eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr

Covid 19 : la HAS publie ses recommandations pour le début de la campagne de vaccination

- Date de publication : 01 Décembre 2020
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 1 lecteur
Mesvaccins.net

Mesvaccins.net

Dans un document intitul? "Strat?gie de vaccination contre le Sars-Cov-2 - Recommandations pr?liminaires sur la strat?gie de priorisation des populations ? vacciner" publi? le 30 novembre 2020, la Haute Autorit? de sant? (HAS) pr?cise les recommandations formul?es au mois de juillet pour l'?tablissement des priorit?s entre les groupes de population qui pourront b?n?ficier des premi?res mises ? disposition de vaccins contre la covid 19, attendues pour d?but 2021. Cette priorisation a deux objectifs :

  • r?duire le nombre d'hospitalisations et de d?c?s imputables ? la covid 19,
  • permettre le maintien des activit?s essentielles du pays, particuli?rement celle du syst?me de sant?, tant que dure l'?pid?mie.

Elle est fond?e sur deux crit?res principaux :

  • le niveau de risque individuel de d?velopper une forme grave de l'infection par le SARS-CoV-2. Pour rappel, les facteurs de risque identifi?s ? ce jour sont d'abord l'?ge (l'augmentation du risque d?bute clairement ? partir de 50 ans), ensuite les maladies pr?existantes ou associ?es (comorbidit?s) : ob?sit? (IMC > 30), bronchopneumopathie chronique obstructive et insuffisance respiratoire, hypertension art?rielle compliqu?e, insuffisance cardiaque, diab?te, insuffisance r?nale chronique, cancers r?cents de moins de trois ans, transplantation d’organe solide ou de cellules souches h?matopo??tiques et trisomie 21. Cette liste sera actualis?e le cas ?ch?ant.
  • le niveau d'exposition ? la contamination impos? par l'activit? professionnelle. Il est consid?r? comme tr?s ?lev? pour les professions m?dicales et param?dicales, les auxiliaires de sant?, les brancardiers, les travailleurs sociaux et acteurs des services ? la personne accueillant ou entrant en contact avec des personnes infect?es.

La r?flexion men?e par la HAS int?gre par ailleurs les donn?es r?centes sur l'?volution de l'?pid?mie et celles disponibles sur les candidats vaccins, particuli?rement les pr?visions sur leur disponibilit? progressive.

Un contr?le total de l'?pid?mie n'est pas envisag? ? ce stade, en l'absence d'efficacit? ?tablie des candidats vaccins sur la transmission du virus et de connaissance des quantit?s qui seront disponibles. Les recommandations seront donc r?visables, en fonction de l'?volution des donn?es sur les diff?rents aspects d?terminants.

La HAS identifie 5 phases successives dans le d?ploiement de la vaccination, afin de parvenir aux objectifs vis?s. Dans une premi?re phase, les premi?res doses de vaccin disponibles seraient r?serv?es aux personnes ?g?es vivant en ?tablissement collectif, dont les EHPAD (?tablissements d'h?bergement pour personnes ?g?es d?pendantes), et les professionnels de sant?, particuli?rement ceux se trouvant au contact de personnes infect?es et ceux pr?sentant eux-m?mes des facteurs de risque (?ge sup?rieur ? 65 ans ou comorbidit?).

La deuxi?me phase commencerait en fonction de la disponibilit? des vaccins. Elle devrait concerner les personnes de plus de 75 ans, puis celles de 65-74 ans avec des comorbidit?s, puis toutes celles de 65 ? 74 ans. La vaccination des professionnels de sant? serait ?galement ?tendue aux personnels de plus de 50 ans ou avec comorbidit?, quel que soit le mode d'exercice.

En phase 3, dans le but de r?duire hospitalisations et d?c?s, les vaccins disponibles iraient aux personnes de plus de 50 ans ou de moins de 50 ans avec comorbidit?s, et aux professionnels des secteurs identifi?s comme indispensables au fonctionnement du pays (par exemple, s?curit? et ?ducation).

La quatri?me phase concernerait les personnes ? risque ?lev? de contamination, mais non vis?es par les ?tapes ant?rieures : professionnels travaillant au contact du public ou en milieu clos, personnes vuln?rables ou pr?caires (r?sidents des h?pitaux psychiatriques, sans domicile fixe, d?tenus).

Une vaccination large de toutes les personnes ?g?es de plus de 18 ans ne serait envisag?e qu'en phase 5 et seulement si les vaccins sont disponibles en quantit? suffisante.

Le sc?nario propos?, qui devra ?tre valid? par les autorit?s pour mise en application ?ventuelle, est assorti de recommandations compl?mentaires :

  • la distribution des doses vaccinales devra ?tre suivie, afin de pouvoir en r?orienter le cas ?ch?ant vers des personnes prioritaires,
  • un suivi de la vaccination "en vie r?elle" devra ?tre mis en place pour permettre l'actualisation des recommandations,
  • ? toutes les ?tapes du processus, l'information du public doit ?tre claire et accessible.

La HAS rappelle en outre qu'elle ne recommande pas de rendre la vaccination obligatoire, pour aucun des groupes de population vis?s. On remarque qu'elle n'a pas fait intervenir dans sa r?flexion de diff?rences possibles entre les performances et indications des diff?rents vaccins qui sont annonc?s, ou les interrogations qui demeurent sur la possibilit? et l'int?r?t de vacciner les femmes enceintes et les personnes pr?c?demment infect?es par le SARS-CoV-2, de fa?on symptomatique ou non. Les donn?es sur ces aspects sont en effet encore insuffisantes pour conduire ? des d?cisions.

L'expertise correspondant ? ces nouvelles recommandations sera int?gr?e prochainement dans l'outil MesVaccins de personnalisation de l'information sur la vaccination (disponible ici ou sur Vaccination info service) et le carnet de vaccination ?lectronique de MesVaccins, de fa?on ? permettre aux citoyens et aux professionnels de sant? de se mettre en situation et d'?tre pr?ts avant le lancement de la campagne de vaccination contre la covid 19.

R?f?rence

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster