Epilepsie : arrêt de commercialisation de la gamme générique VALPROATE DE SODIUM ZENTIVA

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
3.3
(3 notes)
vu par 3226 lecteurs


Le laboratoire Sanofi a arrêté la commercialisation des antiépileptiques VALPROATE DE SODIUM ZENTIVA.

Les patients doivent consulter leur médecin pour envisager le report sur un traitement alternatif.
Le valproate de sodium est indiqué dans la prise en charge de l'épilepsie (illustration).

Le valproate de sodium est indiqué dans la prise en charge de l'épilepsie (illustration).


Un arrêt effectif en janvier 2019
Dans le cadre de la session des activités génériques du laboratoire Sanofi, la commercialisation des antiépileptiques VALPROATE DE SODIUM ZENTIVA est arrêtée à compter de janvier 2019.

Ces 4 spécialités ne seront plus disponibles à épuisement des stocks : 
  • VALPROATE DE SODIUM ZENTIVA LP 500 mg comprimé pelliculé sécable LP,
  • VALPROATE DE SODIUM ZENTIVA 200 mg comprimé gastrorésistant, 
  • VALPROATE DE SODIUM ZENTIVA 500 mg comprimé gastrorésistant, 
  • VALPROATE DE SODIUM ZENTIVA 200 mg/mL solution buvable. 

Les patients doivent consulter leur médecin pour envisager le report sur un traitement alternatif.

Recours aux autres spécialités : une substitution à surveiller
Les spécialités VALPROATE DE SODIUM ZENTIVA sont des génériques de DEPAKINE. 

Elles sont indiquées : 
  • chez l'adulte et l'enfant dans le traitement de l'épilepsie généralisée ou partielle (Cf. VIDAL Reco "Epilepsie de l'adulte", "Epilepsie de l'enfant", "Convulsion fébrile"), 
  • chez l'enfant en prévention de la récidive de crises après une ou plusieurs convulsions fébriles compliquées (formes à libération immédiate uniquement).

Une modification telle qu'un changement de spécialité expose à un risque de déstabilisation du traitement, avec pour conséquence un déséquilibre de la maladie épileptique. 

Les patients actuellement traités par VALPROATE DE SODIUM ZENTIVA doivent être informés de l'indisponibilité prochaine de leur médicament.

Ils doivent être orientés vers leur médecin prescripteur pour : 
  • établir un traitement à partir d'une nouvelle spécialité de valproate de sodium (DEPAKINE ou autre générique), 
  • et définir les modalités de suivi des patients. 

Sur VIDAL.fr
DEPAKINE 200 mg/mL sol buv et son générique ZENTIVA : rappel d'un lot pouvant contenir une mauvaise pipette (18 janvier 2019)

 

Sources : Laboratoire sanofi aventis France

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités Archives des Vidal News