1
2
3
4
5
4.0
(1 note)
Mesvaccins.net

Mesvaccins.net

Date de publication : 10 mars 2021

Pharmacies d’officine : la campagne de vaccination contre la covid 19 démarre le 15 mars 2021

Suite à l’avis de la Haute Autorité de santé (HAS) du 1er mars 2021, le Gouvernement a autorisé les pharmaciens d’officine à prescrire et administrer les vaccins contre la covid 19 (décret n° 2021-248).

1. Contexte réglementaire de cette nouvelle activité de vaccination

1.1. Quels vaccins sont concernés ?

Les trois vaccins contre la Covid-19 actuellement autorisés en France peuvent être administrés par un pharmacien, à savoir :

A noter cependant que seul le vaccin d'AstraZeneca peut être administré à l’officine, les pharmaciens ne pouvant prescrire et administrer les vaccins à ARNm qu’en centre de vaccination.

1.2. A qui les pharmaciens peuvent-ils prescrire et administrer ces vaccins ?

Les vaccins contre la covid 19 sont classés en liste I des substances vénéneuses et sont donc soumis à prescription. Les pharmaciens d’officine, des pharmacies mutualistes et de secours minières sont désormais habilités à les prescrire à toute personne, à l’exception des femmes enceintes, des personnes présentant un trouble de l’hémostase et des personnes ayant des antécédents de réaction anaphylactique à un des composants de ces vaccins ou ayant présenté une réaction anaphylactique lors de la première injection. Pour ces cas d’exclusion, le pharmacien devra orienter les personnes vers un autre professionnel de santé habilité (médecin ou sages-femmes pour les femmes et l’entourage de la femme enceinte et de l’enfant pendant la période postnatale).

Suite au décret n° 2021-248, les pharmaciens et sages-femmes sont dorénavant autorisés à administrer ces vaccins en complément des médecins et des infirmiers, sauf aux personnes ayant des antécédents de réaction anaphylactique à l'un des composants de ces vaccins ou ayant présenté une réaction anaphylactique lors de la première injection.
A savoir également que les pharmaciens peuvent administrer le vaccin contre la covid 19 à une femme enceinte ou une personne présentant un trouble de l’hémostase si cette personne possède une prescription médicale.

2. Mise en œuvre pratique de la vaccination contre la covid 19 à l’officine

2.1. Pré-requis pour démarrer l’activité de vaccination contre la covid 19

Etre habilité à vacciner

Le pharmacien devra avoir été formé à l’acte vaccinal et avoir déclaré cette activité auprès de l’agence régionale de santé (ARS). La condition de formation est réputée acquise pour tous les pharmaciens formés à la vaccination contre la grippe saisonnière. Tout comme pour la vaccination contre la grippe, le pharmacien devra prévoir des locaux adaptés (conformité au cahier des charges), le circuit d’élimination des DASRI (déchets d'activités de soins à risques infectieux), la trousse de première urgence avec deux stylos auto-injecteurs d’adrénaline (une vidéo expliquant leur fonctionnement est disponible ici).

S’être approvisionné en vaccin

A travers le portail de télé-déclaration des officines, depuis le lundi 8 mars 2021, les officines pourront commander un ou deux flacons pour leurs propres besoins. Les doses, les aiguilles et les seringues seront livrées aux pharmacies le jeudi 18 mars ou le vendredi 19 mars.

Prévoir la prise de rendez-vous des consultations de vaccination

Le vaccin COVID-19 Vaccine AstraZeneca étant conditionné sous forme de flacon multidoses (10 doses) et ne se conservant que 48h après ouverture à une température comprise entre 2 °C et 8 °C, le pharmacien devra planifier ses plages de vaccination. La prise de rendez-vous devra tenir compte de l’âge et d’éventuelles comorbidités ouvrant le droit à la priorisation pour la vaccination contre la covid 19.

Prévoir un accès au système d'information de l'assurance maladie Vaccin Covid

Cet outil permet de tracer les actes de vaccination contre la covid 19.

2.2. Déroulement de la consultation de vaccination

Eligibilité et information du patient

Un questionnaire de santé a été élaboré pour guider les pharmaciens dans la conduite de l’entretien pré-vaccinal, permettant de vérifier l’éligibilité à la vaccination des personnes. Le pharmacien devra délivrer au patient une information sur les bénéfices et les risques du vaccin, répondre aux éventuelles interrogations et recueillir son consentement éclairé. Enfin, il confirme l'éligibilité du patient à la vaccination dans le système d’information Vaccin Covid et propose, lors de la première séance vaccinale, une date pour la seconde injection entre 9 à 12 semaines, sachant que la HAS a recommandé dans un avis du 1er mars 2021 de respecter un intervalle de 12 semaines entre les deux doses pour augmenter l'efficacité vaccinale.

L'outil Vaccin Covid permet seulement au professionnel d'attester que la personne est éligible. Pour obtenir une aide à la décision, des informations personnalisées sur l'éligibilité d'une personne et les éléments contextuels justifiant la vaccination (âge, sexe, lieu de résidence et fréquence des variants du SARS-CoV-2 en circulation dans ce lieu, conditions de vie et de travail, état de santé), le pharmacien peut utiliser la plate-forme MesVaccins ou cet outil professionnel mis à disposition sur le site Vaccination Info Service.

La liste actualisée des facteurs de risque de covid 19 est publiée sur MesVaccins.

Acte vaccinal

Le vaccin COVID-19 Vaccine AstraZeneca ne nécessite pas de reconstitution. Chaque flacon contient 10 doses de 0,5 mL. Le flacon ouvert (première piqûre d’aiguille) est stable 48 heures maximum s’il est conservé dans un réfrigérateur (2 °C à 8 °C). Le produit peut être conservé et utilisé à des températures allant jusqu’à 30 °C pendant une seule période de 6 heures maximum. Il est recommandé de privilégier l'utilisation du flacon ouvert dans les 6 heures plutôt que de le conserver 48 h au réfrigérateur. L’injection se fait par voie intramusculaire uniquement.

Le ministère de la santé a mis en ligne une fiche décrivant les modalités de préparation et d’injection du vaccin d'AstraZeneca. Un tutoriel est en cours d’élaboration par les sociétés savantes à destination des pharmaciens pour les accompagner dans leur pratique.

Surveillance et traçabilité

Les personnes vaccinées seront placées sous surveillance pendant au moins 15 minutes après la vaccination afin de détecter la survenue d’une réaction anaphylactique. Il est également possible de conseiller un traitement post-vaccinal par du paracétamol, afin de prévenir ou d'atténuer un syndrome grippal et les douleurs au point d’injection.

Le pharmacien a l’obligation de déclarer tout effet indésirable suspecté sur le portail de déclaration dédié.

En ce qui concerne la traçabilité, chaque vaccination doit être renseignée sur la plateforme Vaccin Covid.

Le patient se verra remis l’acte d’éligibilité à la vaccination, ainsi que l’attestation de vaccination pour la première puis la seconde vaccination.

Le pharmacien devra inscrire l’acte de vaccination dans le carnet de santé, le dossier médical partagé (DMP) ou le carnet de vaccination de la personne vaccinée.

Le pharmacien peut également proposer au patient de créer ou compléter son carnet de vaccination électronique lui permettant ainsi :

  • D’avoir des informations personnalisées sur les bénéfices et les risques de cette vaccination.
  • D’avoir accès à l’intégralité de l’historique vaccinal de la personne et de pouvoir adapter si nécessaire le schéma vaccinal contre la covid 19.
  • De recevoir des alertes e-mail pour être informé des prochaines dates de vaccination contre la covid 19 ou d'autres maladies à prévention vaccinale.
  • D’être rapidement informé en cas d’alerte ou de changement de stratégie vaccinale (critère d'éligibilité, vaccin utilisable, intervalle entre les doses, alerte de sécurité…)
  • De ne jamais perdre ces informations et d’y avoir accès facilement via l’application dédiée.

Références

  1. Haute Autorité de santé. Stratégie de vaccination contre le SARS-CoV-2 – Extension des compétences vaccinales des professionnels de santé.
  2. Ministère des solidarités et de la santé. Vaccination contre la covid 19.
  3. Démarche qualité en officine.
  4. Ordre national des pharmaciens. Vaccination à l'officine.
* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster