RIFADINE 2 % suspension buvable (rifampicine) : risque de rupture de stock en ville jusqu'en avril

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 1122 lecteurs


L'approvisionnement de l'antituberculeux RIFADINE 2 % suspension buvable (rifampicine) est provisoirement suspendu sur le marché de ville.

La remise à disposition est annoncée à compter de la semaine du 8 avril 2019.
Mycobacterium tuberculosis (bâtonnets roses).

Mycobacterium tuberculosis (bâtonnets roses).


L'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) et le laboratoire Sanofi Aventis informent les professionnels de santé sur le risque de rupture de stock en ville de l'antituberculeux RIFADINE 2 % suspension buvable (rifampicine) [Cf. Encadré 1].

En effet, l'approvisionnement des grossistes-répartiteurs est provisoirement suspendu depuis le 18 mars 2019. Le laboratoire n'a pas précisé les causes à l'origine de cette situation. 

Une reprise de la distribution normale est prévue à compter de la semaine du 8 avril 2019.

 
Encadré 1 - Cas d'usage de la rifampicine
  • Tuberculose sous toutes ses formes
  • Autres infections à mycobactéries sensibles
  • Lèpre
  • Brucellose
  • Infections graves à germes Gram + et Gram -
  • Prophylaxie des méningites à méningocoques

Distribution normale à l'hôpital, et pour les autres présentations de RIFADINE
Sur le marché hospitalier et les collectivités, la distribution de RIFADINE 2 % suspension buvable 
reste normale.

Les autres présentations de RIFADINE (RIFADINE 300 mg gélule et RIFADINE 600 mg injectable) ne sont pas concernées par ces perturbations de distribution.

Pour aller plus loin 
RIFADINE 2 POUR CENT, suspension buvable - Risque de rupture de stock (ANSM, 21 mars 2019)

Sources : ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités Archives des Vidal News