Lancement de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2020-2021 : ce qu'il faut savoir

- Date de publication : 11 Octobre 2020
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 13 lecteurs
Mesvaccins.net

Mesvaccins.net

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière, qui a débuté le 13 octobre 2020, s'inscrit cette année dans un contexte particulier de crise sanitaire liée à la covid 19.

Des facteurs de risque de forme grave communs entre la grippe et la covid 19.

L'épidémiologie de la covid 19 a permis de relever que les personnes présentant des facteurs de risque de forme grave de covid 19 sont également celles qui sont concernées par le risque de grippe grave : personnes de 65 ans et plus, présentant un diabète non équilibré, celles avec des antécédents cardiovasculaires, souffrant de cancers, personnes traitées par des immunosuppresseurs, personnes greffées, personnes obèses. On sait que l'association de plusieurs facteurs de risque aggrave le pronostic. Les conséquences d'une co-infection par le SARS-CoV-2 (le coronavirus responsable de la covid 19) et un virus influenza (responsable de la grippe) sont difficiles à évaluer pour l'instant, cependant une étude a montré une augmentation du risque de décès de 50 % en cas de co-infection, la majorité de ces décès survenant chez des personnes âgées, qui devraient donc être vaccinées contre la grippe.

Par ailleurs, à l'heure de la deuxième vague de covid 19, les services hospitaliers mais également la médecine ambulatoire doivent faire face à la prise en charge de nombreux patients atteints de covid 19 ; or ce sont les mêmes structures de santé qui doivent assurer le suivi des patients grippés.

Stratégie de la campagne de vaccination 2020 contre la grippe saisonnière : privilégier la vaccination des personnes à risque de grippe grave et des professionnels de santé.

Dès mai 2020, la Haute Autorité de santé, en charge de l'élaboration des recommandations vaccinales, rappelait l'importance de maintenir la campagne de vaccination grippale 2020-2021 à la période habituelle, c'est-à-dire à partir de l'automne. L'objectif principal est d'améliorer la vaccination des personnes à risque et des professionnels de santé pour se rapprocher le plus possible de la couverture vaccinale de 75 % ciblée par l'Organisation Mondiale de la Santé. Pour la saison grippale 2019-2020, la couverture vaccinale était en taux global de 48 % tous âges confondus pour les personnes auxquelles s'appliquent une recommandation, de 52 % chez les personnes âgées de 65 ans et plus et de 35 % chez les professionnels de santé.

Concernant les professionnels de santé des établissements de santé et médico-sociaux comme les maisons de retraite, les autorités sanitaires ont rappelé l'importance pour ces professionnels de vacciner les personnes les plus fragiles dont ils assurent la prise en charge mais également de leur propre vaccination contre la grippe, en raison de leurs contacts étroits avec ces personnes fragiles.

Le communiqué de presse publié le 13 octobre 2020 par le Ministère des Solidarités et de la Santé indique ainsi que la campagne de vaccination antigrippale donne la priorité, plus encore que les années précédentes, à la vaccination des personnes fragiles et des soignants.

Organisation pratique de la campagne de vaccination.

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière débutera le 13 octobre 2020 et se poursuivra jusqu'au 31 janvier 2021 dans l'hémisphère nord :  France métropolitaine, Martinique, Guadeloupe et Guyane. Elle se déroule à Mayotte du 8 septembre au 31 janvier 2021.

Il est recommandé d'organiser au mieux les séances vaccinales en respectant les mesures suivantes : appliquer les mesures barrières, espacer les consultations sur rendez-vous, aérer et nettoyer régulièrement les locaux, se laver régulièrement les mains, porter le masque, un seul accompagnant au maximum.

Pour les personnes présentant des signes d'infection aiguë comme de la fièvre, la vaccination est à reporter. Pour celles identifiées comme contacts possibles d'un cas de covid 19 et éligibles à la vaccination contre la grippe saisonnière, cette vaccination est également à reporter au moins de 7 jours après le dernier contact en l'absence de symptômes et si la recherche de covid 19 est négative. Ces recommandations sont prises en compte par le système expert et le carnet de vaccination électronique de MesVaccins.

Vaccins grippaux disponibles et  sécurisation de l'approvisionnement.

Conformément aux recommandations de l'Organisation mondiale de la santé, les vaccins grippaux 2020 sont composés des souches virales suivantes :

  • A/Guangdong-Maonan/SWL1536/2019/H1N1pdm09,
  • A/Hongkong/2671/2019/(H3N2),
  • B/Washington/02/2019,
  • B/Phuket/3073/2013.

Cette année, deux vaccins grippaux tétravalents sont disponibles pour la campagne de vaccination 2020-2021 et pris en charge par l'Assurance Maladie pour les personnes à risque de grippe grave : InfluvacTetra et  VaxigripTetra. En cas de forte demande de vaccins grippaux, des doses du vaccin Fluzone haute dose quadrivalent, et éventuellement d'autres vaccins actuellement non commercialisés en France, pourraient être mises à disposition du marché français. 

Le contexte actuel de co-circulation du virus grippal et du SARS-CoV-2 et la forte demande de vaccination que cela peut engendrer (celle-ci a été évaluée par des enquêtes d'intention et par le retour d'expérience de la campagne de vaccination à La Réunion, qui a débuté le 1er juin 2020), ont permis d'anticiper une augmentation du nombre de doses de vaccins disponibles. L'objectif est d'atteindre 30 % de doses de vaccins supplémentaires disponibles par rapport aux 12 millions de doses consommées lors de la précédente campagne 2019-2020, via un approvisionnement continu auprès des laboratoires pharmaceutiques. Cela permettra  de sécuriser l'approvisionnement des officines tout au long de la campagne de vaccination, qui s'étendra jusqu'à fin janvier 2021. Ces doses sont constituées d'une part par les vaccins commandés auprès des laboratoires pharmaceutiques par les officines, les établissements de santé et les collectivités, et d'autre part par la constitution pour la première fois d'un stock d'Etat.

Personnes éligibles.

La stratégie vaccinale vise à protéger les populations les plus exposées aux risques de complications graves en cas de grippe. Il s'agit essentiellement :

  • des personnes âgées de 65 ans et plus, ou atteintes de certaines maladies chroniques ;
  • des femmes enceintes, quel que soit le trimestre de la grossesse ;
  • des personnes obèses ;
  • de l'entourage des nourrissons à risque de grippe grave et des personnes immuno-déprimées, dans l'objectif de protéger les personnes fragiles de leur entourage.
  • les professionnels de santé et les professionnels en contact avec des personnes à risque de grippe grave.

Pour protéger ces personnes vulnérables, le Ministère des Solidarités et de la Santé appelle donc cette année à vacciner en priorité les personnes fragiles au début de la campagne de vaccination et à inciter les personnes ne présentant pas de risque particulier, qui souhaiteraient se faire vacciner, à différer leur vaccination à début décembre. Dans ce contexte, le Directeur Général de la santé a demandé à l'Ordre national des pharmaciens de réserver les doses de vaccins contre la grippe saisonnière aux seules populations concernées par les recommandations vaccinales et ce au moins jusqu'au 30 novembre 2020.

Pour les personnes éligibles n'ayant pu être identifiées et invitées par l'Assurance Maladie (femmes enceintes, personnes obèses dont l'IMC est supérieur ou égal à 40, entourage familial des nourrissons à risque de grippe grave ou de personnes immuno-déprimées), les médecins, sages-femmes, infirmiers et pharmaciens disposent sur AmeliPro d'un bon de prise en charge vierge permettant de leur prescrire le vaccin. Les pharmaciens et les infirmiers ne peuvent éditer ce bon que pour les personnes majeures éligibles à la vaccination.

Professionnels de santé pouvant réaliser cette vaccination.

Toutes les personnes majeures éligibles à la vaccination bénéficient d'une procédure simplifiée. Elles peuvent retirer directement leur vaccin chez le pharmacien, sur présentation de leur bon de prise en charge, et se faire vacciner par le professionnel de leur choix : médecin, sage-femme (pour les femmes enceintes et l'entourage du nourrisson), infirmier ou pharmacien volontaire (sans prescription médicale préalable). Les personnes présentant des antécédents de réaction allergique sévère à l'ovalbumine ou à une vaccination antérieure ne peuvent être vaccinées par un infirmier ou un pharmacien directement sans prescription médicale. Pour être vaccinées par un infirmier, les personnes mineures doivent bénéficier d'une prescription médicale préalable à la vaccination. Celle-ci est rédigée directement par le médecin sur le bon de prise en charge. La vaccination des personnes mineures ne peut pas être réalisée par un pharmacien.

Suivi renforcé de la campagne de vaccination 2020-2021.

Afin de protéger les personnes les plus fragiles car exposées à la fois à la grippe et à la covid 19, d'augmenter la couverture vaccinale des professionnels de santé et de prévenir les ruptures d'approvisionnement en vaccin, une surveillance stratégique et opérationnelle de la campagne de vaccination sera effectuée toutes les semaines. Les indicateurs seront le suivi en temps réel des remboursements des vaccins par l'Assurance maladie pour les personnes éligibles à cette vaccination et de la consommation des doses de vaccin. Le suivi renforcé s'appuiera également sur l'évolution de la situation épidémiologique de la grippe, qui sera publiée chaque semaine sur le site de Santé publique France.

Favoriser la communication et les échanges envers le public et les professionnels de santé.

Afin de sensibiliser les personnes à risque, une nouvelle campagne de communication démarre ce mardi 13 octobre 2020 à travers des spots télévisés et web, des affiches, des insertions presse et une campagne digitale avec comme principaux messages :

  • Nous ne sommes pas tous égaux face au virus ;
  • Pour protéger les personnes âgées ou fragiles contre la grippe, nous avons la chance d'avoir un vaccin.

Pour les professionnels de santé, l'Assurance maladie mènera des actions pour les accompagner dans leur travail de conviction auprès des patients à risque et les encourager à se faire eux-mêmes vacciner (insertions presse dans la presse médicale, campagne digitale vers les professionnels de santé, affiches...).

Enfin, de manière complémentaire, l'Assurance maladie communiquera également sur l'importance des gestes barrières pour lutter contre la transmission des virus. On peut d'ailleurs espérer que le renforcement des mesures barrières contre la covid 19 contribuera à freiner l'épidémie hivernale de grippe. Ainsi, en septembre 2020, La Réunion n'était pas en situation épidémique de grippe alors que c'était généralement le cas à cette époque les années précédentes.

Des affiches à destination du grand public, des professionnels de santé des établissements de santé et des maisons de retraite sont disponibles dès le 13 octobre 2020, jour de lancement de la campagne vaccination grippale. Sur le site du Ministère des Solidarités et de la Santé, une page destinée à répondre aux questions et interrogations du public sera également active.

Source : Assurance maladie.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster