Disponibilité des spécialités hospitalières : des ruptures de stocks persistantes

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
1.0
(1 note)
vu par 1025 lecteurs


L'ANSM* a précisé l'état de disponibilité des spécialités hospitalières suivantes, et les mesures mises en place pour pallier ces situations : 
  • en oncologie : renforcement du contingentement pour ERWINASE 10 000 UI/flacon poudre pour solution pour injection (crisantaspase) et précisions des modalités à respecter pour la commande de ce médicament ;
  • en oncologie/hématologie : rupture de stock de MOZOBIL 20 mg/mL solution injectable (plérixafor) pour une durée indéterminée.

*Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).


Selon les dernières informations communiquées par l'ANSM, les spécialités hospitalières suivantes sont toujours en rupture de stock :

ERWINASE (crisantaspase) : renforcement du contingentement
Dans un contexte de rupture de stock persistant, la distribution des unités importées d'ERWINASE 10 000 UI/flacon poudre pour solution pour injection (unités issues du 
lot 199G220, importées du marché britannique entre le 4 août et le 23 septembre 2020 - cf. notre article du 3 septembre 2020) est soumise à un contingentement renforcé, de façon à éviter une rupture d'approvisionnement.

Les modalités de ce contingentement sont :
  • une distribution nominative sur commande patient par patient
  • la nécessité de fournir des précisions quant à l'indication (avec des éléments cliniques de façon à préciser le niveau de priorisation), la posologie et le nombre de flacons nécessaires à la mise en œuvre du traitement.

Ce dispositif de contingentement s'appuie sur la participation des groupes coopérateurs pour la répartition des traitements en fonction des priorités (cf. Encadré 1) et prend en compte chaque situation individuelle.
Le niveau 3 de contingentement précise, après priorisation de la continuité de traitement et de la première ligne, la priorisation de la pédiatrie :

« Parmi les patients en première ligne de traitement ayant déjà débuté un traitement par ERWINASE (crisantaspase), l'enfant doit être prioritaire sur l'adulte pour recevoir ERWINASE. En effet, les protocoles de pédiatrie reposent beaucoup sur l'asparaginase ce qui est un peu moins vrai chez l'adulte. De plus le pronostic des enfants atteints de cette maladie est meilleur que celui des adultes malgré des améliorations notables. »


Ce niveau 3 est assorti d'une recommandation d'adapter le protocole de traitement en fonction du niveau de risque et des antécédents de chaque patient.
Ce type de modification devra être soumis à l'avis des coordonnateurs de groupes coopérateurs.

 

MOZOBIL (plerixafor) : un défaut de qualité provoque une rupture de stock
La spécialité hospitalière d'hématologie MOZOBIL 20 mg/mL solution injectable (plérixafor) est toujours en rupture de stock, suite à un défaut de qualité ponctuel ayant entraîné un blocage des lots au niveau mondial.
Initialement prévue jusqu'au 3 août 2020 (notre article du 23 juillet 2020), la remise à disposition est reportée à une date ultérieure non déterminée.


Pour aller plus loin
ERWINASE 10 000 UI/flacon, poudre pour solution pour injection - Tension d'approvisionnement (ANSM, 28 septembre 2020)

Lettre du laboratoire aux pharmaciens hospitaliers - ERWINASE (sur le site de l'ANSM, 25 septembre 2020)

MOZOBIL 20 mg/ml solution injectable, boite de 1 flacon- Rupture de stock (ANSM, 1er octobre 2020)
 

Sources : ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités Archives des Vidal News