Hypercholestérolémie : SUVREZA, nouvelle association fixe de rosuvastatine et d'ézétimibe

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 1692 lecteurs


Association fixe de rosuvastatine et d'ézétimibeSUVREZA comprimé pelliculé est indiqué dans le traitement de l'hypercholestérolémie primaire (familiale hétérozygote et non familiale) ou de l'hypercholestérolémie familiale homozygote, en complément d’un régime alimentaire, chez les patients adultes convenablement contrôlés, en substitution des deux composants pris séparément de façon concomitante aux mêmes doses que dans l’association fixe.

Deux dosages sont disponibles, à 10 mg ou 20 mg de rosuvastatine associée à une dose fixe de 10 mg d'ézétimibe.

SUVREZA est remboursable au taux de 65 % et agréé aux collectivités.
Son prix public s'élève, selon les dosages, à 21,07 euros (30 comprimés à 10 mg/10 mg), 59,83 euros (90 comprimés à 10 mg/10 mg), 23,26 euros (30 comprimés à 20 mg/10 mg) et 66,07 euros (90 comprimés à 20 mg/10 mg).
La diminution de la consommation des graisses et l’exercice physique sont systématiquement recommandées chez tous les patients nécessitant une prévention cardiovasculaire (illustration).

La diminution de la consommation des graisses et l’exercice physique sont systématiquement recommandées chez tous les patients nécessitant une prévention cardiovasculaire (illustration).


SUVREZA comprimé pelliculé est une nouvelle association fixe de rosuvastatine et d'ézétimibe, indiquée dans le traitement de substitution chez les patients adultes contrôlés de manière adéquate avec la rosuvastatine et l'ézétimibe administrés simultanément aux mêmes doses, mais en tant que produit distincts, en complément du régime alimentaire pour le traitement de l'hypercholestérolémie primaire (familiale hétérozygote et non familiale) ou de l'hypercholestérolémie familiale homozygote (cf. VIDAL Reco "Dyslipidémie").

En France, deux autres spécialités associant rosuvastatine et ézétimibe sont déjà commercialisées : LIPOROSA gélule et TWICOR comprimé pelliculé. Dans son avis du 4 septembre 2019, la Commission de la Transparence note que "SUVREZA est la première association fixe à base de rosuvastatine + ézétimibe indiquée en traitement de substitution de l'hypercholestérolémie familiale homozygote".  


SUVREZA est proposé sous deux dosages, correspondant à des formulations quantitatives différentes en rosuvastatine : 
À noter que SUVREZA n'est pas adapté à des administrations nécessitant 5 mg ou 40 mg de rosuvastatine. La Commission de la Transparence indique que "lorsqu'une dose de 40 mg de rosuvastatine est envisagée, une association libre avec 2 fois 20 mg de rosuvastatine doit être prescrite dans la mesure où le dosage de rosuvastatine à 40 mg n'est pas autorisé en France".

Bioéquivalence établie avec la rosuvastatine et l'ézétimibe pris séparément
Dans son avis du 4 septembre 2019, la Commission de la Transparence a évalué SUVREZA sur la base principalement des données de deux études de pharmacocinétique ayant démontré la bioéquivalence entre une prise unique de l'association fixe rosuvastatine/ézétimibe et une prise unique de l'association libre de ses deux principes actifs aux mêmes doses.

La Commission de la Transparence a par ailleurs évalué l'efficacité et la tolérance de SUVREZA sur la base de 4 études cliniques de phase III, dont l'objectif était d'évaluer l'efficacité de l'association libre rosuvastatine/ézétimibe sur un critère biologique, la réduction du taux de LDL-c :
  • étude ACTE* randomisée, en double-aveugle, multicentrique, de 6 semaines : comparaison entre l'association ézétimibe 10 mg/rosuvastatine 5 ou 10 mg par rapport à un doublement de la posologie de la rosuvastatine de 5 à 10 mg ou de 10 à 20 mg ;
  • étude EXPLORER** randomisée, ouverte, multicentrique, de 6 semaines : comparaison entre l'association rosuvastatine 40 mg/ézétimibe 10 mg par rapport à une monothérapie par rosuvastatine 40 mg ;
  • étude GRAVITY***, randomisée, ouverte, multicentrique, de 12 semaines : comparaison entre l'ajout d'ézétimibe 10 mg à de la rosuvastatine 10 ou 20 mg par rapport à l'ajout d'ézétimibe 10 mg à de la simvastatine 40 ou 80 mg ;
  • étude MRS-ROZE****, randomisée, en double aveugle, multicentrique, de 8 semaines : comparaison entre l'association à dose fixe d'ézétimibe 10 mg et de rosuvastatine 5, 10 ou 20 mg par rapport à la rosuvastatine seule.

Selon les résultats de ces études, l'efficacité de l'association d'ézétimibe à la rosuvastatine a été démontrée en termes de réduction des taux de LDL-c. La Commission précise que "l'efficacité en termes de morbi-mortalité n'a, à ce jour, pas été démontrée" et qu'"aucune donnée clinique permettant d'évaluer l'efficacité des associations fixes rosuvastatine 10 ou 20 mg + ézétimibe 10 mg n'est à ce jour disponible".

En termes de tolérance, les effets indésirables observés dans les études étaient généralement légers et transitoires. Les risques identifiés ou potentiels importants intégrés dans le plan de gestion des risques de SUVREZA (version mars 2018) sont les suivants : rhabdomyolyse/myopathie y compris nécrosante à médiation immunitaire, fonction hépatique anormale (augmentation des transaminases, hépatite, jaunisse).


Sur la base de l'ensemble des données disponibles, la Commission a attribué à SUVREZA un service médical rendu (SMR) important, sans amélioration du SMR par rapport à la prise séparée de ses deux principes actifs aux mêmes doses (ASMR V).

SUVREZA en pratique : un traitement en relais de la rosuvastatine et de l'ézétimibe pris séparément

Le patient doit suivre un régime alimentaire hypolipidémiant adapté et le poursuivre pendant le traitement par SUVREZA.
SUVREZA ne convient pas à un traitement initial. L'initiation du traitement ou l'ajustement de la posologie, si nécessaire, ne doit s'effectuer qu'avec les substances actives individuelles. La détermination des posologies individuelles adéquates est nécessaire avant le passage à l'association fixe au dosage correspondant.
Les patients doivent utiliser le dosage qui correspond à leur traitement antérieur.

La dose recommandée est d'un comprimé de SUVREZA une fois par jour. Le comprimé doit être avalé entier avec un verre d'eau.
Il peut être administré à tout moment de la journée, avec ou sans nourriture. Cependant, en cas de traitement concomitant avec des chélateurs des acides biliaires, un délai doit être respecté entre la prise de chaque médicament : 
  • prise de SUVREZA au moins 2 heures avant le chélateur, 
  • ou au moins 4 heures après l'administration du chélateur. 

Identité administrative
Liste I
SUVREZA 10/10, boîte de 30 comprimés, CIP 3400930176375, prix public TTC = 21,07 euros
SUVREZA 10/10, boîte de 90 comprimés, CIP 3400930176382, prix public TTC = 59,83 euros
SUVREZA 20/10, boîte de 30 comprimés, CIP 3400930176399, prix public TTC = 23,26 euros
SUVREZA 20/10, boîte de 90 comprimés, CIP 3400930176405, prix public TTC = 66,07 euros
Remboursable à 65 % (Journal officiel du 4 février 2020 - texte 9)
Agrément aux collectivités (Journal officiel du 4 février 2020 - texte 10)
Laboratoire Sanofi Aventis France

Pour aller plus loin
Avis de la Commission de la Transparence - SUVREZA (HAS, 4 septembre 2019)


Les études pivots :
*Bays HE et al. Safety and efficacy of ezetimibe added on to rosuvastatin 5 or 10 mg versus up-titration of rosuvastatin in patients with hypercholesterolemia (the ACTE Study). Am J Cardiol. 2011 ; 108 (4) : 523-30.
**Ballantyne CM et al. Efficacy and safety of rosuvastatin 40 mg alone or in combination with ezetimibe in patients at high risk of cardiovascular disease (results from the EXPLORER study). Am J Cardiol. 2007 ; 99 : 673-80
***Ballantyne CM et al. Efficacy, safety and effect on biomarkers related to cholesterol and lipoprotein metabolism of rosuvastatin 10 or 20 mg plus ezetimibe 10 mg vs. simvastatin 40 or 80 mg plus ezetimibe 10 mg in high-risk patients: Results of the GRAVITY randomized study. Atherosclerosis  2014 ; 232 (1) : 86-93.
****Kim, Kyung-Jin et al. “Effect of fixed-dose combinations of ezetimibe plus rosuvastatin in patients with primary hypercholesterolemia: MRS-ROZE (Multicenter Randomized Study of ROsuvastatin and eZEtimibe).” Cardiovascular therapeutics 2016 ; 34 (5) : 371-82.

Sources : J.O. (Journal Officiel), HAS (Haute Autorité de Santé), ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2020-02-13

Archives des Vidal News