, d’autre part, on ne peut exclure que le mécanisme précis à l’origine des cas rares mais graves de thrombose observés après l'administration du Vaxzevria ne soit lié au vecteur adénoviral en général et pas seulement limité à l’adénovirus de chimpanzé non réplicatif utilisé par le Vaxzevria. Par conséquent, faute de recul suffisant sur les vaccins à vecteur adénoviral et dans l’attente des résultats de l’enquête de pharmacovigilance, l’utilisation d’un autre vaccin de ce type est difficile à envisager.

Cette nouvelle recommandation vaccinale a été prise en compte par le système d'aide à la décision MesVaccins, accessible sur MesVaccins et sur Vaccination info service (site grand public ou site professionnels de santé).

Pour les personnes (patients ou professionnels de santé) qui souhaitent obtenir le résultat des recommandations vaccinales en fonction du profil santé et de l'historique vaccinal, un carnet de vaccination électronique peut être créé ici. La Figure 1 présente l'affichage sur smartphone de la recommandation pour une personne de moins de 55 ans ayant déjà reçu une dose de Vaxzevria.

Figure 1 : Affichage des recommandations vaccinales contre la covid 19 dans l'application mobile MesVaccins.net, concernant une femme âgée de 20 ans, infirmière, ayant déjà reçu une dose du vaccin Vaxzevria le 18 mars 2021. La couleur du disque juxtaposé au nom de la maladie indique le statut vaccinal : vert (à jour), orange (échéance prochaine) ou rouge (en retard).

Référence

  1. Avis n° 2021.0027/AC/SEESP du 8 avril 2021 du collège de la Haute Autorité de santé concernant le type de vaccin à utiliser pour la seconde dose chez les personnes de moins de 55 ans ayant reçu une première dose du vaccin AstraZeneca (nouvellement appelé VAXZEVRIA) contre la covid-19.
* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster