Nouveau cas d’infection à Entérovirus D68 à Taïwan

Date de publication : 07 Novembre 2017
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 43 lecteurs
Médecine des voyages

Médecine des voyages

Le Center for Disease Control  de Taïwan a confirmé un nouveau cas d'infection à Entérovirus D68 avec des complications graves dans le sud de Taiwan.

À la mi-octobre, une fillette a consulté pour forte fièvre, écoulement nasal, toux et vertiges. Elle a ensuite développé des complications neurologiques, notamment une faiblesse des jambes, et ses conditions ont empiré. L'infection par un Entérovirus D68 a été confirmée par le laboratoire du Center for Disease Control  de Taiwan.

Selon l'enquête épidémiologique, la patiente et les membres de la famille n'ont pas effectué de voyage récent. La classe de maternelle de la fillette a été fermée début octobre et à l'heure actuelle, aucun des élèves de la même classe n'a développé de symptômes suspects.

Jusqu'à présent cette année, 11 cas d'infection à Entérovirus avec complications sévères, dont 1 décès, ont été confirmées : dues au virus Coxsackie A6 (3 cas), Coxsackie B3 (2 cas), Echovirus 5 (2 cas), Entérovirus D68 (2 cas), Coxsackie A2 (1 cas) et Entérovirus 71 (1 cas).

Le Center for Disease Control  de Taïwan rappelle une fois de plus que les Entérovirus sont hautement contagieux, en particulier dans les endroits surpeuplés tels que les ménages et les centres de soins pour enfants.

Les Enterovirus sont des virus qui appartiennent à la famille des Picornaviridae. Douze espèces sont dénombrées parmi le genre Enterovirus, et identifiées par des lettres : 9 espèces entérovirus (A à H et J) et 3 espèces rhinovirus (A à C).

Les différents sérotypes d'entérovirus sont responsables d'un large spectre de symptômes, bénins ou sévères: paralysies flasques aiguës, méningites aseptiques, syndrome pieds-mains-bouche, angine, maladies respiratoires, cardiopathies aiguës ou chroniques, diarrhées, pancréatites, atteintes oculaires, encéphalites...

Le sujet infecté émet des virus dans ses selles et la transmission est interhumaine par voie aérienne, par contact (mains sales) ou par de l'eau souillée, par des fruits ou légumes lavés à l'eau souillée, par des coquillages...

Source : Center for Disease Control Taïwan.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster