eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr

La seconde dose du vaccin à ARN Comirnaty (Pfizer-BioNTech) contre la covid 19 peut être différée jusqu'à six semaines

- Date de publication : 07 janvier 2021
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 1 lecteur
Mesvaccins.net

Mesvaccins.net

L'Agence nationale de s?curit? du m?dicament et des produits de sant? (ANSM) a publi? ce jour un avis concernant la possibilit? de diff?rer la seconde dose du vaccin ? ARN messager (ARNm) Comirnaty, de mani?re ? vacciner plus rapidement une proportion plus importante de la population (1).

Le Royaume-Uni a ?t? le premier pays ? proposer cette strat?gie. Il est vrai que son comit? technique des vaccinations (JCVI : Joint Committee on Vaccination and Immunisation) s'est souvent singularis? par sa capacit? ? ?laborer des recommandations en dehors du cadre strict de l'autorisation de mise sur le march?. Ainsi, les Britanniques ont propos? le report de la seconde dose de vaccin Comirnaty jusqu’? 12 semaines apr?s la premi?re dose (2).

Cette strat?gie ne peut ?tre valide que si le vaccin est suffisamment efficace d?s la premi?re dose. C'est ce qu'ont confirm? l'Organisation mondiale de la sant? (OMS) et l'ANSM, dont l'avis publi? ce jour d?taille les donn?es d'immunog?nicit? et d'efficacit? clinique disponibles : dix jours apr?s la premi?re dose et jusqu’? la seconde dose, l'efficacit? vaccinale est sup?rieure ? 85 %.

L'ANSM autorise donc une flexibilit? d’administration de la seconde dose entre 21 et 42 jours (soit de 3 ? 6 semaines) au vu des circonstances actuelles, afin d’?largir la couverture vaccinale des personnes prioritaires et pour faire face aux fluctuations d’approvisionnements. Toutefois, contrairement au Royaume-Uni et en accord avec l'OMS, l'ANSM recommande de ne pas d?passer un intervalle de 42 jours entre la premi?re et la seconde dose car "rien ne prouve qu’une seconde dose administr?e au-del? de 42 jours conserve l’efficacit? ? moyen et long termes du vaccin".

L'ANSM pr?cise donc les recommandations de la Haute Autorit? de sant? (HAS), qui ?tablit que la vaccination peut ?tre poursuivie en cas de d?lai sup?rieur ? 21 jours apr?s l’injection de la premi?re dose, quel que soit ce d?lai et sans n?cessit? de recommencer le sch?ma vaccinal d?s le d?but (3). Cette recommandation de la HAS ob?it ? un principe g?n?ral en vaccinologie, selon lequel la persistance ? long terme des cellules m?moires justifie l'administration d'une seule dose de rappel pour relancer le syst?me immunitaire et obtenir l'effet rappel.

Ces nouvelles recommandations sont prises en comptes par le syst?me d'aide ? la d?cision de MesVaccins et int?gr?es au carnet de vaccination ?lectronique. La fiche Comirnaty de MesVaccins a ?galement ?t? enrichie avec cet avis.

R?f?rences

  1. Avis de l’ANSM concernant la seconde dose du vaccin Comirnaty Pfizer BioNtech.
  2. Independent report. Joint Committee on Vaccination and Immunisation: advice on priority groups for COVID-19 vaccination, 30 December 2020. Updated 6 January 2021.
  3. Strat?gie de vaccination contre la Covid-19 - Place du vaccin ? ARNm COMIRNATY? (BNT162b2) dans la strat?gie.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster