Asthme et BPCO : REVINTY ELLIPTA, deuxième spécialité à base de furoate de fluticasone et de vilantérol

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 1669 lecteurs


REVINTY ELLIPTA 92 µg/22 µg poudre pour inhalation en récipient unidose est une association fixe d'un corticoïde, le furoate de fluticasone, et d’un bronchodilatateur agoniste bêta2-adrénergique de longue durée d'action, le vilantérol.

Cette association est déjà disponible sur le marché français, depuis 2015, sous le nom de RELVAR ELLIPTA (mêmes principes actifs, mêmes dosages, même présentation)


REVINTY ELLIPTA est indiqué dans le traitement continu de l'asthme, chez l'adulte et l'enfant à partir de 12 ans, et dans le traitement symptomatique de la BPCO chez l'adulte (18 ans et plus).

La prise en charge par l’Assurance maladie est réservée au traitement de la BPCO chez l'adulte, au taux de 30 %. Le prix public (hors honoraire de dispensation) s'élève à 40,31 euros (1 inhalateur × 30 doses).
REVINTY ELLIPTA est indiqué dans la prise en charge de l'asthme et de la BPCO (illustration).

REVINTY ELLIPTA est indiqué dans la prise en charge de l'asthme et de la BPCO (illustration).


Deuxième spécialité associant du fuorate de fluticasone et du vilanterol
Indiquée dans l'asthme et la BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive), REVINTY ELLIPTA 92 µg/22 µg poudre pour inhalation en récipient unidose est une spécialité
 associant 2 principes actifs
  • le fuorate de fluticasone (corticoïde) : 100 µg/dose correspondant à 92 µg/dose délivrée ;
  • le vilantérol (agoniste bêta2-adrénergique de longue durée d'action) : 25 µg/dose correspondant à 22 µg dose délivrée.

REVINTY ELLIPTA fait l'objet d'une surveillance supplémentaire qui permettra l'identification rapide de nouvelles informations relatives à la sécurité (CfInfos Pratiques VIDAL - Médicaments sous surveillance renforcée). Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté (Cf. ANSM - Déclarer un effet indésirable : mode d'emploi).  

REVINTY ELLIPTA est la même spécialité que RELVAR ELLIPTA commercialisé depuis juin 2015. Entre ces spécialités, seuls la dénomination commerciale et le laboratoire exploitant  diffèrent :
  • REVINTY ELLIPTA est commercialisé par le laboratoire Menarini ;
  • RELVAR ELLIPTA est commercialisé par le laboratoire GlaxoSmithKline

Asthme et BPCO : deux indications validées par l'AMM
REVINTY ELLIPTA est indiqué
  • dans l'asthme : traitement continu de l'asthme chez les adultes et les adolescents âgés de 12 ans et plus (Cf. VIDAL Recos « Asthme de l'adulte » et « Asthme de l'enfant »), dans les situations où l'utilisation d'un médicament associant un corticoïde par voie inhalée et un bronchodilatateur bêta2-agoniste de longue durée d'action est justifiée :
    • chez des patients insuffisamment contrôlés par une corticothérapie inhalée et la prise d'un bronchodilatateur bêta2-agoniste à action rapide et de courte durée par voie inhalée « à la demande »,
    • chez les patients contrôlés par l'administration d'une corticothérapie inhalée associée à un traitement continu par bêta2-agoniste de longue durée d'action par voie inhalée ;
  • dans la BPCO (Cf. VIDAL Reco « BPCO ») : traitement symptomatique de la BPCO chez les adultes dont le VEMS (mesuré après administration d'un bronchodilatateur) est inférieur à 70 % de la valeur théorique et ayant des antécédents d'exacerbations malgré un traitement bronchodilatateur continu.

Prise en charge par l'Assurance maladie dans la BPCO
Sur la base de l'évaluation de REVLAR ELLIPTA dans le traitement symptomatique de la BPCO (avis du 17 décembre 2014), la Commission de la transparence considère que REVINTY ELLIPTA apporte un service médical rendu (SMR) modéré dans cette indication (avis du 8 mars 2017).

L'amélioration du SMR par REVLAR ELLIPTA est par ailleurs considéré comme inexistante (ASMR V) par rapport aux autres associations fixes corticoïde/bêta-2 agoniste longue durée d'action dans le traitement symptomatique continu de la BPCO chez les patients dont le VEMS (mesuré après administration d'un bronchodilatateur) est inférieur à 70 % de la valeur théorique et ayant des antécédents d'exacerbations malgré un traitement bronchodilatateur continu. 


REVINTY ELLIPTA n'a pas été évalué par la Commission de la transparence pour son indication dans l'asthme. Le SMR de REVLAR ELLIPTA dans cette indication est considéré comme insuffisant (avis du 17 décembre 2014).
 
Sur la base de ces données, REVINTY ELLIPTA est pris en charge par l'Assurance maladie dans le traitement de la BPCO chez l'adulte.
Cette spécialité est agréé aux collectivités et remboursable au taux de 30 % dans cette seule indication.

REVINTY ELLIPTA en pratique
Dans le traitement de l'asthme chez l'adulte et l'adolescent de 12 ans et plus, la posologie recommandée est de 1 inhalation 1 fois par jour.

REVINTY ELLIPTA est un traitement de fond contre l'asthme. L'efficacité du traitement, c'est-à-dire le contrôle des symptômes de l'asthme, dépend de la bonne observance.

Si les symptômes surviennent entre les prises, un bronchodilatateur bêta2-agoniste à action rapide et de courte durée par voie inhalée doit être utilisé pour obtenir un soulagement immédiat.
La dose peut être augmentée à 184/22 µg par jour, en cas d'efficacité jugée insuffisante par le médecin. Cependant, aucune spécialité permettant l'inhalation de 184 µg de fluticasone et 22 µg de vilantérol n'est commercialisée en France à ce jour. 

Une posologie identique (1 inhalation de REVINTY ELLIPTA 92/22 1 fois par jour) est recommandée dans le traitement de la BPCO.

Conseils aux patients
L'inhalateur ne doit plus être utilisé au-delà de 6 semaines à compter de la date d'ouverture de la barquette dans laquelle il est disposé. 

En raison de la présence de corticoïde, le patient doit se rincer la bouche avec de l'eau sans avaler, après l'inhalation.

Un inhalateur contient 30 doses. Un compteur de dose permet de se repérer. Avant la première inhalation, il indique le nombre 30.
Lorsqu'il reste moins de 10 doses, la moitié du compteur devient rouge. 
Il est complètement rouge lorsqu'il n'y a plus de dose.

Avant l'inhalation, le patient doit expirer autant que possible
Après cette étape, le patient doit positionné l'embout buccal, le serrer fermement avec ses lèvres, et prendre une inspiration longue, profonde et régulière le plus longtemps possible (3-4 secondes). 

Après utilisation, l'inhalateur doit toujours être refermé en faisant coulisser le couvercle. 

Identité administrative

Pour aller plus loin
Avis de la Commission de la transparence - REVINTY ELLIPTA (HAS, 8 mars 2017)

Sur VIDAL.fr
RELVAR ELLIPTA (furoate de fluticasone, vilantérol) : nouvelle association fixe inhalée dans l'asthme et la BPCO (17 juin 2015)

Sources : J.O. (Journal Officiel), EMA (European Medicines Agency), HAS (Haute Autorité de Santé), ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités Archives des Vidal News