eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr

Psoriasis en plaques : ILUMETRI, nouvel immunosuppresseur inhibiteur de l’interleukine IL23

- Date de publication : 04 Novembre 2020
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 1 lecteur
ILUMETRI 100 mg/mL solution injectable SC est un nouvel immunosuppresseur, indiqué dans le traitement du psoriasis en plaques modéré à sévère chez l'adulte qui nécessite un traitement systémique.

Son principe actif, le tildrakizumab, est un nouvel anticorps monoclonal inhibiteur de l’interleukine IL23 (anti-IL23).

ILUMETRI se présente en seringue préremplie prête à l'emploi, munie d'une aiguille et d'un protège-aiguille. Il est administré par voie sous-cutanée (SC). L'auto-injection est possible, sous conditions. 
Le schéma posologique est de 100 mg (la totalité d'une seringue préremplie) aux semaines 0 et 4, puis toutes les 12 semaines. Une dose de 200 mg (2 seringues préremplies) peut être envisagée dans certaines situations.

ILUMETRI est un médicament d'exception dont la prescription initiale (hospitalière et annuelle) et le renouvellement sont réservés aux spécialistes en dermatologie et en médecine interne. 
ILUMETRI est remboursable à 65 % et agréé aux collectivités dans un périmètre restreint aux formes sévères de psoriasis en plaques chronique.
Son prix public (hors honoraires de dispensation) s'élève à 2 412,49 euros (1 seringue préremplie).

 
Le psoriasis en plaques se traduit par l’apparition de plaques rouges souvent irritantes et d’une accumulation de squames qui peuvent se situer sur tout le corps (illustration).

Le psoriasis en plaques se traduit par l’apparition de plaques rouges souvent irritantes et d’une accumulation de squames qui peuvent se situer sur tout le corps (illustration).


L'arsenal thérapeutique du psoriasis en plaque s'enrichit d'une nouvelle spécialité immunosuppressive, ILUMETRI 100 mg/mL solution injectable SC en seringue préremplie.

ILUMETRI est formulé à partir de tildrakizumab, un nouvel anticorps monoclonal anti-interleukine 23 (anti-IL23), indiqué dans le traitement du psoriasis en plaques modéré à sévère chez l'adulte qui nécessite un traitement systémique (cfVIDAL Reco "Psoriasis en plaques de l'adulte").

En tant que nouveau principe actif, ILUMETRI fait l'objet d'une surveillance supplémentaire qui permettra l'identification rapide de nouvelles informations relatives à la sécurité. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté.

Évaluation du 
tildrakizumab versus placebo et versus étanercept 
Dans son avis du 3 juin 2020, la Commission de la Transparence (CT) a évalué ILUMETRI (tildrakizumab) sur la base principalement de deux études cliniques de supériorité réalisées chez des adultes ayant un psoriasis modéré à sévère nécessitant un traitement systémique ou par photothérapie :
  • étude ReSURFACE 1 (P010) : étude de phase III de supériorité, randomisée, en double aveugle, multicentrique, ayant comparé le tildrakizumab aux doses de 100 mg et 200 mg versus placebo (cf. Encadré 1),
  • étude ReSURFACE 2 (P011) : étude de phase III de supériorité, randomisée, en double aveugle, multicentrique, ayant comparé le tildrakizumab aux doses de 100 mg et 200 mg versus placebo et versus étanercept 50 mg (cf. Encadré 2).
 
Encadré 1 - Description et résultats de l'étude ReSURFACE 1, comparant le tildrakizumab (100 mg et 200 mg) au placebo
Étude menée sur 772 patients.

Critères de jugement principaux hiérarchisés :
  • Pourcentage de répondeurs PASI 75* à S12
  • Pourcentage de répondeurs PGA** de 0 (blanchi) ou 1 (presque blanchi) à S12 avec au moins une réduction de 2 points par rapport l'inclusion.
Après 12 semaines de traitement, le tildrakizumab aux doses de 100 mg et 200 mg a montré sa supériorité par rapport au placebo sur les deux critères de jugement principaux :
  • pourcentage de répondeurs PASI 75 à S12 : 63,8 % et 62,3 % respectivement versus 5,8 % dans le groupe placebo (p < 0,001) ;
  • pourcentage de répondeurs PGA 0 ou 1 à S12 avec une amélioration > ou = 2 points par rapport à l'inclusion : 57,9 % et 59,1 % respectivement versus 7,1 % dans le groupe placebo (p < 0,001).
 
Encadré 2 - Description et résultats de l'étude ReSURFACE 2, comparant le tildrakizumab (100 mg et 200 mg) versus placebo et étanercept
Étude menée sur 1 090 patients.

Critères principaux hiérarchisés de la comparaison tildrakizumab (100 mg et 200 mg) versus placebo :
  • Pourcentage de répondeurs PASI 75 à S12
  • Pourcentage de répondeurs PGA de 0 ou 1 à S12 avec une réduction > ou = 2 points par rapport l'inclusion
La comparaison à l'étanercept était un objectif secondaire de l'étude.

Après 12 semaines de traitement, le tildrakizumab 100 mg et 200 mg a montré sa supériorité par rapport au placebo sur les deux critères de jugement principaux :
  • pourcentage de répondeurs PASI 75 à S12 : 61,2 % et 65,6 % respectivement versus 5,8 % dans le groupe placebo (p < 0,001) ;
  • pourcentage de répondeurs PGA 0 ou 1 à S12 avec une amélioration > ou = 2 points par rapport à l'inclusion : 54,7 % et 59,2 % respectivement versus 4,5 % dans le groupe placebo (p < 0,001).
En comparaison à l'étanercept, les résultats sont en faveur de la supériorité du tildrakizumab en termes de réponse PASI 75 à 12 semaines avec les dosages à 100 et 200 mg et de réponse PGA 0 ou 1 avec une réduction > ou = à 2 points à 12 semaines par rapport à l'inclusion uniquement avec le dosage à 200 mg.

*Le PASI (Psoriasis Area and Severity Index ) est un score qui permet d'évaluer l'aspect des plaques et leur localisation corporelle, allant de 0 (forme la moins sévère) à 72 (forme la plus sévère). La désignation PASI 75, correspond à une diminution d'au moins 75 % de la gravité du psoriasis sur l'échelle PASI par rapport à l'inclusion.
**PGA (Physician's Global Assessment ) est un autre score reposant sur la description de l'aspect des plaques de psoriasis sur une échelle allant de 0 (blanchi) à 5 (très sévère).


En termes de tolérance, le profil du tildrakizumab a été comparable aux autres anti-interleukines, avec principalement des infections des voies respiratoires supérieures et des réactions au site d'injection.

SMR important dans un périmètre restreint, comme pour les autres anti-IL23 déjà disponibles
Au terme de son évaluation, la Commission de la Transparence a attribué à ILUMETRI un SMR (service médical rendu) important, sans amélioration du SMR (ASMR V), uniquement dans le traitement du psoriasis en plaques chronique sévère de l'adulte défini par :
  • un échec (réponse insuffisante, contre-indication ou intolérance) à au moins deux traitements parmi les traitements systémiques non biologiques et la photothérapie,
  • et une forme étendue et/ou un retentissement psychosocial important.
Ce périmètre de prise en charge correspond à celui déjà appliqué aux autres spécialités contenant un anti-IL23 et disponibles en France, le guselkumab (TREMFYA) et le risankizumab (SKYRIZI).

ILUMETRI en pratique

ILUMETRI est destiné à être utilisé sous la conduite et la surveillance d'un médecin expérimenté dans le diagnostic et le traitement du psoriasis en plaques.
 
  • Schéma posologique progressif
Une seringue préremplie contient 100 mg de tildrakizumab, ce qui correspond à la dose à injecter selon le schéma posologique suivant : 
- 100 mg aux semaines 0 et 4,
- puis 100 mg toutes les 12 semaines.

Une dose plus élevée, de 200 mg, peut être envisagée chez des patients présentant certaines caractéristiques (par exemple une charge de morbidité élevée, un poids corporel > ou = à 90 kg), pour apporter une plus grande efficacité.

Avant l'instauration d'un traitement par tildrakizumab, il est recommandé de s'assurer que les patients sont à jour de l'ensemble des vaccinations appropriées conformément aux recommandations vaccinales en vigueur. 
 
  • Durée du traitement : réévaluation à 7 mois
Une réévaluation du traitement est recommandée à 28 semaines (environ 7 mois).
L'arrêt du traitement doit être envisagé chez les patients ne présentant pas de réponse après 28 semaines de traitement.
En cas de réponse partielle en début de traitement, une amélioration peut être obtenue en poursuivant le traitement au-delà de 28 semaines.

 
  • Injection d'ILUMETRI : voie sous-cutanée
La seringue préremplie ILUMETRI est prête à l'emploi (cf. Encadré 3), à usage unique et conçue pour une injection par voie sous-cutanée (SC). 
Elle doit être conservée au réfrigérateur, entre 2 et 8 °C. 

 
Encadré 3 - Description de la seringue préremplie ILUMETRI
La seringue préremplie ILUMETRI est équipée d'une aiguille 29 G x 1/2, recouverte d'un protège-aiguille et d'une protection d'aiguille dans un dispositif de sécurité passive qui se déclenche après l'injection. 
Une fenêtre de visualisation de la dose est aménagée dans le corps de la seringue.  



Avant l'injection, la seringue préremplie ne doit pas être agitée. Elle doit être sortie du réfrigérateur environ 30 minutes, pour permettre d'atteindre la température ambiante. 
Une fois sortie du réfrigérateur, la seringue doit être utilisée dans les 30 jours (ou avant la date de péremption ; la date la plus courte étant retenue). Il est conseillé au patient de noter la date de sortie du réfrigérateur dans l'espace prévu sur l'emballage extérieur, ainsi que la date correspondant à la péremption après ouverture. 


Les sites d'injection sont l'abdomen, la cuisse ou le haut du bras, à alterner.
Les zones suivantes doivent être évitées :

- zone où la peau est atteinte de psoriasis en plaques ou est sensible au toucher,
- zone présentant un hématome,
- peau rouge, indurée, épaissie ou squameuse.  

L'auto-injection peut être envisagée sous condition :
- le patient doit recevoir une formation adaptée,
- le médecin valide cette option. 

Compte tenu du risque de réactions d'hypersensibilité avec le tildrakizumab, la CT recommande  que la 1re injection sous-cutanée soit réalisée dans une structure de soins adaptée.

Identité administrative
  • Liste I
  • Prescription initiale hospitalière annuelle
  • Prescription initiale et renouvellement réservés aux spécialistes en dermatologie, en médecine interne
  • Boîte de 1 seringue préremplie, CIP 3400930172056
  • Remboursable à 65 % dans un périmètre défini (cf. Encadré 4), et selon la procédure des médicaments d'exception (Fiche d'information thérapeutique publiée au Journal officiel du 10 octobre 2020 - texte 20)
  • Prix public TTC = 2 412,49 euros TTC
  • Agrément aux collectivités dans un périmètre défini (Journal officiel du 10 octobre 2020 - texte 21)
  • Laboratoire Almirall

Encadré 4 - Périmètre de prise en charge d'ILUMETRI
Traitement du psoriasis en plaques de l'adulte, chez les patients ayant un psoriasis en plaques chronique sévère, défini par :
  • un échec (réponse insuffisante, contre-indication ou intolérance) à au moins deux traitements parmi les traitements systémiques non biologiques et la photothérapie ; 
  • et une forme étendue et/ou un retentissement psychosocial important. 

Pour aller plus loin
Avis de la Commission de la Transparence - ILUMETRI (HAS, 3 juin 2020)

Sources : J.O. (Journal Officiel) , EMA (European Medicines Agency) , HAS (Haute Autorité de Santé) , ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Mentions légales - Contact webmaster