#Médecine des voyages

Etats-Unis : cas de fièvre par morsure de rat en Californie

03 juin 2019 Image d'une montre2 minutes icon Ajouter un commentaire
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
Publicité
Médecine des voyages

Médecine des voyages

Aux Etats-Unis, une fillette de 8 ans du sud de la Californie se remet d'une infection bactérienne appelée fièvre de morsure de rat (Rat-bite fever), contractée probablement par la salive de son rat.

La fillette a été soignée au Rady Children's Hospital de San Diego après avoir présenté une forte fièvre et une éruption cutanée douloureuse sur tout son corps vendredi dernier. Le dimanche, elle pouvait à peine utiliser ses bras et ses jambes.

Elle a deux rats de compagnie, qui, selon les responsables de l'hôpital, sont à l'origine de l'infection grave. Elle a contracté la maladie lorsque la salive du rat est entrée en contact avec une plaie ouverte. Elle a reçu une antibiothérapie.

La fièvre par morsure de rat est un terme général pour décrire deux infections bactériennes relativement rares : Streptobacillus moniliformis, également connu sous le nom de fièvre de Haverhill, et Spirillum minus, également connu sous le nom de Sodoku

Les deux bactéries sont des organismes normaux ou commensaux présents chez le rat et, dans une moindre mesure, chez d'autres rongeurs et mammifères. Les bactéries se trouvent dans les sécrétions orales et nasales du rat infecté. On peut également le trouver dans l'urine du rat.

La transmission aux personnes est le plus souvent le résultat d'une morsure de rat. Les bactéries peuvent également pénétrer dans le corps par une peau ouverte, telle que des coupures ou des égratignures, ou par des muqueuses telles que les yeux, le nez ou la bouche.

Ces infections se rencontrent dans le monde entier, mais le plus souvent en Asie et en Afrique. 

Environ une semaine après l'exposition, les frissons, la fièvre, les maux de tête et les douleurs musculaires apparaissent soudainement.

  • Avec Streptobacillus moniliformis, une éruption cutanée aux extrémités apparaît au bout de quelques jours. Des symptômes arthritiques peuvent également être présents.
  • En revanche, avec Streptobacillus minus, une lésion ulcérée au site de la morsure est typique et les symptômes de l'arthrite sont rares.

Les cas non traités peuvent être fatals dans 10% des cas. L'endocardite, la péricardite et les abcès du cerveau sont des complications de la fièvre par morsure du rat non traitée.

Source: Outbreak News Today.

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Publicité
Dans la même rubrique
Publicité
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster